honeypot link

Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Carence en chrome

Par

Larry E. Johnson

, MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences

Dernière révision totale juin 2020| Dernière modification du contenu juin 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

La carence en chrome est rare dans les pays industrialisés et peut découler d’une alimentation intraveineuse (nutrition parentérale totale) pendant une période prolongée.

Le chrome est nécessaire à l’activité de l’ insuline (qui contrôle les taux de sucre sanguin) et participe au métabolisme et au stockage des glucides, des protéines et des lipides. Toutefois, on ne sait pas clairement si le chrome doit être considéré comme un oligo-élément essentiel (requis). Les spécialistes n’ont pas encore déterminé si les suppléments de chrome sont utiles pour les personnes diabétiques. Les personnes diabétiques ne devraient pas prendre de suppléments de chrome à moins d’être supervisées par un diabétologue.

Le chrome présent dans les aliments n’est absorbé qu’en petites quantités. Le chrome est mieux absorbé quand il est ingéré avec des aliments contenant de la vitamine C et de la niacine.

Les suppléments de chrome ne font pas augmenter la taille ou la force des muscles.

Les symptômes de la carence en chrome peuvent comprendre une perte de poids, de la confusion, des difficultés de coordination et un temps de réaction réduit au sucre (glucose) dans le sang, ce qui accroît le risque de diabète.

Le traitement de la carence en chrome peut impliquer des suppléments de chrome.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT