Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Trouble d’anxiété sociale chez l’enfant et l’adolescent

(Phobie sociale)

Par

Josephine Elia

, MD, Nemours/A.I. duPont Hospital for Children

Dernière révision totale avr. 2021| Dernière modification du contenu avr. 2021
Cliquez ici pour la version professionnelle
Les faits en bref

Le trouble d’anxiété sociale est la peur persistante d’être embarrassé(e), ridiculisé(e) ou humilié(e) dans des situations sociales.

  • Les enfants et les adolescents atteints d’un trouble d’anxiété sociale tendent à éviter les événements sociaux et les autres situations les exposant au risque d’être humiliés ou embarrassés.

  • Le diagnostic du trouble d’anxiété sociale repose sur les symptômes.

  • Une thérapie comportementale peut être utile, mais un médicament anxiolytique peut être nécessaire.

Parfois, le trouble d’anxiété sociale se développe après un incident embarrassant.

Symptômes

Généralement, le trouble d’anxiété sociale est identifié lorsque :

  • L’enfant a des accès de colère, pleure, se fige ou s’efface et refuse de parler dans des situations sociales.

  • L’adolescent s’inquiète démesurément avant un événement social ou se prépare de manière disproportionnée avant un exposé en classe.

Ils peuvent alors refuser d’aller à l’école ou aux événements sociaux. La raison invoquée est souvent un symptôme physique, comme des maux d’estomac ou des céphalées.

Les enfants sont terrifiés à l’idée qu’ils puissent s’humilier face à leurs camarades en donnant une mauvaise réponse, en disant quelque chose d’inapproprié, en devenant embarrassés ou même en vomissant. Lorsque la peur est excessive, les enfants peuvent refuser de parler au téléphone ou de quitter la maison.

Diagnostic

  • Symptômes

Le diagnostic de trouble d’anxiété sociale repose sur les symptômes, tels que des pleurs, des accès de colère, le fait de se figer, de s’accrocher à ses parents et de refuser de parler dans des situations sociales. Pour diagnostiquer le trouble, les symptômes doivent exister depuis au moins 6 mois. Aussi, les enfants doivent se sentir anxieux dans toutes les situations similaires (par exemple, avant tous les exposés en classe, pas seulement pour certains cours ou enseignants), et ils doivent se sentir anxieux lorsqu’ils interagissent avec d’autres enfants, pas seulement les adultes.

Traitement

  • Thérapie comportementale

Si une thérapie comportementale est inefficace ou les enfants refusent d’y participer, un médicament peut réduire l’anxiété, comme un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) Le trouble de la dépression consiste en un sentiment de tristesse suffisamment intense pour perturber le fonctionnement d’une personne et/ou pour éprouver un intérêt ou un plaisir moindre pour... en apprendre davantage (ISRS). Le médicament peut suffisamment réduire l’anxiété pour permettre à l’enfant de participer à une thérapie comportementale.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Testez vos connaissances

Infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) chez les enfants
Parmi les énoncés suivants, lequel est exact à propos de la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT