honeypot link

Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Carence en sélénium

Par

Larry E. Johnson

, MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences

Dernière révision totale juin 2020| Dernière modification du contenu juin 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

La carence en sélénium est rare et est due à une consommation insuffisante de sélénium minéral.

Le sélénium est présent dans tous les tissus. Le sélénium fonctionne avec la vitamine E comme antioxydant. Il protège les cellules contre les dommages provoqués par les radicaux libres, qui sont des sous-produits réactifs de l’activité cellulaire normale. Le sélénium peut aider à se protéger contre certains cancers. Le sélénium est aussi nécessaire au fonctionnement normal de la thyroïde. (Voir aussi Généralités sur les minéraux.)

La carence en sélénium est rare, même dans des pays comme la Nouvelle-Zélande ou la Finlande, où la prise de sélénium est très réduite en comparaison des États-Unis ou du Canada. Dans certaines régions de Chine, où la prise de sélénium est encore plus réduite, les personnes carencées en sélénium ont une probabilité accrue de développer la maladie de Keshan, une maladie virale qui touche principalement les enfants et les femmes jeunes. Cette maladie endommage les parois cardiaques et induit une cardiomyopathie.

Les enfants en croissance carencés en sélénium peuvent développer un trouble invalidant à progression lente touchant les os et les articulations (la maladie de Kashin-Beck). Cette maladie peut être plus répandue en Sibérie et en Chine.

Une carence en sélénium peut se conjuguer à une carence en iode pour causer un goitre et une glande thyroïde hypoactive (hypothyroïdie) chez les personnes affectées par ces deux carences.

Les médecins suspectent une carence en sélénium en se basant sur les antécédents et les symptômes des personnes. Il n’existe pas de test sanguin aisément réalisable pour dépister cette carence.

Le traitement par des compléments alimentaires en sélénium résout en général complètement la carence. La cardiomyopathie due à la maladie de Keshan peut être prévenue, mais non guérie, en prenant des suppléments de sélénium.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT