Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Vomissements chez les nourrissons et les enfants

Par

Deborah M. Consolini

, MD, Sidney Kimmel Medical College of Thomas Jefferson University

Dernière révision totale juin 2020| Dernière modification du contenu juin 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

Le vomissement est un renvoi gênant, involontaire et énergique des aliments. Il faut clairement distinguer les vomissements des renvois chez le nourrisson. Les nourrissons régurgitent souvent de petites quantités pendant le repas, ou juste après, généralement pendant le rot. Le renvoi se produit parce que l’enfant mange trop rapidement, avale de l’air, ou a trop mangé. Il peut également survenir sans raison apparente. Les vomissements sont habituellement causés par un trouble. Les parents expérimentés peuvent souvent faire la différence entre le renvoi et les vomissements, mais les parents novices devront peut-être en parler au médecin ou à une infirmière.

Les vomissements peuvent provoquer une déshydratation Déshydratation chez l’enfant La déshydratation est la perte d’eau de l’organisme, généralement provoquée par des vomissements et/ou une diarrhée. La déshydratation survient lorsqu’il y a une perte significative d’eau corporelle... en apprendre davantage en raison de la perte en liquide. Parfois, les enfants ne peuvent pas boire assez pour compenser la perte de liquide, soit parce qu’ils continuent de vomir, soit parce qu’ils ne veulent pas boire. Les enfants qui vomissent ne veulent habituellement pas manger, mais ce manque d’appétit constitue rarement un problème.

Causes des vomissements chez le nourrisson et l’enfant

Les vomissements peuvent être bénéfiques, quand ils débarrassent l’organisme de substances toxiques avalées. Toutefois, les vomissements sont le plus souvent causés par un trouble. Généralement, le trouble est relativement inoffensif, mais parfois les vomissements traduisent un problème grave, comme une obstruction dans l’estomac ou l’intestin, ou une pression accrue dans le crâne (hypertension intracrânienne).

Causes fréquentes

Causes moins fréquentes

Chez les nouveau-nés et les nourrissons, certaines causes, bien que moins fréquentes, sont à prendre au sérieux dans la mesure où elles peuvent mettre en jeu le pronostic vital :

Chez les enfants plus âgés et les adolescents, des causes rares comprennent : infections graves (infection rénale Infection des reins La pyélonéphrite est l’infection bactérienne d’un ou des deux reins. L’infection peut se propager en remontant les voies urinaires jusqu’aux reins, ou dans de rares cas, les reins peuvent être... en apprendre davantage , méningite Méningite chez l’enfant La méningite bactérienne est une infection des membranes recouvrant le cerveau et la moelle épinière (méninges). Chez les nourrissons et les enfants plus âgés, la méningite bactérienne est généralement... en apprendre davantage ), appendicite Appendicite chez l’enfant L’appendicite est l’inflammation et l’infection de l’appendice. L’appendicite semble se développer lorsque l’appendice est obstrué soit par de la matière fécale dure (appelée fécalome) soit... en apprendre davantage Appendicite chez l’enfant aiguë, ou trouble qui augmente la pression dans le crâne (comme une tumeur cérébrale Présentation des tumeurs cérébrales chez l’enfant Les tumeurs cérébrales (voir également Tumeurs cérébrales chez l’adulte) sont le second cancer le plus courant chez l’enfant de moins de 15 ans (après la leucémie) et la seconde cause principale... en apprendre davantage ou une blessure grave à la tête Traumatisme crânien grave Les causes fréquentes de traumatismes crâniens comprennent les chutes, les accidents de la route, les rixes et les accidents survenant durant les activités sportives et de loisirs. Les personnes... en apprendre davantage ). Chez les adolescents, les causes comprennent également le reflux gastro-œsophagien ou un ulcère gastroduodénal Ulcère gastroduodénal chez l’enfant Un ulcère gastroduodénal est une lésion ronde ou ovale de la muqueuse de l’estomac ou du duodénum, qui a été corrodée par l’acidité gastrique et les enzymes digestives. Ces lésions se forment... en apprendre davantage , des allergies alimentaires Allergie alimentaire L’allergie alimentaire est une réaction allergique à un aliment particulier. Elles sont généralement provoquées par certaines noix, les arachides, les fruits de mer, le poisson, le lait, les... en apprendre davantage , des vomissements cycliques Causes moins fréquentes La nausée est une sensation désagréable de vomissement imminent. Les personnes peuvent également être prises d’étourdissements, présenter une gêne diffuse dans l’abdomen et ne pas avoir envie... en apprendre davantage , une vidange lente de l’estomac (gastroparésie), une grossesse Contraception et grossesse chez l’adolescente Bien qu’ils soient sexuellement actifs, nombre d’adolescents ne sont pas pleinement informés sur la contraception, la grossesse et les maladies sexuellement transmissibles, notamment l’hépatite... en apprendre davantage , des troubles des conduites alimentaires Présentation des troubles des conduites alimentaires Les troubles des conduites alimentaires impliquent une perturbation de l’alimentation ou du comportement lié à l’alimentation, et comprennent généralement : Modifications du régime alimentaire... en apprendre davantage et l’ingestion de substances toxiques Présentation de l’intoxication L’intoxication est l’effet nocif qui intervient lorsque l’on avale ou inhale une substance toxique, ou lorsque cette dernière entre en contact avec la peau, les yeux ou les muqueuses, telles... en apprendre davantage (telles que de grandes quantités de paracétamol Intoxication par le paracétamol Certaines personnes ingèrent parfois trop de produits contenant du paracétamol et s’empoisonnent. Selon la quantité de paracétamol dans le sang, la plage des symptômes peut s’étendre des vomissements... en apprendre davantage , de fer Intoxication par le fer Les symptômes apparaissent en plusieurs stades et commencent par des vomissements, une diarrhée et des douleurs abdominales. Une insuffisance hépatique peut apparaître au bout de plusieurs jours... en apprendre davantage ou d’alcool).

Évaluation des vomissements chez le nourrisson et l’enfant

Pour le médecin, le premier objectif est de déterminer si l’enfant est déshydraté et si le vomissement est provoqué par un trouble susceptible de mettre en jeu le pronostic vital.

Signes avant-coureurs

Les symptômes et les caractéristiques suivants constituent des motifs d’inquiétude :

  • Léthargie et apathie

  • Chez les nourrissons, le fait qu’ils soient inconsolables, irritables et présentent des protrusions des espaces membraneux (fontanelles) entre les os du crâne

  • Chez les enfants plus âgés, des céphalées sévères ou une raideur de la nuque qui rendent difficile le mouvement du menton vers la poitrine, une sensibilité à la lumière, et une fièvre

  • Douleurs et/ou gonflement abdominaux

  • Vomissements persistants chez les nourrissons dont la croissance ou le développement est anormal(e).

  • Selles sanguinolentes

Quand consulter un médecin

Les enfants qui présentent des signes avant-coureurs doivent être immédiatement examinés par un médecin, de même que les nouveau-nés ; les enfants dont le vomi contient du sang, ressemble à du marc de café ou est vert clair ; et les enfants récemment (au courant de la semaine passée) blessés à la tête. Tous les maux de ventre ne sont pas considérés comme des douleurs abdominales (signe avant-coureur). Toutefois, si l’enfant semble mal à l’aise, même s’il ne vomit pas, et si le malaise dure plus de quelques heures, il devra probablement être examiné par un médecin.

Pour d’autres enfants, les signes de déshydratation, en particulier la diminution de la miction et la quantité de liquide qu’ils boivent, permettent de déterminer l’urgence de la consultation. L’urgence de l’examen varie quelque peu en fonction de l’âge dans la mesure où les nourrissons et les jeunes enfants peuvent se déshydrater plus rapidement que les enfants plus âgés. En général, les nourrissons et les jeunes enfants qui n’ont pas uriné pendant plus de 8 heures, ou qui ont refusé de boire pendant plus de 8 heures, doivent être examinés par un médecin.

Il convient d’appeler le médecin si l’enfant a vomi plus de 6 à 8 fois, s’il vomit depuis plus de 24 à 48 heures, ou en présence d’autres symptômes (toux, fièvre ou éruption cutanée).

Les enfants qui ont vomi à peu de reprises (avec ou sans diarrhée), qui boivent au moins quelques liquides et qui, par ailleurs, ne semblent pas très malades, ne requièrent que rarement une consultation médicale.

Que fait le médecin

Les médecins s’intéresseront tout d’abord aux symptômes observés chez l’enfant ainsi qu’à ses antécédents médicaux. Le médecin réalise ensuite un examen clinique. La description des symptômes de l’enfant et un examen approfondi permettent généralement au médecin de déterminer la cause des vomissements ( Quelques causes et caractéristiques des vomissements chez les nourrissons, les enfants et les adolescents Quelques causes et caractéristiques des vomissements chez les nourrissons, les enfants et les adolescents Le vomissement est un renvoi gênant, involontaire et énergique des aliments. Il faut clairement distinguer les vomissements des renvois chez le nourrisson. Les nourrissons régurgitent souvent... en apprendre davantage ).

Le médecin pose les questions suivantes :

  • Quand les vomissements ont-ils commencé ?

  • Quelle est leur fréquence ?

  • À quoi ressemble le vomi (y compris la couleur) ?

  • Le vomissement est-il énergique (en jet) ?

  • Quelle est la quantité vomie ?

En déterminant l’existence d’un schéma particulier (survenant à certains moments de la journée ou après consommation de certains aliments), le médecin peut en identifier plus aisément les causes possibles. Des informations sur d’autres symptômes (fièvre et douleurs abdominales), le transit intestinal (fréquence et consistance des selles), ainsi que la miction peuvent également aider le médecin à se prononcer sur la cause.

Le médecin s’intéresse également aux voyages récents, aux blessures et, pour les adolescentes sexuellement actives, à l’utilisation de moyens de contraception, le cas échéant.

Un examen clinique est pratiqué pour rechercher des indices sur les causes possibles. Le médecin doit noter si l’enfant grandit et se développe normalement.

Tableau
icon

Examens

Le médecin choisit les examens en fonction des causes suspectées basées sur les résultats de l’examen. La plupart des enfants n’ont pas besoin d’examens. Toutefois, en cas de suspicion d’anomalies au niveau de l’abdomen, on a souvent recours à des examens d’imagerie. En cas de suspicion de trouble métabolique héréditaire, des analyses de sang spécifiques relatives au trouble sont pratiquées.

En cas de suspicion de déshydratation, on a parfois recours à des analyses de sang pour mesurer les électrolytes (minéraux nécessaires au maintien de l’équilibre hydrique dans l’organisme).

Traitement des vomissements chez le nourrisson et l’enfant

Si un trouble spécifique en est la cause, il est traité. Les vomissements dus à une gastro-entérite s’arrêtent, en général, spontanément.

Liquides

Il est important de s’assurer que les enfants sont bien hydratés. Des liquides sont généralement administrés par voie orale (voir Déshydratation chez l’enfant Déshydratation chez l’enfant La déshydratation est la perte d’eau de l’organisme, généralement provoquée par des vomissements et/ou une diarrhée. La déshydratation survient lorsqu’il y a une perte significative d’eau corporelle... en apprendre davantage ). Des solutions réhydratantes buvables équilibrées en électrolytes sont utilisées. Aux États-Unis, ces solutions sont disponibles sans ordonnance dans la plupart des pharmacies et des grandes surfaces. Les boissons énergétiques, les boissons gazeuses, les jus et autres boissons similaires, trop pauvres en sodium et trop riches en glucides, sont déconseillées.

Même les enfants qui vomissent fréquemment peuvent tolérer de petites quantités de solution administrée régulièrement. Généralement, 1 cuillère à café (5 millilitres) toutes les 5 minutes. Si l’enfant tolère cette quantité, il convient de l’augmenter progressivement. Avec patience et encouragement, la plupart des enfants peuvent prendre suffisamment de liquide par voie orale pour éviter l’administration de liquide par voie intraveineuse. Toutefois, chez les enfants souffrant de déshydratation sévère et ceux qui ne boivent pas suffisamment, on peut opter pour l’administration de liquides par voie intraveineuse.

Médicaments pour réduire les vomissements

Les médicaments fréquemment utilisés chez les adultes pour réduire les nausées et les vomissements sont peu utilisés chez les enfants, leur efficacité chez ces derniers n’ayant pas encore été démontrée. De plus, ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires qui comprennent somnolence, étourdissements, céphalées et constipation. Cependant, si les nausées ou les vomissements sont sévères ou persistants, les médecins peuvent administrer de la prométhazine, de la prochlorpérazine, du métoclopramide ou de l’ondansétron aux enfants âgés de plus de 2 ans.

Régime alimentaire

Une fois que les enfants ont été suffisamment réhydratés et que les vomissements ont cessé, il convient de reprendre un régime alimentaire adapté à leur âge. Les nourrissons peuvent prendre du lait maternel ou en préparation.

Points clés concernant les vomissements chez le nourrisson et l’enfant

  • Les vomissements sont en général provoqués par une gastro-entérite d’origine virale et n’entraînent pas de problèmes prolongés ou graves.

  • Parfois, les vomissements traduisent un trouble grave.

  • Une diarrhée accompagnée de vomissements est probablement causée par une gastro-entérite.

  • Les enfants doivent immédiatement faire l’objet d’un examen médical si les vomissements persistent ou s’ils présentent des signes avant-coureurs (léthargie, irritabilité, graves céphalées, douleurs abdominales ou gonflement abdominal, vomi contenant du sang, ou vert clair ou jaune, ou présence de sang dans les selles).

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Présentation des problèmes comportementaux chez l’enfant
Les troubles comportementaux et du développement peuvent devenir gênants au point d’inhiber les rapports normaux entre l’enfant et les autres, ou entraver le développement émotionnel, social et intellectuel de l’enfant. Lequel des énoncés suivants décrit l’objectif du traitement des problèmes comportementaux de l’enfant ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT