Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Distomatoses pulmonaires

Par

Richard D. Pearson

, MD, University of Virginia School of Medicine

Dernière révision totale mars 2020| Dernière modification du contenu mars 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

Certaines espèces Paragonimus de douves sont responsables d’infections pulmonaires.

  • L’infection survient lorsqu’une personne ingère des kystes contenant des larves de douves avec du crabe d’eau douce ou des écrevisses crus, mal cuits ou saumurés.

  • Les personnes infectées peuvent présenter une diarrhée, une douleur abdominale, de la fièvre, une toux, des démangeaisons et des symptômes ultérieurs dus aux lésions pulmonaires et à d’autres organes.

  • Le diagnostic de l’infection repose sur la découverte d’œufs dans les expectorations ou la découverte d’œufs provenant de l’ingestion d’expectorations dans les selles.

  • Le praziquantel ou un autre médicament est donné pour éliminer les douves de l’organisme.

Les douves Présentation des distomatoses Les douves (distomes) sont des vers plats parasitaires. Il existe de nombreuses espèces de douves. Différentes espèces ont tendance à infecter différentes parties de l’organisme. Les douves... en apprendre davantage (distomes) sont des vers plats parasitaires. Il existe de nombreuses espèces de douves. Différentes espèces ont tendance à infecter différentes parties de l’organisme. Il existe plus de 30 espèces de Paragonimus, dont 10 espèces qui peuvent infecter l’homme et provoquer une paragonimose. Toutefois, la plupart des cas de paragonimose sont provoqués par :

  • Paragonimus westermani

La distomatose pulmonaire survient lorsqu’une personne ingère des kystes contenant des douves immatures (larves) avec du crabe d’eau douce ou des écrevisses crus, mal cuits ou saumurés. Ces infections surviennent le plus souvent en Asie. (Voir aussi Présentation des infections parasitaires Présentation des infections parasitaires Un parasite est un organisme qui vit sur ou dans un autre organisme (l’hôte) et qui profite (par exemple, en obtenant des nutriments) de l’hôte à ses dépens. Bien que cette définition s’applique... en apprendre davantage .) D’autres espèces Paragonimus sont responsables de la paragonimose en Afrique, en Amérique centrale et du Sud, et dans de rares cas en Amérique du Nord.

Une fois les kystes avalés, les larves quittent les kystes, traversent la paroi de l’intestin et entrent dans la cavité abdominale. Elles traversent alors le diaphragme, puis envahissent les poumons. Elles deviennent alors des douves adultes et produisent des œufs. Les adultes peuvent vivre 20 ans en l’absence de traitement.

Les larves peuvent aussi atteindre le cerveau, le foie, les ganglions lymphatiques, la peau, ou la moelle épinière, où ils forment des kystes et se développent. Toutefois, le cycle ne peut pas s’achever dans ces organes, car les œufs ne peuvent pas sortir de l’organisme.

À partir des poumons, les œufs sont excrétés dans les expectorations avec la toux ou les expectorations, ou avalés et excrétés dans les selles. Si les œufs se retrouvent dans de l’eau douce, ils éclosent, donnent naissance à des larves qui sont ingérées par des escargots. À l’intérieur de l’escargot, les douves se transforment en larves capables de nager (cercaire). Les cercaires libérées des escargots infectés infectent alors des crabes ou des écrevisses et forment des kystes (appelés métacercaires).

Symptômes des distomatoses pulmonaires

Peu après avoir contracté une distomatose pulmonaire, la personne atteinte peut souffrir de diarrhée, de douleurs abdominales, de fièvre, de toux et de démangeaisons.

Ultérieurement, l’infection endommage principalement les poumons, mais elle peut aussi affecter d’autres organes, notamment la peau. Lentement, la personne développe des symptômes comme une toux chronique, des douleurs thoraciques et des difficultés à respirer. Elles peuvent produire des expectorations sanglantes. Des nodules peuvent se former sur la peau.

Si le cerveau est affecté, la personne peut souffrir de convulsions, de difficultés à utiliser ou à comprendre le langage, ou de problèmes de vue. Elle peut se trouver paralysée.

Diagnostic des distomatoses pulmonaires

  • Examen d’un échantillon d’expectorations ou de selles

  • Parfois, analyses de sang pour rechercher les anticorps contre le parasite

  • Examens d’imagerie des poumons

Le diagnostic de ces distomatoses pulmonaires repose sur la découverte d’œufs dans les expectorations ou les selles de la personne. Parfois, un échantillon de liquide est prélevé des poumons pour y rechercher des œufs. Les œufs peuvent être difficiles à détecter car seuls quelques-uns sont libérés à la fois et ils ne sont pas libérés régulièrement. Les laboratoires peuvent utiliser des techniques de concentration spéciales pour identifier les œufs.

Des analyses de sang pour rechercher les anticorps contre le parasite peuvent être utiles. (Les anticorps Anticorps L’une des lignes de défense de l’organisme (système immunitaire) implique les globules blancs (leucocytes) qui circulent dans le sang et les tissus, à la recherche de micro-organismes et autres... en apprendre davantage Anticorps sont des protéines produites par le système immunitaire qui participent à la défense de l’organisme contre les attaques, y compris celle des parasites.)

Prévention des distomatoses pulmonaires

Pour les personnes voyageant dans les régions où la distomatose pulmonaire est endémique, la prévention implique de ne pas manger des crabes d’eau douce ou des écrevisses crus ou mal cuits.

Traitement des distomatoses pulmonaires

  • Médicament pour éliminer les douves de l’organisme

  • Parfois, chirurgie

Les distomatoses pulmonaires sont traitées par praziquantel, un médicament utilisé pour éliminer les douves de l’organisme (ce que l’on appelle médicament anthelminthique). Le triclabendazole est une alternative.

Si le cerveau est infecté, des corticoïdes peuvent également être administrés. Ils permettent de contrôler l’inflammation qui se développe lorsque le médicament tue les douves. Des anticonvulsivants sont utilisés pour contrôler les convulsions.

Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire pour extraire les nodules sur la peau ou, plus rarement, les kystes dans le cerveau.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Amibiase
Lorsque les symptômes de l’amibiase apparaissent, ils peuvent inclure chacune des propositions suivantes, SAUF :
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT