Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Iridocyclite post-traumatique

(Uvéite traumatique antérieure; iritis traumatique)

Par

Ann P. Murchison

, MD, MPH, Wills Eye Emergency Department, Wills Eye Hospital

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

L'iridocyclite post-traumatique est une réaction inflammatoire de l'uvée et de l'iris se développant généralement 3 jours après un traumatisme direct de l'œil.

Les symptômes de l'iridocyclite post-traumatique comprennent une lacrimation, une douleur lancinante et une rougeur oculaire, une photophobie ou une vision trouble. La pupille peut être dilatée. Le diagnostic repose sur l'anamnèse, les symptômes et les données de l'examen à la lampe à fente, qui révèle généralement un effet Tyndall et un effet flare (due à une augmentation des protéines dans l'humeur aqueuse du fait de l'exsudat inflammatoire) et à la présence de globules blancs dans la chambre antérieure. Le traitement de l'iridocyclite post-traumatique comprend une cycloplégie (généralement scopolamine 0,25% 3 fois/jour ou homatropine 5% 3 fois/jour) et des corticostéroïdes topiques (p. ex., l'acétate de prednisolone à 1% 4 à 8 fois/jour).

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT