Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Psychose de Korsakoff

(Korsakoff's Amnestic Syndrome; Korsakoff's Psychosis; Korsakoff Syndrome; Korsakoff's Syndrome)

Par

Gerald F. O’Malley

, DO, Grand Strand Regional Medical Center;


Rika O’Malley

, MD, Albert Einstein Medical Center

Dernière révision totale juin 2020| Dernière modification du contenu juin 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

La psychose de Korsakoff est une complication de l’encéphalopathie de Wernicke qui entraîne une perte de mémoire concernant les événements récents, une confusion et des changements comportementaux.

La psychose de Korsakoff survient chez 80 % des personnes atteintes d’une encéphalopathie de Wernicke non traitée, une pathologie cérébrale causée par une carence vitaminique fréquente chez les personnes qui consomment de grandes quantités d’alcool pendant longtemps. La psychose de Korsakoff peut être provoquée par une crise particulièrement sévère de delirium tremens, une forme de syndrome de sevrage de l’alcool, que l’encéphalopathie de Wernicke se soit préalablement déclarée ou non. Les autres causes incluent des traumatismes crâniens, un accident vasculaire cérébral, un saignement cérébral et certaines tumeurs cérébrales (rarement).

Symptômes

Les personnes qui présentent une psychose de Korsakoff oublient les événements récents. La mémoire des événements plus éloignés n’est pas aussi affectée. La mémoire peut être altérée au point que les personnes inventent souvent des histoires, de façon parfois très convaincante, pour essayer de cacher leurs troubles du souvenir (appelé affabulation). Elles perdent tout sens du temps. Les personnes présentent une confusion, deviennent apathiques et peuvent ne pas présenter de réponse aux événements, même effrayants. Les personnes présentent également tous les symptômes de l’encéphalopathie de Wernicke, notamment une ataxie prononcée (démarche boiteuse, les jambes écartées) et des difficultés à contrôler les mouvements oculaires.

Diagnostic

  • Antécédents de pathologies connues pour provoquer une psychose de Korsakoff, comme un trouble alcoolique chronique sévère

Les médecins basent le diagnostic de la psychose de Korsakoff sur les symptômes, en particulier l’affabulation, chez les personnes dont les pathologies peuvent entraîner une psychose de Korsakoff, comme un trouble alcoolique chronique sévère. Les médecins ont besoin d’exclure les autres causes possibles des symptômes, comme une infection.

Traitement

  • Thiamine

  • Liquides

Le traitement de la psychose de Korsakoff consiste à administrer de la thiamine (une vitamine) et à réhydrater la personne. Malheureusement, les symptômes se soignent mal et la guérison est peu probable, et ce malgré le traitement.

Informations supplémentaires

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT