Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Syndrome de la queue de cheval

Par

Michael Rubin

, MDCM, New York Presbyterian Hospital-Cornell Medical Center

Dernière révision totale févr. 2020| Dernière modification du contenu févr. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

Le syndrome de la queue de cheval apparaît lorsque le faisceau de nerfs qui part de la partie inférieure de la moelle épinière est comprimé ou endommagé.

  • La cause la plus fréquente du syndrome de la queue de cheval est une hernie discale.

  • Le syndrome de la queue de cheval provoque une douleur intense dans le bas du dos, des problèmes urinaires (tels qu’incontinence) et une perte de sensation au niveau des fesses, de la région génitale, de la vessie et du rectum.

  • Les médecins examinent immédiatement les personnes présentant des symptômes de syndrome de la queue de cheval et réalisent une imagerie par résonance magnétique ou une tomodensitométrie pour confirmer le diagnostic.

  • Une intervention chirurgicale est souvent nécessaire pour soulager la pression sur la queue de cheval, et des analgésiques et des corticoïdes sont utilisés pour soulager la douleur.

Un faisceau de nerfs se prolonge vers le bas de la moelle épinière en passant par les os du bas du dos (vertèbres) et par-dessus l’os à la base de la colonne vertébrale (sacrum). Ce faisceau est appelé queue de cheval, car il en a l’aspect. Les symptômes dus à la compression ou à la lésion de la queue de cheval sont appelés syndrome de la queue de cheval.

Syndrome de la queue de cheval

Un faisceau de nerfs se prolonge vers le bas de la moelle épinière en passant par les os du bas du dos (vertèbres) et par-dessus l’os à la base de la colonne vertébrale (sacrum). Ce faisceau est appelé queue de cheval, car il en a l’aspect.

La queue de cheval peut être comprimée par une hernie discale, une tumeur ou un abcès. Elle peut être endommagée par une lésion ou gonfler en raison d’une inflammation (comme cela se produit dans la spondylarthrite ankylosante). Les symptômes qui en résultent définissent le syndrome de la queue de cheval.

Syndrome de la queue de cheval

Causes du syndrome de la queue de cheval

Cause la plus fréquente du syndrome de la queue de cheval :

Autres causes :

Certaines de ces affections provoquent une inflammation et/ou un gonflement, qui exercent une pression sur les nerfs.

Symptômes du syndrome de la queue de cheval

Les personnes atteintes du syndrome de la queue de cheval peuvent ressentir une douleur intense dans le bas du dos, généralement en raison de la maladie provoquant le syndrome de la queue de cheval. Les personnes peuvent perdre toute sensation au niveau des fesses, des parties génitales, de la vessie et du rectum, soit la zone du corps qui serait en contact avec une selle (ce que l’on appelle anesthésie en selle). C’est-à-dire que ces personnes sont moins susceptibles de ressentir la douleur, le toucher, la température et les vibrations dans ces régions.

La sensation et le contrôle musculaire peuvent être diminués dans les parties inférieures des jambes.

Autres symptômes du syndrome de la queue de cheval :

Sans traitement, le syndrome de la queue de cheval peut causer une paralysie totale.

Diagnostic du syndrome de la queue de cheval

  • Examen clinique

  • Examens d’imagerie

Les médecins suspectent un syndrome de la queue de cheval d’après les symptômes et les résultats d’un examen clinique. Cependant, les symptômes ont tendance à varier.

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) ou la tomodensitométrie (TDM) peut généralement confirmer le diagnostic. Parfois, un autre examen d’imagerie, tel que la myélographie Myélographie Des examens complémentaires peuvent être nécessaires pour confirmer un diagnostic suggéré par des antécédents médicaux et par l’examen neurologique. L’électroencéphalographie (EEG) est une procédure... en apprendre davantage Myélographie par TDM, est réalisé afin d’exclure les autres maladies qui provoquent des symptômes similaires.

Traitement du syndrome de la queue de cheval

  • Chirurgie

  • Généralement, corticoïdes

En présence du syndrome de la queue de cheval, une prise en charge médicale immédiate est indispensable.

Les médecins se concentrent sur le traitement de l’affection à l’origine du syndrome de la queue de cheval. Par exemple, une intervention chirurgicale est immédiatement pratiquée pour soulager la pression sur la queue de cheval causée par une hernie discale. Ce traitement peut empêcher les lésions permanentes.

Des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou d’autres antalgiques sont utilisés. Si ces médicaments ne soulagent pas la douleur, des corticoïdes administrés par voie orale ou intraveineuse peuvent se révéler utiles. Les corticoïdes peuvent également réduire le gonflement.

La récupération d’une personne dépend souvent de la cause et de la rapidité avec laquelle elle est traitée. Les symptômes sont plus susceptibles de s’atténuer ou de disparaître si la cause est identifiée et traitée immédiatement.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Présentation de la douleur
Lequel des énoncés suivants est exact en ce qui concerne la douleur et les personnes âgées ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT