Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Canaliculite

Par

James Garrity

, MD, Mayo Clinic College of Medicine

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

La canaliculite est une inflammation (habituellement causée par une infection) du canalicule. Le canalicule est un canal court proche du coin intérieur de la paupière à travers lequel les larmes se drainent dans le sac lacrymal.

La canaliculite peut causer un larmoiement, un écoulement, des yeux rouges et une sensibilité bénigne. L’érythème et la sensibilité sont importants sur le côté de la paupière proche du nez. Les symptômes peuvent ressembler à ceux de la dacryocystite.

D’où viennent les larmes ?

D’où viennent les larmes ?

Diagnostic

  • Symptômes et examen clinique

Le diagnostic de la canaliculite repose sur les symptômes et les résultats d’examen. Une substance trouble peut sortir du canalicule lorsque le médecin appuie dessus ou sur le sac lacrymal.

Traitement

  • Retrait du matériel infecté et irrigation par une ophtalmologiste

  • Compresses chaudes et collyre antibiotique

Un ophtalmologiste (un médecin spécialisé dans l’évaluation et le traitement [chirurgical ou non] des maladies des yeux) peut souvent essayer d’enlever les matières infectées du canalicule, puis irriguer ce dernier avec une solution antibiotique. Les personnes affectées doivent ensuite appliquer des compresses chaudes et utiliser des collyres antibiotiques. Occasionnellement, l’infection nécessite un traitement chirurgical pour éliminer toute obstruction du canalicule.

Utilisation de collyres et de pommades ophtalmiques

Pour appliquer le collyre ou la pommade, la personne doit incliner la tête en arrière et regarder vers le haut. Avec l’index (propre), on tire délicatement la paupière inférieure vers le bas pour créer une poche. On laisse ensuite tomber les gouttes de collyre dans cette poche et non directement dans l’œil. Dans le cas des pommades ophtalmiques, on place une petite noisette de pommade dans la poche. Le clignement des yeux répartit les gouttes ou la pommade sur l’œil.

Utilisation de collyres et de pommades ophtalmiques
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Myopie et hypermétropie
Vidéo
Myopie et hypermétropie
Pendant la vision normale, la lumière passe au travers de la cornée, le revêtement transparent...
Modèles 3D
Tout afficher
Névrite optique
Modèle 3D
Névrite optique

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT