Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Excès de vitamine A

(Toxicité de la vitamine A)

Par

Larry E. Johnson

, MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

L’excès de vitamine A (toxicité) peut être soudain (aigu), généralement dû à une ingestion accidentelle par des enfants, ou chronique.

  • Une consommation excessive de vitamine A provoque une perte de cheveux, des gerçures des lèvres, une peau sèche, une fragilisation osseuse, des céphalées, une augmentation du taux de calcium dans le sang et un trouble rare caractérisé par une augmentation de la pression intracrânienne appelée hypertension intracrânienne idiopathique.

  • Le diagnostic est basé sur les symptômes et les analyses de sang.

  • La plupart des personnes guérissent complètement quand elles arrêtent de prendre les suppléments de vitamine A.

La vitamine A (rétinol) est nécessaire à la fonction des cellules nerveuses photosensibles (photorécepteurs) dans la rétine de l’œil et permet donc de conserver la vision nocturne. Elle aide aussi à maintenir la santé de la peau et des muqueuses pulmonaires, intestinales et urinaires, ainsi qu’à protéger contre les infections. Les bonnes sources de vitamine A incluent l’huile de foie de poisson, le foie, le jaune d’œuf, le beurre, la crème et le lait enrichi. (Voir aussi Généralités sur les vitamines.)

Les caroténoïdes, comme le bêta-carotène, sont des pigments contenus dans les fruits et les légumes, qui leur donnent une couleur jaune, orange ou rouge. Une fois consommés, les caroténoïdes sont lentement transformés en vitamine A dans l’organisme. Les caroténoïdes sont absorbés de façon optimale quand ils proviennent de légumes cuits ou en purée, servis avec des matières grasses ou de l’huile. Les bonnes sources de caroténoïdes sont les légumes vert foncé, jaunes ou orange, ainsi que les fruits jaunes ou orange.

Les médicaments contenant de la vitamine A (rétinoïdes) sont utilisés dans le traitement de l’acné sévère et du psoriasis. Des études sont en cours pour déterminer si une supplémentation en vitamine A, en bêta-carotène ou en rétinoïdes peut aider à réduire le risque de certains types de cancer de la peau. Cependant, le risque de certains cancers peut être accru après avoir pris de fortes doses de suppléments de bêta-carotène.

Un excès de vitamine A peut avoir des effets nocifs (toxicité). Par exemple, la prise quotidienne d’une dose 10 fois supérieure à l’apport nutritionnel recommandé (ANR) pendant une période de plusieurs mois peut provoquer une intoxication par la vitamine A. Parfois, la toxicité résulte de la prise de formulations spéciales de vitamine A à haute dose pour traiter l’acné sévère ou d’autres troubles cutanés. Une moindre dose peut s’avérer toxique chez les bébés, parfois en quelques semaines. Si un enfant ingère accidentellement une dose très élevée, une toxicité peut survenir rapidement.

La consommation de très grandes quantités de caroténoïdes (que l’organisme convertit en vitamine A) dans la nourriture n’est pas toxique, parce que la transformation des caroténoïdes en vitamine A s’accomplit très lentement. Généralement, aucun symptôme ne survient. Cependant, en cas de consommation de très grandes quantités de caroténoïdes, la peau peut prendre une couleur jaune foncé (appelé caroténose), principalement au niveau des paumes et des plantes de pied.

Des suppléments de bêta-carotène à haute dose peuvent accroître le risque de cancer, mais les caroténoïdes consommés dans les fruits et les légumes ne semblent pas augmenter ce risque.

Symptômes

La plupart des personnes atteintes d’une toxicité de la vitamine A présentent des céphalées et une éruption cutanée.

La consommation excessive et prolongée de vitamine A provoque l’apparition de poils épais, une dépilation partielle (y compris des sourcils), des gerçures des lèvres et une peau sèche et rêche. La consommation chronique de doses élevées de vitamine A peut provoquer des lésions hépatiques. Elle peut également provoquer des malformations congénitales chez le fœtus.

Les symptômes tardifs incluent des céphalées sévères et une faiblesse généralisée. Les douleurs ostéo-articulaires sont fréquentes, en particulier chez l’enfant. Des fractures peuvent facilement se produire, en particulier chez les personnes âgées. Les enfants peuvent perdre l’appétit et ne pas grandir et se développer normalement. Leur peau peut présenter des démangeaisons. Le foie et la rate peuvent augmenter de volume.

Le saviez-vous ?

  • Chez les bébés ou les enfants, des doses très élevées de vitamine A peuvent avoir des effets nocifs.

  • La prise de doses très élevées de vitamine A ou d’isotrétinoïne (un médicament dérivé de la vitamine A) chez la femme enceinte peut induire une malformation congénitale.

Des quantités très élevées de vitamine A ingérées en une seule prise peuvent provoquer en quelques heures une somnolence, une irritabilité, des céphalées, des nausées et des vomissements, parfois suivis d’une desquamation cutanée. La pression dans le crâne est accrue, en particulier chez les enfants, et des vomissements ont lieu. Si la prise de vitamine A n’est pas arrêtée, un coma, voire la mort, peuvent survenir.

La prise d’isotrétinoïne (dérivé de la vitamine A utilisé dans le traitement de l’acné sévère) chez la femme enceinte peut induire des malformations congénitales. Les femmes enceintes ou susceptibles de le devenir ne doivent pas prendre des quantités de vitamine A dépassant le seuil limite d’innocuité (3 000 microgrammes), sous peine de favoriser une malformation congénitale.

Diagnostic

  • Examen clinique

  • Analyses de sang

Le diagnostic de la toxicité de la vitamine A repose principalement sur les symptômes. Afin de confirmer le diagnostic, les médecins font souvent réaliser des analyses de sang pour mesurer le taux de vitamine A.

Traitement

  • Arrêter de prendre des suppléments de vitamine A

Le traitement de la toxicité de la vitamine A consiste à arrêter de prendre des suppléments de vitamine A. La plupart des gens guérissent complètement.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Bypass gastrique avec anse de Roux en Y
Vidéo
Bypass gastrique avec anse de Roux en Y
Le processus digestif commence dans la bouche, où la mastication et la salive dégradent les...
Présentation des vitamines et des minéraux
Vidéo
Présentation des vitamines et des minéraux
Le corps humain a besoin de différents minéraux et vitamines pour se développer. Nombre de...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT