Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Atrésie œsophagienne et fistule trachéo-œsophagienne

Par

William J. Cochran

, MD, Geisinger Clinic

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

Dans l’atrésie œsophagienne, l’œsophage se rétrécit ou se termine en cul-de-sac. La plupart des nouveau-nés qui ont une atrésie œsophagienne présentent également une connexion anormale entre l’œsophage et la trachée, appelée fistule trachéo-œsophagienne.

Normalement, l’œsophage, un long organe en forme du tube, relie la bouche à l’estomac. Dans l’atrésie œsophagienne, le passage des aliments le long de l’œsophage jusqu’à l’estomac est soit retardé, soit impossible.

Beaucoup d’enfants présentant une atrésie œsophagienne et une fistule trachéo-œsophagienne présentent également d’autres anomalies, telles que des malformations de la colonne vertébrale, du cœur, des reins, des organes génitaux, des oreilles et des membres, ainsi qu’un retard du développement mental et/ou physique.

La présence d’une fistule trachéo-œsophagienne est dangereuse car les aliments déglutis et la salive passent au travers de la fistule vers les poumons, provoquant des accès de toux, une suffocation, des difficultés respiratoires et, parfois, une pneumonie d’aspiration (causée par l’inhalation de nourriture ou de salive). La présence d’aliments ou de liquide dans les poumons peut compromettre l’oxygénation du sang, conduisant à une coloration bleutée anormale de la peau (cyanose).

Atrésie et fistule : malformations de l’œsophage

Dans l’atrésie œsophagienne, l’œsophage se rétrécit ou se termine en cul-de-sac. Il n’est pas relié à l’estomac comme c’est le cas normalement. Une fistule trachéo-œsophagienne correspond à une communication anormale entre l’œsophage et la trachée (conduisant aux poumons).

Atrésie et fistule : malformations de l’œsophage

Symptômes

Un nouveau-né souffrant d’atrésie œsophagienne tousse, s’étouffe et bave après avoir essayé de déglutir quand on le nourrit.

Diagnostic

  • Avant la naissance, échographie prénatale

  • Après la naissance, introduction d’une sonde dans l’œsophage et radiographies

Les médecins peuvent suspecter une atrésie œsophagienne avant la naissance en présence des résultats d’une échographie prénatale, et après la naissance d’après les symptômes.

Si la malformation est suspectée après la naissance, les médecins essayent de faire passer une sonde dans l’œsophage du nourrisson. Si la sonde est bloquée, des radiographies sont alors réalisées pour confirmer le diagnostic et identifier l’emplacement de l’obstruction.

Traitement

  • Chirurgie

Avant de pouvoir pratiquer l’intervention chirurgicale visant à corriger la malformation, il est essentiel de bien la préparer afin d’éviter les complications, telles qu’une pneumonie d’aspiration. D’abord, l’alimentation orale est arrêtée et une sonde est introduite dans la partie supérieure de l’œsophage pour aspirer de manière continue la salive avant que celle-ci n’atteigne les poumons. L’enfant est ensuite alimenté par voie intraveineuse.

Une intervention chirurgicale doit être rapidement réalisée pour rétablir la continuité normale entre l’œsophage et l’estomac et fermer la communication entre l’œsophage et la trachée.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
L’échographie de grossesse : Technique
Vidéo
L’échographie de grossesse : Technique
L’échographie de grossesse est utilisée afin de détecter les battements cardiaques du fœtus...
Modèles 3D
Tout afficher
La mucoviscidose dans les poumons
Modèle 3D
La mucoviscidose dans les poumons

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT