Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Trichinose

(Trichinose)

Par

Richard D. Pearson

, MD, University of Virginia School of Medicine

Dernière révision totale mai 2019| Dernière modification du contenu mai 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

La trichinose est une infection due à un ver rond Trichinella spiralis ou à une autre espèce de Trichinella. Les symptômes de cette infection sont diarrhées, crampes abdominales, douleurs musculaires et fièvre.

  • La transmission se fait par consommation de viande contaminée crue ou insuffisamment cuite.

  • Initialement, la personne souffre de nausées, de diarrhée, de crampes abdominales, puis apparaissent des douleurs musculaires, une faiblesse, une fièvre, des céphalées et parfois une inflammation an niveau d’autres organes.

  • Quelques semaines après l’apparition de l’infection initiale, on peut confirmer le diagnostic en recherchant les anticorps dirigés contre Trichinella dans un échantillon sanguin.

  • Le fait de bien cuire les viandes peut tuer les larves de Trichinella, et la congélation du porc (hormis la viande d’animaux sauvages) tue généralement les larves.

  • Les médicaments antiparasitaires, comme l’albendazole, peuvent éliminer ces vers au niveau intestinal mais pas les larves dans les muscles, et des analgésiques sont nécessaires pour soulager les douleurs musculaires.

Les larves de Trichinella vivent dans les muscles des animaux, généralement les porcs, les sangliers, les renards, les morses et de nombreux autres carnivores. Parfois, le tissu musculaire des chevaux auxquels on donne des suppléments de viande contient ces larves.

L’homme développe une trichinose lorsqu’il consomme de la viande crue ou insuffisamment cuite, ou mal équarrie provenant d’un animal porteur du parasite. Dans la plupart des cas, l’infection est due à la consommation de viande de porc, en particulier dans les régions où ces animaux sont nourris avec des déchets de viande crue et des détritus, ou à la consommation de viande de sanglier, d’ours ou de morse.

Aux États-Unis et en Europe, la trichinose est devenue rare.

Lorsqu’une viande contenant des kystes de Trichinella est consommée, la paroi du kyste est digérée, et les larves ainsi libérées se développent rapidement pour devenir des vers adultes qui se reproduisent immédiatement dans l’intestin. Après l’accouplement, les vers mâles meurent et ne jouent plus aucun rôle dans l’infection. Les femelles par contre s’enfoncent dans la paroi intestinale et, après plusieurs jours, commencent à y pondre les larves.

Cette production de larve continue pendant environ 4 à 6 semaines. Puis, la femelle meurt ou est excrétée de l’organisme. Les larves sont transportées dans l’organisme par les vaisseaux lymphatiques et sanguins. Elles pénètrent dans les muscles et provoquent une inflammation. En 1 à 2 mois, elles forment des kystes qui peuvent vivre des années dans l’organisme. Les larves mortes finissent par être absorbées ou se calcifier (durcir).

Certains muscles, tels que ceux de la langue, de l’œil et les muscles intercostaux, sont plus fréquemment infestés. Les larves forment rarement des kystes dans le muscle cardiaque, mais chez environ un quart des personnes atteintes de trichinose, un électrocardiogramme (ECG) montre la preuve d’une inflammation cardiaque.

Symptômes

Les symptômes de la trichinose varient selon le stade de l’infection, le nombre de larves infestantes, les tissus envahis et l’état général de la personne. Un grand nombre des personnes présentant cette pathologie sont asymptomatiques.

Les symptômes de la trichinose apparaissent en 2 étapes :

  • Stade 1 : L’infection intestinale apparaît 1 à 2 jours après la consommation de viande contaminée. Les symptômes peuvent comporter des nausées, des diarrhées, des crampes abdominales, et une légère fièvre.

  • Stade 2 : Les symptômes liés à l’invasion des muscles par les larves débutent généralement environ 7 à 15 jours après. Les symptômes sont des douleurs et une sensibilité musculaires, une fatigue, de la fièvre, des maux de tête et un gonflement du visage, en particulier autour des yeux. La douleur est souvent plus intense dans les muscles sollicités pour respirer, tousser, parler, mâcher et déglutir. Peut apparaître une éruption cutanée mais non prurigineuse. Chez certaines personnes, le blanc des yeux devient rouge, les yeux brûlent et deviennent sensibles à la lumière vive.

En présence d’un grand nombre de larves, peut apparaître une inflammation au niveau du cœur, du cerveau, et des poumons. Elle peut être responsable d’insuffisance cardiaque, de troubles du rythme cardiaque, de convulsions et de graves problèmes respiratoires. Le décès est exceptionnel.

En l’absence de traitement, la plupart des symptômes disparaissent au troisième mois de l’infection, même si de vagues douleurs musculaires et une asthénie peuvent persister plus longtemps.

Diagnostic

  • Analyses de sang pour rechercher les anticorps contre le parasite

La trichinose ne peut pas être diagnostiquée à l’aide d’un examen microscopique des selles. Le dépistage des anticorps dirigés contre Trichinella spiralis dans un échantillon sanguin est assez fiable, mais le test n’est positif que 3 à 5 semaines après l’apparition des symptômes. Si les résultats sont négatifs, le médecin fonde son diagnostic de trichinose sur les symptômes et sur l’augmentation du taux d’éosinophiles (type de globules blancs) dans le sang. La recherche des anticorps est répétée chaque semaine pendant plusieurs semaines pour confirmer le diagnostic.

Une biopsie de tissu musculaire (au cours de laquelle un échantillon de tissus est prélevé et examiné au microscope), réalisée après la seconde semaine de l’infection, peut mettre en évidence des larves ou des kystes, mais elle est rarement nécessaire.

Prévention

La trichinose est prévenue en cuisant correctement les viandes, tout spécialement le porc et ses produits dérivés, à une température supérieure à 71 °C, jusqu’à ce qu’elles soient dorées partout. Sinon, dans le porc domestique qui fait moins de 15 cm d’épaisseur, les larves peuvent être tuées en congelant le porc à -5 °C pendant 20 jours. La congélation n’est pas recommandée pour la viande provenant d’animaux sauvages, car ils peuvent être infectés par des espèces de Trichinella qui ne sont pas tuées par les températures basses.

Le fumage, la salaison ou la cuisson au four à micro-ondes ne sont pas totalement efficaces pour tuer les larves.

Les hachoirs à viande et autres articles utilisés pour préparer la viande crue doivent être minutieusement nettoyés. Il est également important de se laver les mains avec de l’eau et du savon.

Aussi, il ne faut pas nourrir les porcs avec de la viande crue.

Traitement

  • Mébendazole ou albendazole (médicaments antiparasitaires qui éliminent les vers adultes)

  • Pour les douleurs musculaires, analgésiques

  • Pour les infections graves, corticoïdes

Les traitements par voie orale par mébendazole ou albendazole éliminent les vers adultes au niveau intestinal mais n’ont pas beaucoup d’effets sur les kystes au niveau musculaire.

Des analgésiques (comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens [AINS]) peuvent soulager la douleur musculaire.

Pour réduire l’inflammation au cours des infections sévères, on peut prescrire des corticoïdes (comme la prednisone).

La plupart des patients atteints de trichinose guérissent complètement.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Grippe
Vidéo
Grippe
La grippe, ou influenza, est provoquée par un des types de virus capables de se propager rapidement...
Modèles 3D
Tout afficher
Rhume
Modèle 3D
Rhume

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT