Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Déformation en boutonnière

(Déformation en boutonnière)

Par

David R. Steinberg

, MD, Perelman School of Medicine at the University of Pennsylvania

Dernière révision totale août 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

La déformation en boutonnière se caractérise par l’hyperflexion (courbure vers la paume) de l’articulation centrale du doigt et l’hyperextension (courbure vers le haut) de l’articulation distale.

Cette affection résulte, le plus souvent, d’une polyarthrite rhumatoïde, mais peut également résulter d’une lésion (comme une coupure profonde, une luxation ou une fracture) ou d’une arthrose. Les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde peuvent développer la maladie, car l’articulation centrale d’un de leurs doigts est enflammée depuis une période prolongée. Si la déformation est due à une lésion, la plaie touche en général la base du tendon (appelé extenseur de la phalange intermédiaire). Par conséquent, l’articulation intermédiaire (appelée interphalangienne proximale) saille comme dans une boutonnière entre les faisceaux du tendon extenseur court vers le bout du doigt. C’est-à-dire que les os de l’articulation poussent les faisceaux du tendon comme un bouton dans une boutonnière. La déformation peut perturber la fonction de la main.

Le médecin peut poser le diagnostic de déformation en boutonnière en examinant le doigt.

Lorsque les doigts sont anormalement fléchis

Certaines maladies, comme la polyarthrite rhumatoïde, et certains traumatismes peuvent entraîner un fléchissement anormal des doigts. Dans la déformation en col de cygne, l’articulation à la base du doigt se fléchit, la phalange intermédiaire se redresse et l’articulation distale se fléchit. La déformation en boutonnière se caractérise par la flexion interne (vers la paume) de l’articulation intermédiaire du doigt et la flexion externe (éloignement à partir de la paume) de l’articulation distale du doigt.

Lorsque les doigts sont anormalement fléchis

Traitement

  • Orthèse

  • Parfois, chirurgie

La déformation en boutonnière due à une lésion d’un tendon extenseur (tendon permettant de soulever le doigt) peut en général être corrigée en appliquant une orthèse maintenant l’articulation centrale du doigt en extension pendant 6 semaines. Néanmoins, l’orthèse ne sera pas efficace si une cicatrisation et des déformations permanentes se sont déjà développées (en général, après de nombreuses semaines).

Si l’orthèse est inefficace ou si l’atteinte est liée à une polyarthrite rhumatoïde, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour améliorer le fonctionnement de la main.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation du système musculosquelettique
Vidéo
Présentation du système musculosquelettique
Modèles 3D
Tout afficher
Le pied
Modèle 3D
Le pied

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT