honeypot link

Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Cyclosporose

Par

Richard D. Pearson

, MD, University of Virginia School of Medicine

Dernière révision totale mai 2020| Dernière modification du contenu mai 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

La cyclosporose est une infection de l’intestin grêle provoquée par le parasite Cyclospora cayetanensis. Les principaux symptômes sont une diarrhée aqueuse accompagnée de crampes abdominales et des nausées.

  • Les personnes peuvent être infectées par Cyclospora en consommant des aliments importés ou de l’eau contaminée par le parasite.

  • Les symptômes de la cyclosporose peuvent être plus sévères chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, comme les personnes atteintes du SIDA.

  • Les symptômes varient, mais comprennent diarrhée aqueuse, crampes abdominales, fièvre et perte de poids.

  • Le médecin établit le diagnostic de cette infection en identifiant Cyclospora dans un échantillon de selles.

  • L’association triméthoprime/sulfaméthoxazole (TMP/SMX) est utilisée pour traiter la cyclosporose.

La cyclosporose est la plus fréquente dans les climats tropicaux et subtropicaux où les conditions sanitaires sont mauvaises. Les personnes vivant dans des régions endémiques et les personnes se rendant dans ces régions sont exposées à un risque. Aux États-Unis, les épidémies de cette infection sont généralement attribuées à des produits frais importés, tels que framboises, basilic, pois gourmands, mesclun et coriandre.

Symptômes

Le principal symptôme de la cyclosporose est une diarrhée aqueuse non sanglante soudaine et des nausées. Les autres symptômes comprennent fièvre, crampes abdominales, vomissements, fatigue et perte de poids. Les symptômes chez les personnes dont le système immunitaire est normal durent de quelques jours à un mois ou plus. Des rechutes sont possibles.

Chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, notamment celles atteintes du SIDA, la cyclosporose peut provoquer une diarrhée sévère pouvant persister pendant longtemps.

Diagnostic

  • Analyse des selles

Pour diagnostiquer la cyclosporose, un échantillon de selles est examiné au microscope à la recherche d’œufs de Cyclospora. Des techniques spécialisées peuvent être utilisées pour accroître les chances d’identifier les œufs. Des techniques moléculaires sont disponibles dans certains laboratoires de référence pour identifier l’ADN des parasites.

Lorsque l’examen des selles ne révèle pas la cause de la diarrhée persistante, les médecins peuvent utiliser une sonde d’observation souple (endoscope) pour examiner la partie supérieure du tube digestif et prélever un échantillon de tissu (biopsie) pour l’examiner au microscope et l’analyser à la recherche de l’ADN de parasites.

Prévention

Lorsque des épidémies sont signalées, les personnes doivent éviter de manger des fruits ou des légumes potentiellement contaminés issus de la région concernée. Les personnes qui se rendent dans des régions tropicales ou subtropicales où l’infection est endémique doivent éviter de manger des aliments crus, y compris les salades et les légumes, et doivent éviter de consommer l’eau et la glace qui sont potentiellement contaminées. Il est important de se laver les mains avec de l’eau et du savon. La consommation d’eau bouillie est sans danger. Le filtrage de l’eau avec un filtre de 0,1 ou 0,4 micron peut éliminer les kystes de Cyclospora et les autres parasites, ainsi que les bactéries qui provoquent des maladies.

Traitement

  • Triméthoprime/Sulfaméthoxazole (TMP/SMX)

Les personnes infectées qui présentent des symptômes peuvent être traitées avec l’association triméthoprime/sulfaméthoxazole (TMP/SMX) par voie orale.

Si la personne est atteinte du SIDA, il est très important que l’infection par le VIH soit traitée aussi efficacement que possible avec des médicaments antirétroviraux. Ce traitement peut renforcer le système immunitaire affaibli, ce qui permet généralement de contrôler la diarrhée et les autres symptômes. Les personnes atteintes du SIDA peuvent tirer un bénéfice d’une plus forte dose de TMP/SMX et d’un traitement plus long.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT