Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Spasme œsophagien

(Œsophage en tire-bouchon ; spasme œsophagien diffus)

Par

Kristle Lee Lynch

, MD, Perelman School of Medicine at The University of Pennsylvania

Dernière révision totale oct. 2020| Dernière modification du contenu oct. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

Le spasme œsophagien est un trouble des ondes rythmiques des contractions musculaires (péristaltisme) de l’œsophage.

  • La cause exacte de cette affection n’est pas connue.

  • Les symptômes incluent une douleur thoracique et des troubles de la déglutition.

  • Le diagnostic repose sur les résultats de radiographies au baryum et d’une manométrie.

  • Le traitement inclut des inhibiteurs calciques, des injections de toxine botulique, et parfois une intervention chirurgicale.

Dans cette affection, les contractions péristaltiques normales, qui propulsent les aliments tout au long de l’œsophage, sont remplacées périodiquement par des contractions non propulsives ou par des contractions musculaires excessives (hyperdynamie) qui ne font pas avancer les aliments dans l’œsophage.

Comment fonctionne l’œsophage

Lorsqu’une personne déglutit, les aliments sont transportés de la bouche vers la gorge, également appelée le pharynx (1). Le sphincter supérieur de l’œsophage s’ouvre (2) pour que les aliments puissent entrer dans l’œsophage où les ondes de contractions musculaires, appelées le péristaltisme, les propulsent vers le bas (3). Ensuite, les aliments traversent le diaphragme (4), le sphincter inférieur de l’œsophage (5) et arrivent dans l’estomac.

Comment fonctionne l’œsophage

La cause exacte des spasmes œsophagiens reste inconnue, mais serait liée à un dysfonctionnement neurologique.

Symptômes du spasme œsophagien

Parfois, les spasmes œsophagiens ne provoquent aucun symptôme.

Le spasme œsophagien peut également provoquer une douleur sévère sans difficulté à la déglutition associée. Cette douleur, souvent décrite comme une oppression rétrosternale, peut apparaître pendant les efforts ou l’activité physique, rendant son origine difficile à distinguer de l’angine de poitrine Angor L’angor est une douleur thoracique temporaire ou une sensation de pression qui survient alors que le muscle cardiaque ne reçoit pas suffisamment d’oxygène Une personne souffrant d’angor ressent... en apprendre davantage (douleur thoracique liée à un trouble cardiaque).

Diagnostic du spasme œsophagien

  • Examens pour exclure une angine de poitrine

  • Radiographies au baryum

  • Manométrie

Les médecins réalisent une déglutition barytée Radiographies du tube digestif Les radiographies sont souvent utilisées pour évaluer les maladies digestives. Les radiographies standards (radiographies simples) de l’abdomen ne nécessitent aucune préparation particulière... en apprendre davantage . Au cours de cet examen, les patients reçoivent du baryum sous forme liquide avant de réaliser les radiographies. Le baryum met en évidence l’œsophage, facilitant la visualisation des anomalies. Ce test peut montrer que le baryum ne descend pas normalement dans l’œsophage et que certaines contractions de la paroi œsophagienne ne sont pas coordonnées et ne propulsent pas le baryum.

La mesure des pressions par manométrie Manométrie La manométrie consiste à mesurer la pression dans différentes parties du tube digestif. La personne ne doit ni manger ni boire après minuit avant l’examen. Lors de cet examen, un tube souple... en apprendre davantage (examen qui mesure la pression des contractions grâce à une sonde placée dans l’œsophage) permet l’analyse la plus sensible et détaillée des spasmes.

Traitement du spasme œsophagien

  • Inhibiteurs des canaux calciques

  • Parfois, injections de toxine botulique

  • Parfois, chirurgie

Le spasme œsophagien est souvent difficile à traiter. Les inhibiteurs calciques comme la nifédipine peuvent soulager les symptômes en relâchant les muscles de l’œsophage. Des antidépresseurs tricycliques sont également utilisés pour relâcher les muscles et peuvent également être administrés.

Si les médicaments ne sont pas efficaces, il est possible de recevoir des injections de toxine botulique dans le sphincter œsophagien inférieur.

Chez certaines personnes, les symptômes sont sévères et difficiles à traiter. Le chirurgien peut, parfois, sectionner la couche musculaire sur toute la longueur de l’œsophage (myotomie). Sinon, un gastro-entérologue peut sectionner cette couche musculaire pendant l’endoscopie.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Abcès abdominaux
Les symptômes spécifiques des abcès abdominaux dépendent de l’emplacement de l’abcès. Cependant, parmi les propositions suivantes, quels sont les symptômes présentés par la plupart des personnes ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT