Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Kératopathie bulleuse

Par

Melvin I. Roat

, MD, FACS, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University

Dernière révision totale oct. 2018| Dernière modification du contenu oct. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

La kératopathie bulleuse est un trouble ophtalmique impliquant un gonflement de la cornée (couche transparente qui se situe au-devant de l’iris et de la pupille) similaire à une cloque.

  • Les symptômes comprennent une sensibilité à la lumière vive, une vision floue et une sensation de corps étranger dans l’œil.

  • Le diagnostic de la kératopathie bulleuse repose sur l’aspect de la cornée.

  • Le traitement peut inclure un collyre pour drainer l’excès de liquide dans la cornée, des médicaments pour réduire la pression à l’intérieur de l’œil, et une greffe de cornée.

Vue à l’intérieur de l’œil

Vue à l’intérieur de l’œil

La kératopathie bulleuse est plus fréquente chez les personnes âgées. Elle peut survenir spontanément, être héréditaire et, parfois, elle survient après une chirurgie ophtalmique, telle qu’une ablation de la cataracte.

Symptômes

L’œdème induit la formation de cloques remplies de liquide à la surface de la cornée. Cela peut entraîner une sensibilité lorsque la personne regarde une lumière vive, et une vision fortement brouillée. Ces vésicules peuvent se rompre et causer une douleur sévère, souvent accompagnée d’une sensation de corps étranger dans l’œil et d’une diminution de la vision.

Diagnostic

  • Examen clinique

Le diagnostic de kératopathie bulleuse repose sur l’aspect typique d’une cornée œdémateuse et trouble, et sur la présence de vésicules à la surface. Une lampe à fente, instrument qui permet au médecin d’examiner l’œil avec un fort grossissement, est utilisée pour examiner la cornée. Pendant l’examen, le médecin peut instiller des gouttes ophtalmiques qui contiennent une teinture jaune-vert appelée fluorescéine. La fluorescéine colore temporairement les zones endommagées de la cornée, ce qui permet de visualiser ces zones, qui ne sont pas visibles normalement.

Traitement

  • Gouttes de sérum physiologique

  • Médicaments destinés à diminuer la pression dans l’œil

  • Parfois, des lentilles de contact souples

  • Parfois, une greffe de cornée

La kératopathie bulleuse est traitée par un ophtalmologiste (médecin spécialisé dans l’évaluation et le traitement, chirurgical ou non, des maladies des yeux).

Des collyres (solution saline hypertonique) et des pommades salines (chlorure de sodium hypertonique) peuvent être utilisés pour drainer l’excès de liquide de la cornée.

Les médicaments qui diminuent la pression intraoculaire sont parfois administrés.

Parfois, des lentilles de contact souples peuvent être utilisées pendant une courte période pour diminuer la sensation de gêne, car elle agit comme un bandage sur la cornée.

Si la vision est réduite ou si la sensation de gêne est significative et prolongée, une greffe de la cornée est souvent réalisée.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Dégénérescence maculaire
Vidéo
Dégénérescence maculaire
La dégénérescence maculaire, souvent appelée DMLA ou dégénérescence maculaire liée à l’âge...
Modèles 3D
Tout afficher
Névrite optique
Modèle 3D
Névrite optique

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT