Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Doigt en maillet

Par

Danielle Campagne

, MD, University of San Francisco - Fresno

Dernière révision totale août 2019| Dernière modification du contenu août 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources du sujet

Le doigt en maillet est une déformation en flexion de la pointe du doigt causée par l'avulsion du tendon extenseur, avec ou sans fracture, de l'extrémité proximale de la phalange distale.

Le mécanisme habituel est une flexion forcée de la phalange distale, généralement lorsqu'elle est heurtée par une balle. Le tendon extenseur peut avulser une partie de la partie proximale de la phalange distale (voir figure Doigt en maillet). La partie avulsée implique la surface articulaire.

Doigt en maillet

Le tendon extenseur est avulsé de l'extrémité proximale de la phalange distale (en haut); parfois le tendon avulse un morceau de l'os phalangien distal (en bas).

Doigt en maillet

Symptomatologie

Le doigt est habituellement douloureux et peut être enflé et meurtri immédiatement après la blessure. Parfois, du sang s'accumule sous l'ongle (appelé hématome sous-unguéal).

L'articulation interphalangienne dorsale touchée reste en position plus fléchie que les autres articulations interphalangiennes et ne peut être activement étendue mais peut facilement l'être passivement, généralement avec un minimum de douleur.

Diagnostic

  • Bilan clinique

  • Rx

Un doigt en maillet peut généralement être diagnostiqué par l'examen du doigt.

Des rx de face, de profil et obliques sont effectuées. Une fracture, si elle est présente, est généralement visible en incidence latérale. Les radios peuvent être normales seulement si le tendon est déchiré.

Traitement

  • Attelles

  • Parfois, adressage pour une fixation chirurgicale

Le traitement du doigt en maillet consiste en une attelle dorsale qui maintient l'articulation interphalangienne en extension pendant 6 à 8 semaines; pendant ce temps, la pointe ne doit pas être fléchie (p. ex., lors du nettoyage du doigt).

Les fractures qui impliquent > 25% de la surface articulaire ou qui causent une subluxation articulaire peuvent exiger une fixation chirurgicale.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT