Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Intubation du tube digestif

(Sonde nasogastrique)

Par

Jonathan Gotfried

, MD, Lewis Katz School of Medicine at Temple University

Vérifié/Révisé mars 2023
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
Ressources du sujet

L’intubation du tube digestif est le passage d’un petit tube en plastique souple à travers le nez ou la bouche jusqu’à l’estomac (sonde nasogastrique) ou l’intestin grêle (intubation naso-entérique).

Cette intubation peut être à visée diagnostique ou thérapeutique. En général, elle provoque des haut-le-cœur et des nausées, c’est pourquoi un produit insensibilisant peut être vaporisé dans le nez et au fond de la gorge. La taille du tube varie selon le contexte.

L’intubation nasogastrique peut être utilisée pour recueillir un échantillon de liquide gastrique. Le tube est inséré par le nez et non pas par la bouche, principalement parce qu’il peut être guidé plus facilement jusqu’à l’œsophage (le tube creux qui relie la gorge à l’estomac). De plus, le passage du tube à travers le nez est moins irritant et déclenche moins souvent la toux. Les médecins peuvent mettre en évidence la présence de sang dans l’estomac ou analyser les sécrétions gastriques pour en mesurer l’acidité, le contenu en enzymes et d’autres caractéristiques.

L’intubation nasogastrique peut être utilisée pour traiter certaines maladies. Des poisons peuvent ainsi être aspirés ou neutralisés avec du charbon actif, ou des aliments liquides peuvent être administrés aux patients qui ne peuvent pas déglutir.

La sonde nasogastrique est parfois utilisée pour aspirer de façon continue le contenu gastrique. En général, un dispositif d’aspiration est relié à l’extrémité distale du tube, ce qui permet d’enlever des gaz et des liquides de l’estomac. Il en résulte un soulagement de la pression en cas d’obstruction ou lorsque le tube digestif ne fonctionne pas correctement. Ce type de tube est en général utilisé après une intervention chirurgicale sur l’abdomen jusqu’à la reprise des fonctions digestives normales.

Dans l’intubation naso-entérique, un tube plus long est inséré par le nez, à travers l’estomac jusqu’à l’intestin grêle. Cette technique peut être utilisée pour prélever un échantillon du contenu intestinal, pour aspirer de façon continue les liquides ou pour administrer des aliments (voir Alimentation par sonde Alimentation par sonde L’alimentation par sonde peut être utilisée pour nourrir des personnes dont le tube digestif fonctionne normalement, mais qui ne peuvent pas manger suffisamment pour subvenir à leurs besoins... en apprendre davantage Alimentation par sonde ).

Les complications dues à l’intubation nasogastrique sont relativement rares et comprennent une lésion du nez, de la gorge ou du tube digestif. Elle provoque très rarement des perforations Perforation du tube digestif N’importe quel organe creux de l’appareil digestif peut être perforé, ce qui provoque l’écoulement du contenu gastro-intestinal et peut entraîner une septicémie (une infection de la circulation... en apprendre davantage .

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT