Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement

Excès de niacine

(Toxicité de la niacine ; Toxicité de l’acide nicotinique)

Par

Larry E. Johnson

, MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

La niacine (acide nicotinique mais pas la nicotinamide) à hautes doses peut être prescrit pour améliorer les taux de cholestérol et de triglycérides (lipides) sanguins.

La niacine, une vitamine B, est essentielle au métabolisme des glucides, des graisses et de nombreuses autres substances de l’organisme et au fonctionnement normal des cellules. Les bonnes sources de niacine comprennent la levure sèche, le foie, la viande rouge, la volaille, le poisson, les légumineuses, les produits céréaliers enrichis ou complets et le pain.

Le terme «  niacine » est utilisé de deux manières : en tant que synonyme de l’ acide nicotinique et dans un sens plus large qui inclut la nicotinamide et l’ acide nicotinique, deux formes de cette vitamine B.

De fortes doses d’acide nicotinique peuvent avoir les effets bénéfiques suivants :

  • Diminution des taux de triglycérides

  • Augmentation des taux de cholestérol HDL (lipoprotéines de haute densité, le bon cholestérol)

  • Diminution modérée des taux de cholestérol LDL (lipoprotéines de basse densité, le mauvais cholestérol)

Cependant, la réduction du risque de coronaropathie et d’accident vasculaire cérébral par une supplémentation en acide nicotinique est incertaine.

Ces doses élevées d’acide nicotinique peuvent provoquer des bouffées de chaleur, des démangeaisons, une goutte, une atteinte hépatique (rarement) et augmenter le taux de sucre (glucose) dans le sang. Les bouffées de chaleur peuvent s’aggraver après une prise d’alcool, une activité physique, l’exposition au soleil et après avoir mangé des aliments épicés.

La plupart des effets secondaires peuvent être minimisés en débutant par des doses relativement faibles, augmentées progressivement. Cela aide également de prendre de l’aspirine avant l’acide nicotinique et de prendre celui-ci après les repas.

Si les effets secondaires de l’acide nicotinique sont intolérables, on peut diminuer la dose, tenter d’autres formulations (notamment à libération prolongée) ou arrêter l’administration de l’acide nicotinique et le remplacer par un autre hypolipémiant.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Présentation des vitamines et des minéraux
Vidéo
Présentation des vitamines et des minéraux
Le corps humain a besoin de différents minéraux et vitamines pour se développer. Nombre de...
Bypass gastrique avec anse de Roux en Y
Vidéo
Bypass gastrique avec anse de Roux en Y
Le processus digestif commence dans la bouche, où la mastication et la salive dégradent les...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT