Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Occlusion des artères centrales de la rétine et des branches des artères rétiniennes

(Central Artery Occlusion, Branch Artery Occlusion)

Par

Sonia Mehta

, MD, Vitreoretinal Diseases and Surgery Service, Wills Eye Hospital, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University

Dernière révision totale juin 2020| Dernière modification du contenu juin 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

Une artère dans la rétine (structure transparente et sensible à la lumière qui se situe à l’arrière de l’œil) peut s’obstruer, causant une perte de vision subite et non douloureuse.

  • Les médecins posent habituellement le diagnostic en examinant l’œil à l’ophtalmoscope et parfois en réalisant des tests.

  • Les traitements sont généralement peu efficaces pour rétablir la vision.

L’artère centrale de la rétine est la principale artère responsable de l’irrigation sanguine de la rétine. Cette artère peut être totalement obstruée par une embolie ou une thrombose (formation d’un caillot de sang dans une artère). L’obstruction peut survenir dans l’artère principale ou dans ses branches.

Parfois, la cause de l’obstruction est inconnue.

Symptômes

L’œil affecté subit une perte de vision soudaine et sévère mais non douloureuse sur le champ de vision entier. Parfois, seule une partie du champ de la vision est affectée.

L’obstruction de l’artère rétinienne centrale peut aussi causer une excroissance de vaisseaux sanguins anormaux dans la rétine ou dans l’iris. Parfois, ces vaisseaux sanguins anormaux saignent ou causent un type de glaucome douloureux (appelé glaucome néovasculaire). Dans le glaucome néovasculaire, des vaisseaux sanguins anormaux qui se sont formés dans l’iris remplissent l’espace entre l’iris et la cornée, bloquant ainsi l’écoulement du liquide intraoculaire et provoquant une augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil (glaucome Glaucome Les glaucomes sont un groupe de troubles oculaires se caractérisant par une lésion progressive du nerf optique (souvent, mais pas systématiquement, associée à une élévation de la pression intra-oculaire)... en apprendre davantage ).

Diagnostic

  • Examen clinique de l’œil

  • Angiographie à la fluorescéine

  • Tomographie à cohérence optique

  • Parfois, échocardiographie, échographie Doppler, et/ou analyses de sang

Les médecins peuvent voir les changements survenant dans les vaisseaux sanguins et dans la rétine à l’aide d’un ophtalmoscope. Si l’artère rétinienne centrale est obstruée, la rétine peut paraître pâle.

Pronostic

Si l’obstruction survient dans une branche de l’artère rétinienne centrale, les personnes affectées peuvent maintenir une vision bonne à modérée.

Si l’obstruction survient dans l’artère rétinienne centrale, la perte de la vision est souvent profonde, même avec un traitement.

Quand les tissus rétiniens deviennent endommagés de façon permanente, ce qui peut arriver dans les 90 minutes après l’obstruction, la perte de la vision est habituellement permanente.

Si l’artérite à cellules géantes Artérite à cellules géantes L’artérite à cellules géantes est une inflammation chronique des grandes et moyennes artères de la tête, du cou et du tronc. Les artères temporales, qui passent sur les tempes et irriguent une... en apprendre davantage est la cause de l’occlusion de l’artère rétinienne, un diagnostic et un traitement rapides peuvent permettre aux personnes de récupérer une partie de la vision perdue et de protéger l’autre œil.

Les personnes présentant une occlusion de l’artère rétinienne peuvent présenter d’autres obstructions dans des artères qui irriguent le cerveau. Ces obstructions augmentent le risque d’accident vasculaire cérébral Présentation de l’accident vasculaire cérébral Un accident vasculaire cérébral (AVC) est dû à l’obstruction ou à la rupture d’une artère cérébrale, provoquant la mort d’une partie du tissu cérébral du fait de la perte de son approvisionnement... en apprendre davantage (AVC), en particulier au cours des semaines suivant une occlusion de l’artère rétinienne centrale.

Traitement

  • Prévention par le contrôle des facteurs de risque

  • Parfois, mesures visant à réduire la pression dans l’œil, telles que des collyres, des massages oculaires ou le drainage de liquide à l’aide d’une aiguille

  • Parfois, traitement au laser des vaisseaux sanguins anormaux ou qui laissent s’écouler du sang

  • Pour l’artérite à cellules géantes, corticoïdes

Les traitements n’étant en général pas efficaces, il est préférable de prévenir ces obstructions en contrôlant les facteurs de risque (par exemple, l’hypertension, le diabète, et d’autres facteurs de risque pour l’athérosclérose).

Un traitement d’urgence est souvent administré pour essayer de déboucher l’artère rétinienne. Cependant, les traitements sont rarement efficaces. La pression intraoculaire peut parfois diminuer grâce à l’administration de médicaments qui diminuent la tension artérielle (comme le timolol en collyre ou l’acétazolamide par voie orale) ou le massage répétitif des yeux avec les doigts en maintenant les paupières fermées.

Sinon, une technique appelée paracentèse de la chambre antérieure peut contribuer à réduire le tonus oculaire. Pour ce traitement, l’œil est anesthésié à l’aide d’un collyre puis une aiguille est introduite dans la chambre antérieure de l’œil pour ponctionner une petite quantité d’humeur aqueuse, ce qui diminue rapidement le tonus oculaire.

La baisse du tonus par massage ou par paracentèse de la chambre antérieure a pour but de mobiliser un thrombus ou un embole, et lui permettre de migrer dans une branche plus petite du vaisseau, réduisant ainsi la zone de rétine altérée.

Les personnes présentant une suspicion d’artérite à cellules géantes reçoivent des corticoïdes à dose élevée, par voie orale ou intraveineuse, dès que possible.

Le traitement au laser peut permettre de détruire les vaisseaux sanguins anormaux afin de traiter ou de prévenir le glaucome néovasculaire, et prévenir une perte de vision additionnelle due à une hémorragie intraoculaire. Cependant, le traitement du glaucome néovasculaire est difficile.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Testez vos connaissances

Kératite ponctuée superficielle
La kératite ponctuée superficielle est une affection oculaire causée par la mort de petits groupes de cellules à la surface de la cornée, le revêtement protecteur transparent de l’œil. Parmi les énoncés suivants concernant la kératite ponctuée superficielle, lequel n’est PAS correct ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT