Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Arthrose de la main

Par

David R. Steinberg

, MD, Perelman School of Medicine at the University of Pennsylvania

Dernière révision totale août 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

L’arthrose de la main entraîne un gonflement, une douleur et parfois la formation de kystes sur les articulations des doigts (en particulier les articulations distales).

L’arthrose de la main se manifeste par des excroissances osseuses sur l’articulation distale des doigts (nodosités d’Heberden) et sur l’articulation centrale des doigts (nodosités de Bouchard). Ces articulations et la base du pouce se raidissent et deviennent parfois douloureuses. En général, les poignets et les articulations métacarpo-phalangiennes ne sont pas atteints. Les articulations touchées peuvent perdre leur alignement.

Diagnostic

  • Un examen médical du médecin

  • Radiographies

  • Analyses de sang

Les médecins peuvent généralement poser le diagnostic d’arthrose de la main à partir d’un examen. La déformation peut également être observée sur des radiographies.

Pour exclure la polyarthrite rhumatoïde et d’autres types d’arthrite, les médecins réalisent des analyses de sang à la recherche de signes d’inflammation. Ces analyses sont presque toujours négatives chez les personnes souffrant d’arthrose.

Traitement

  • Mesures pour soulager la douleur

  • Parfois, injection d’un corticoïde ou chirurgie

Le traitement de l’arthrose de la main peut comprendre des exercices de mobilisation articulaire en eau chaude (afin de réduire la douleur lors des mouvements et pour donner la plus grande souplesse possible aux articulations), le repos, l’application intermittente d’orthèses pour éviter les déformations et l’administration d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) afin de réduire la douleur et la tuméfaction.

Parfois, en cas d’atteinte articulaire grave, il peut être nécessaire d’injecter des corticoïdes afin de réduire la douleur et d’augmenter la motricité.

Parfois, dans les formes d’arthrose avancées et si les traitements ne sont pas efficaces, on peut procéder à la reconstruction ou à la fusion chirurgicale de l’articulation. La base du pouce est l’articulation de la main qui nécessite le plus souvent une intervention chirurgicale pour l’arthrose.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Qu’est-ce que la goutte ?
Vidéo
Qu’est-ce que la goutte ?
Modèles 3D
Tout afficher
Polyarthrite rhumatoïde précoce de la main
Modèle 3D
Polyarthrite rhumatoïde précoce de la main

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT