Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Lésions du tendon d'Achille

Par

Danielle Campagne

, MD, University of San Francisco - Fresno

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources du sujet

Les déchirures du tendon d'Achilles (ruptures) sont le plus souvent provoquées par une dorsiflexion de la cheville, en particulier lorsque le tendon est tendu. Le diagnostic est par l'examen et parfois l'IRM. Le traitement repose sur une attelle en flexion plantaire et l'orientation immédiate vers un chirurgien orthopédiste; une réparation chirurgicale peut être nécessaire.

Les déchirures du tendon d'Achille sont fréquentes. Elles se produisent généralement lors d'une course ou d'un saut et sont plus fréquentes chez l'homme et l'athlète d'âge moyen. Très rarement, des ruptures spontanées du tendon d'Achille se sont produites chez des patients à qui on avait administré des antibiotiques fluoroquinolones.

Les ruptures du tendon d'Achille peuvent être partielles ou complètes.

Symptomatologie

La douleur du mollet distal rend la marche difficile, en particulier en cas de déchirure complète. Le mollet peut être gonflé ou comporter des hématomes.

Les déchirures complètes peuvent se traduire par un défaut manifeste; elles se produisent habituellement 2 à 6 cm en amont de l'insertion du tendon.

Diagnostic

  • Bilan clinique

  • Parfois, IRM

Le diagnostic de déchirures du tendon d'Achille est clinique (1). La capacité du patient de fléchir la cheville n'exclut pas une déchirure.

Si on suspecte une déchirure du tendon d'Achille, 3 tests principaux peuvent être effectués pour confirmer le diagnostic.

Pour réaliser le test de Thompson (test de compression du mollet), le patient est en décubitus dorsal, l'examinateur comprime le mollet du patient pour déclencher une flexion plantaire. Les résultats comprennent les suivants:

  • Si la déchirure est complète, la flexion plantaire de la cheville est impossible ou diminuée.

  • Dans le cas de déchirures partielles, l'examen est parfois normal, de sorte que ces déchirures sont souvent non diagnostiquées.

Le test de Matles est la tension au repos. Le patient est couché avec le genou plié à 90° pour raccourcir le gastrocnémien. Les pieds du patient sont comparés. Les résultats comprennent les suivants:

  • Si le tendon d'Achille est intact, il se produit une flexion plantaire de la cheville de 20 à 30°.

  • Si le tendon d'Achille est déchiré, le pied tombe en position neutre.

Le test de Matles est sensible à 88% et spécifique à 85% pour les déchirures.

Pour palper l'espace tendineux, le patient est invité à se tenir sur la jambe touchée (si possible). Ensuite, le médecin palpe doucement le tendon d'Achille et ressent un défaut qui indique que le tendon est déchiré.

L'examen clinique est plus sensible que l'IRM pour détecter une déchirure du tendon d'Achille (2). Une étude sur des patients atteints d'une déchirure du tendon d'Achille (2012) a révélé que si les trois tests (Thompson, Matles, palpation de l'écart) sont positifs, la sensibilité pour une déchirure du tendon d'Achille est de 100%. Selon les lignes directrices de l'American Academy of Orthopedic Surgeons (2009), le diagnostic d'une déchirure nécessite seulement l'un des suivants (3):

  • 2 de ces 3 tests sont positifs.

  • 1 des tests est positif et la flexion plantaire de la cheville est affaiblie.

Références pour le diagnostic

  • 1. Maffulli N: The clinical diagnosis of subcutaneous tear of the Achilles tendon: A prospective study in 174 patients. Am J Sports Med 26 (2):266–270, 1998.

  • 2. Garras DN, Raikin SM, Bhat SB, et al: MRI is unnecessary for diagnosing acute Achilles tendon ruptures: Clinical diagnostic criteria. Clin Orthop Relat Res 470 (8):2268–2273, 2012. doi: 10.1007/s11999-012-2355-y.

  • 3. American Academy of Orthopaedic Surgeons: The diagnosis and treatment of acute Achilles tendon rupture: Guideline and evidence report. American Academy of Orthopaedic Surgeons, 2009. Consulté 8/16/19.

Traitement

  • Atelle en flexion plantaire

  • Adressage orthopédique immédiat

  • Parfois, réparation chirurgicale

Le traitement initial des lacérations du tendon d'Achille est une attelle de la cheville en flexion plantaire et de l'adressage immédiat à un chirurgien orthopédiste.

Le traitement chirurgical des ruptures des tendons est controversé.

Le traitement peut impliquer une attelle postérieure à la cheville avec la cheville en flexion plantaire pendant 4 semaines, et l'évitement de la mise en charge.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT