Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Syndrome de Wolff-Parkinson-White (WPW)

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale août 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

Votre cœur est un muscle qui pompe le sang pour l’envoyer dans l’ensemble du corps. Votre fréquence cardiaque est la rapidité à laquelle votre cœur bat. Votre cœur doit toujours battre de façon régulière et rythmique, comme le tic-tac d’une horloge.

Votre cœur comprend quatre cavités. Les oreillettes sont les deux cavités supérieures de votre cœur. Les ventricules sont les deux cavités inférieures de votre cœur. Les oreillettes pompent le sang vers les ventricules. Les ventricules pompent le sang vers vos poumons et votre corps (voir aussi Biologie du cœur).

Des cellules pacemaker spéciales situées dans une partie des oreillettes appelée le nœud SA envoient des signaux électriques réguliers à votre muscle cardiaque pour qu’il se contracte.

Le système de conduction de votre cœur comporte de fines bandes de tissu semblables à des fils électriques. Le système de conduction transmet les signaux du pacemaker au reste de votre cœur. Les signaux doivent parvenir à l’ensemble des cellules de votre muscle cardiaque juste à temps, pour que votre cœur produise un battement puissant et de bonne qualité, et pompe le sang correctement.

Qu’est-ce-que le syndrome de Wolff-Parkinson-White (WPW) ?

Le syndrome de WPW est un trouble du rythme cardiaque qui entraîne des battements cardiaques trop rapides. Il s’agit d’une affection congénitale, qui comporte une voie électrique supplémentaire anormale dans votre cœur. Lorsqu’elle est déclenchée, la voie supplémentaire provoque un rythme cardiaque rapide.

  • Les symptômes comprennent des palpitations et une sensation de faiblesse ou un essoufflement

  • Même si vous êtes né avec la voie électrique supplémentaire, les symptômes ne commencent généralement pas avant l’adolescence ou le début de la vingtaine

  • Les médecins effectuent un électrocardiogramme (ECG) pour diagnostiquer le syndrome de WPW

  • Les médecins traitent le syndrome de WPW avec des médicaments et d’autres mesures

Quels sont les symptômes du syndrome de WPW ?

Les symptômes débutent en général dans l’adolescence ou au début de la vingtaine, mais ils peuvent débuter à tout âge.

Chez les bébés, les symptômes peuvent inclure :

  • Problèmes respiratoires

  • Comportement de fatigue excessive

  • Mauvais appétit

Chez les adolescents et les adultes, les symptômes peuvent inclure :

  • Ressenti de l’accélération cardiaque

  • Parfois, évanouissements

  • Parfois, douleur thoracique

Un autre trouble du rythme cardiaque appelé fibrillation auriculaire est très dangereux pour les personnes atteintes du syndrome de WPW. L’association de la fibrillation auriculaire et du syndrome de WPW peut conduire à une fibrillation ventriculaire, qui est mortelle si elle n’est pas traitée immédiatement.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un syndrome de WPW ?

Les médecins palpent votre pouls et réalisent :

L’ECG est un examen rapide et indolore qui mesure l’activité électrique de votre cœur à l’aide de pastilles autocollantes et de câbles fixés sur votre thorax, vos bras et vos jambes.

Comment les médecins traitent-ils le syndrome de WPW ?

Afin de ralentir votre fréquence cardiaque, votre médecin peut vous demander de réaliser l’une de ces actions :

  • Pousser comme si vous aviez des difficultés à évacuer vos selles

  • Frotter votre cou juste en dessous de l’angle de la mâchoire

  • Plonger votre visage dans un récipient rempli d’eau glacée

Si ces procédures ne fonctionnent pas ou si vous présentez des symptômes sévères, les médecins vont :

  • Vous administrer des médicaments par voie IV

Si vous continuez à présenter des épisodes de rythme cardiaque rapide dus au syndrome de WPW, les médecins peuvent recommander :

  • Une procédures d’ablation

Qu’est-ce qu’une procédure d’ablation ?

Les médecins réalisent en premier lieu un examen électrophysiologique, qui est semblable à un cathétérisme cardiaque. Les médecins insèrent un fin tube souple (cathéter) dans un gros vaisseau sanguin (par exemple, dans votre jambe) et le déplacent jusque dans votre cœur. Le cathéter comporte à son extrémité des électrodes qui enregistrent, de l’intérieur, l’activité électrique de votre cœur. Le cathéter peut également stimuler votre cœur électriquement pour évaluer sa réponse.

Si l’examen montre qu’une petite quantité de tissu cardiaque est responsable du syndrome de WPW, l’élimination du tissu permet souvent de résoudre le trouble du rythme. Les médecins utilisent un cathéter qui délivre un courant électrique de haute fréquence pour détruire le tissu à l’origine du problème.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Angiographie coronaire
Vidéo
Angiographie coronaire
Le cœur est un muscle qui bat et qui pompe en continu le sang vers le reste du corps. Les...
Échocardiographie transthoracique
Vidéo
Échocardiographie transthoracique
L’écho-doppler couleur fournit une image bidimensionnelle mobile du cœur. En haut à gauche...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT