Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Kystes des glandes de Bartholin

(Kyste de la glande de Bartholin)

Par

Charlie C. Kilpatrick

, MD, MEd, Baylor College of Medicine

Dernière révision totale mai 2019| Dernière modification du contenu mai 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources du sujet

Les kystes des glandes de Bartholin sont remplis de mucus et peuvent apparaître de l'un ou l'autre côté de la fourchette vulvaire. Ce sont les kystes vulvaires les plus fréquents. Les symptômes des gros kystes comprennent une irritation vulvaire, une dyspareunie, une douleur pendant la marche et une asymétrie vulvaire. Les kystes des glandes de Bartholin peuvent s'abcéder et sont alors douloureux et habituellement rouges. Le diagnostic repose sur l'examen clinique. Les grands kystes et abcès nécessitent un drainage et parfois une exérèse; l'abcès nécessite un traitement antibiotique.

Les glandes de Bartholin sont rondes, très petites, non palpables et profondément enchâssées dans la partie postéro-latérale de l'orifice vaginal. L'obstruction du canal de Bartholin entraîne une accumulation de mucus dans la glande avec formation d'un kyste. La cause de l'obstruction est habituellement inconnue. Exceptionnellement, les kystes résultent d'une infection sexuellement transmissible (p. ex., gonococcie).

Les kystes des glandes de Bartholin se développent chez environ 2% des femmes, habituellement entre 20 et 30 ans. Avec l'âge, les kystes ont moins de probabilité de se développer.

Un kyste peut s'infecter et former un abcès. Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) est de plus en plus courant dans de telles infections (et dans d'autres infections vulvaires).

Les cancers de la vulve se développent rarement à partir des glandes de Bartholin.

Symptomatologie

La plupart des kystes des glandes de Bartholin sont asymptomatiques, mais les grands kystes peuvent irriter et s'avérer gênants lors des rapports sexuels et de la marche. La plupart des kystes sont non douloureux à la pression, unilatéraux et palpables près de l'orifice vaginal. Les kystes peuvent refouler la grande lèvre homolatérale, entraînant une asymétrie vulvaire.

Une cellulite avec érythème localisé et sensibilité peut se développer. Les abcès entraînent des douleurs vulvaires importantes et parfois de la fièvre; ils sont douloureux et typiquement érythémateux. Un écoulement vaginal peut être présent. Des maladies sexuellement transmissibles peuvent coexister.

Diagnostic

  • Bilan clinique

Le diagnostic des kystes des glandes de Bartholin repose habituellement sur l'examen clinique. Un prélèvement vaginal sera réalisé, si un écoulement est présent; le bilan de maladies sexuellement transmissibles est envisagé dans ces cas. On doit mettre en culture le liquide de l'abcès.

Chez la femme > 40, certains experts recommandent une biopsie pour exclure un cancer de la vulve.

Traitement

  • Bains de siège pour les symptômes bénins

  • Chirurgie pour les symptômes les plus graves et pour tous les kystes chez la femme > 40 ans

Chez la femme de < 40 ans, les kystes asymptomatiques ne nécessitent pas de traitement. Les symptômes bénins peuvent se résoudre avec des bains de siège. Autrement, les kystes symptomatiques peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

Les abcès doivent également être opérés. Les kystes récidivant souvent après un simple drainage, la chirurgie vise à produire une ouverture permanente du conduit vers l'extérieur. Généralement, une des opérations suivantes est effectuée:

  • Pose d'un cathéter: il est possible de poser puis de gonfler un petit cathéter à ballonnet dans le kyste puis de le laisser dans le kyste pendant 4 à 6 semaines; cette procédure stimule la fibrose et induit une ouverture permanente.

  • Marsupialisation: suture des bords éversés du kyste à l'extérieur.

Les kystes récurrents peuvent nécessiter une exérèse.

Chez la femme de > 40 ans, les kystes récemment apparus doivent être biopsiés chirurgicalement (pour exclure un cancer de la vulve) ou enlevés. Les kystes présents depuis des années et qui n'ont pas changé d'aspect ne nécessitent pas de biopsie ou d'ablation chirurgicale sauf en cas de symptômes.

Les abcès sont parfois également traités par des protocoles antibiotique oraux qui couvrent le SARM (p. ex., triméthoprime 160 mg/sulfaméthoxazole 800 mg 2 fois/jour ou amoxicilline/acide clavulanique 875 mg 2 fois/jour pendant 1 semaine) plus clindamycine (300 mg 4 fois/jour pendant 1 semaine). Des antibiotiques oraux doivent être utilisés en cas de cellulite; les antibiotiques doivent être choisis en fonction de l'antibiogramme de cette région. L'admission en hospitalisation pour un traitement par antibiotiques IV doit être fortement envisagée si les patients ont un diabète sucré mal contrôlé ou sont immunodéprimés.

Points clés

  • Dans la plupart des kystes de la glande de Bartholin, la cause de l'obstruction canalaire est inconnue; rarement, les kystes résultent d'une maladie sexuellement transmissible.

  • Les kystes peuvent s'infecter, souvent avec un SARM, et former un abcès.

  • Chez la femme de > 40 ans, faire une biopsie des kystes récemment apparus pour éliminer un cancer de la vulve ou les enlever.

  • Si les kystes provoquent des symptômes gênants, traiter chirurgicalement (p. ex., par l'insertion du cathéter, la marsupialisation, et/ou l'excision).

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment prendre en charge les hémorragies du post-partum
Vidéo
Comment prendre en charge les hémorragies du post-partum
Modèles 3D
Tout afficher
Accouchement vaginal
Modèle 3D
Accouchement vaginal

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT