Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Érythème polymorphe

Par

Julia Benedetti

, MD, Harvard Medical School

Dernière révision totale sept. 2020| Dernière modification du contenu sept. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref
Ressources du sujet

L’érythème polymorphe est un trouble cutané inflammatoire caractérisé par l’apparition de taches cutanées rouges et surélevées, de forme concentrique, et distribuées en général symétriquement sur tout le corps.

  • L’érythème polymorphe est généralement provoqué par une réaction à une infection, typiquement au virus herpès simplex.

  • Les symptômes caractéristiques incluent des plaques rouges au centre cyanotique (lésions en cocarde) qui apparaissent soudainement sur la paume des mains et la plante des pieds, les bras et les jambes, le visage, et parfois ensuite sur tout le corps.

  • Beaucoup de personnes présentant ce trouble ont des aphtes buccaux.

  • Le diagnostic se base sur la reconnaissance des lésions en cocarde par le médecin.

  • Ce trouble guérit sans traitement, mais les symptômes peuvent être traités avec des corticoïdes, des antihistaminiques ou des anesthésiques à appliquer sur la peau.

  • En cas de crises fréquentes et si le médecin pense que le virus herpès simplex en est à l’origine, un médicament antiviral peut permettre d’éviter les récidives.

La plupart des cas sont dus à une réaction à une infection à virus herpès simplex Infections par le virus herpès simplex (HSV) L’infection par le virus herpès simplex est responsable d’épisodes récurrents d’apparition de petites vésicules, douloureuses et remplies de liquide, sur la peau, la bouche, les lèvres (bouton... en apprendre davantage Infections par le virus herpès simplex (HSV) . Chez certaines personnes, des boutons de fièvre provoqués par le virus herpès simplex apparaissent sur les lèvres quelques jours avant une crise d’érythème polymorphe.

Les médecins ne savent pas exactement pourquoi l’érythème polymorphe survient, mais il est possible qu’il s’agisse d’une réaction immunitaire. Dans certains cas d’érythème polymorphe, la cause n’est pas évidente.

Les crises d’érythème polymorphe durent de 2 à 4 semaines. Certaines personnes ne présentent qu’une seule crise, d’autres plusieurs récidives. Les récidives sont fréquentes, notamment lorsqu’elles sont causées par le virus herpès simplex. La fréquence des rechutes diminue en général avec le temps.

Symptômes de l’érythème polymorphe

En général, l’érythème polymorphe apparaît soudainement avec le développement de papules rouges sur les bras, les jambes et le visage, qui s’élargissent ensuite de manière concentrique. Souvent, l’éruption cutanée est également présente au niveau de la paume des mains et de la plante des pieds. Les zones rouges sont réparties de manière symétrique des deux côtés du corps. Souvent, des anneaux plus pâles avec un centre cyanotique se développent sur les taches rouges (lésions en cocarde ou en cible), ainsi que des petites cloques. Ces plaques rouges peuvent être asymptomatiques, mais elles provoquent parfois des démangeaisons ou une légère sensation de brûlure. Des cloques ou ulcères douloureux se développent souvent sur les lèvres et à l’intérieur de la bouche, mais rarement au niveau des yeux.

Diagnostic de l’érythème polymorphe

  • Examen clinique

Les médecins diagnostiquent l’érythème polymorphe par son aspect caractéristique. Cependant, au premier abord, le syndrome de Stevens-Johnson Syndrome de Stevens-Johnson (SSJ) et nécrolyse épidermique toxique (NET ou syndrome de Lyell) Le syndrome de Stevens-Johnson et le syndrome de Lyell sont deux formes de la même affection cutanée potentiellement mortelle, qui se caractérise par une éruption, une desquamation cutanée et... en apprendre davantage Syndrome de Stevens-Johnson (SSJ) et nécrolyse épidermique toxique (NET ou syndrome de Lyell) peut fortement ressembler à l’érythème polymorphe. Les médecins doivent donc suivre les personnes avec attention jusqu’à confirmation du diagnostic.

Traitement de l’érythème polymorphe

  • Parfois, un traitement pour soulager les démangeaisons

  • Des anesthésiques pour les aphtes buccaux

  • Parfois, médicaments antiviraux

Un traitement n’est généralement pas nécessaire, l’érythème polymorphe se résout seul. Cependant, il est important de traiter l’infection sous-jacente, le cas échéant. Si les démangeaisons sont gênantes, des traitements contre les démangeaisons Traitement Les démangeaisons (prurit) peuvent être très inconfortables. C’est l’un des motifs de consultation les plus fréquents chez les médecins spécialisés en troubles cutanés (dermatologues). Les personnes... en apprendre davantage standards peuvent être utiles, tels que des anesthésiques et des corticoïdes à appliquer sur la peau ou des antihistaminiques par voie orale.

Lorsque la présence de cloques au niveau de la muqueuse buccale rend l’alimentation douloureuse, un liquide anesthésique, comme la lidocaïne, peut être appliqué dans la bouche. Si les personnes ne peuvent pas s’alimenter ou s’hydrater correctement, des nutriments et des liquides sont administrés par voie intraveineuse.

En cas de récidives fréquentes, surtout si le médecin suspecte que l’herpèsvirus en est la cause, un traitement antiviral (tel que l’aciclovir, le famciclovir ou le valaciclovir) administré dès les premières manifestations d’une crise peut être bénéfique.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Pemphigus vulgaire
Le pemphigus vulgaire est un trouble auto-immun rare et grave, dans lequel des bulles de tailles variables apparaissent sur la peau et les muqueuses. Les bulles sont généralement transparentes, molles et douloureuses, et de tailles diverses. Sur quelle(s) partie(s) du corps parmi les suivantes ces bulles se forment-elles généralement en premier lieu ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT