Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Voies optiques

Par

James Garrity

, MD, Mayo Clinic College of Medicine

Dernière révision totale févr. 2019| Dernière modification du contenu févr. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Ressources du sujet

Les voies optiques comprennent la rétine, le nerf optique, le chiasma, les radiations optiques et le cortex occipital (voir figure Voies visuelles supérieures). Les lésions des voies optiques entraînent des modifications variées du champ visuel. Le type de défaut de champ peut permettre de localiser la lésion (voir tableau Types de défauts du champ visuel).

Voies visuelles supérieures, localisation des lésions et déficits correspondants du champ visuel.

En cas de lésions rétro-chiasmatiques, les anomalies du champ visuel deviennent plus symétriques (conformes), comme le montre la lésion occipitale en #4.

Voies visuelles supérieures, localisation des lésions et déficits correspondants du champ visuel.
Tableau
icon

Types de défauts du champ visuel

Type*

Description

Causes

Déficit altitudinal

Perte de tout ou partie de la moitié supérieure ou inférieure du champ visuel; elle ne traverse pas la médiane horizontale

Les plus fréquentes: neuropathie optique ischémique, occlusion d'une hémibranche de l'artère ou de la veine centrale de la rétine, décollement de la rétine

Les moins fréquentes: glaucome ou lésion chiasmatique, colobome du nerf optique

Scotome arciforme

Petite anomalie du champ visuel, en forme d'arc (arciforme) qui suit l'arc dessiné par le trajet des fibres nerveuses rétiniennes; elle ne traverse pas la médiane horizontale

Lésions des cellules ganglionnaires qui constituent une certaine partie de la tête du nerf optique

Plus fréquent: glaucome

Les moins fréquentes: neuropathie optique ischémique (habituellement non artéritique), drusen de la papille optique, myopie forte

Déficit binasal du champ visuel (rare)

Perte de tout ou partie de la moitié interne des deux champs visuels; elle ne franchit pas la médiane verticale

Plus fréquentes: glaucome, maladie rétinienne bitemporale (p. ex., rétinite pigmentaire, perte de vision non physiologique)

Rares: maladie bilatérale occipitale, tumeur ou anévrisme comprimant les deux nerfs optiques

Hémianopsie bitemporale

Perte de tout ou partie de la moitié latérale des deux champs visuels; elle ne franchit pas la médiane verticale

Plus fréquentes: lésion chiasmatique (p. ex., adénome de l'hypophyse, méningiome, crâniopharyngiome, anévrisme, gliome)

Moins fréquentes: dysversions papillaires

Rares: rétinite pigmentaire nasale

Élargissement de la tache aveugle

Agrandissement de la tache aveugle correspondant à la tête du nerf optique

Œdème papillaire, drusen du nerf optique, colobôme du nerf optique, fibres nerveuses myélinisées au niveau de la papille optique, médicaments, papille myopique avec un croissant

Scotome central

Perte de la fonction visuelle au milieu du champ visuel

Une maladie de la macula, une neuropathie optique (p. ex., une neuropathie ischémique ou une neuropathie héréditaire de Leber, une névrite optique de la sclérose en plaques), une atrophie optique (p. ex., due à une tumeur comprimant le nerf ou à des troubles toxiques ou métaboliques)

Rétrécissement concentrique du champ visuel ne laissant qu'un petit îlot central résiduel

Perte totale de la partie périphérique du champ visuel d'un œil ou des deux yeux

Glaucome, rétinite pigmentaire ou une autre maladie rétinienne périphérique, œdème papillaire chronique, photocoagulation pan rétinienne suivante, occlusion de l'artère centrale de la rétine avec épargne de l'artère ciliorétinienne, infarctus bilatéraux du lobe occipital, avec épargne maculaire, perte de vision non organique, rétinopathie associée aux carcinomes

Rare: médicaments

Hémianopsie latérale homonyme

Perte d'une partie ou de la totalité de la moitié gauche ou de la moitié droite des deux champs visuels; ne franchit pas la médiane verticale

Lésion de la bandelette optique ou du corps genouillé externe; lésion du lobe temporal, pariétal ou occipital (le plus fréquemment, accident vasculaire cérébral ou tumeur; plus rarement, anévrisme ou un traumatisme); migraine (qui peut provoquer une hémianopsie latérale homonyme transitoire)

*La migraine peut causer diverses anomalies du champ visuel, mais elle provoque le plus souvent une hémianopsie latérale homonyme transitoire.

Adapté d'après Rhee DJ, Pyfer MF: The Wills Eye Manual, ed. 3. Philadelphia, Lippincott Williams & Wilkins, 1999.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Glaucome
Vidéo
Glaucome
À l'intérieur de l'œil, il y a deux chambres remplies de liquide. Le liquide intraoculaire...
Comment pratiquer une canthotomie latérale
Vidéo
Comment pratiquer une canthotomie latérale

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT