Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Présentation des troubles mentaux chez l’enfant

Par

Josephine Elia

, MD, Nemours/A.I. duPont Hospital for Children

Examen médical avr. 2021
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
Les faits en bref

Différents troubles mentaux importants, tels que la dépression Dépression et trouble disruptif avec dysrégulation de l’humeur chez l’enfant et l’adolescent , des troubles anxieux Présentation des troubles anxieux chez l’enfant et l’adolescent et des troubles des conduites alimentaires Troubles des conduites alimentaires , se développent souvent au cours de l’enfance et de l’adolescence. La schizophrénie Schizophrénie chez l’enfant et l’adolescent et les troubles mentaux associés (parfois appelés troubles psychotiques) sont beaucoup moins fréquents. Lorsqu’ils apparaissent, ils débutent généralement n’importe quand entre le milieu de l’adolescence et le début de l’âge adulte (jusqu’au milieu de la trentaine). L’ autisme Troubles du spectre autistique et d’autres troubles se développent quant à eux exclusivement pendant l’enfance.

Jusqu’à 20 % des enfants et des adolescents peuvent présenter un trouble mental diagnosticable qui entraîne une certaine déficience. Le risque de diagnostic d’un trouble mental augmente avec l’âge. Selon certaines estimations, environ 30 % des adolescents âgés entre 13 et 17 ans répondent aux critères d’au moins deux troubles mentaux. Les facteurs de stress environnementaux (par exemple, la pandémie de COVID-19) peuvent suffisamment perturber les habitudes et les relations essentielles pour rendre les enfants et les adolescents, qui sont d’habitude résilients, plus vulnérables aux troubles mentaux.

À quelques exceptions près, les symptômes des troubles mentaux ressemblent beaucoup aux sentiments communément ressentis par les enfants : tristesse, colère, méfiance, excitation, introversion et solitude. La différence entre un trouble et un sentiment normal est l’intensité de la perception, qui devient telle, qu’elle peut perturber les activités quotidiennes de l’enfant et provoquer une vraie souffrance. C’est pourquoi les médecins doivent être très attentifs à déterminer à quel moment les pensées et les émotions de l’enfant cessent d’être normales pour devenir pathologiques.

Le saviez-vous ?

  • La différence entre un trouble et un sentiment normal est l’intensité de la perception, qui devient telle qu’elle peut perturber l’enfant, interférer avec ses activités quotidiennes ou provoquer une vraie souffrance.

Les troubles du comportement perturbateurs affectent principalement le comportement. Le comportement n’est pas intentionnellement perturbateur, mais peut perturber les autres, y compris les enseignants, les camarades et les membres de la famille. À savoir :

Les troubles neurologiques du développement influencent à la fois la santé mentale et le développement global de l’enfant. À savoir :

Les troubles du spectre autistique peuvent impliquer une certaine combinaison d’interactions sociales réduites, des centres d’intérêts limités, des anomalies du développement et de l’utilisation du langage et, dans certains cas, un déficit intellectuel. Le syndrome de Rett, une maladie génétique, provoque des symptômes similaires, notamment des difficultés au niveau des compétences sociales et de la communication.

Diagnostic des troubles mentaux chez l’enfant

  • Observations

  • Parfois, entretiens et outils d’évaluation spécialisés

Aucun test ne permet de confirmer le diagnostic d’un trouble mental. Les médecins s’appuient sur un entretien avec l’enfant ou l’adolescent et sur les observations des parents et des enseignants, ainsi que celles des médecins eux-mêmes pendant la consultation, afin de déterminer si un trouble mental est présent. Parfois, les médecins adressent l’enfant ou l’adolescent à un spécialiste de la santé mentale, formé à diagnostiquer et à traiter les troubles mentaux chez l’enfant et l’adolescent. Ces spécialistes peuvent utiliser des entretiens et des outils spécialement conçus pour évaluer l’enfant.

Les médecins peuvent réaliser des analyses de sang pour dépister d’éventuels troubles neurologiques du développement, tels que le syndrome de l’X fragile Syndrome de l’X fragile , le syndrome de Rett Syndrome de Rett et le syndrome de DiGeorge Syndrome de DiGeorge .

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
AFFICHER LA VERSION PROFESSIONNELLE
quiz link

Test your knowledge

Take a Quiz! 
iOS ANDROID
iOS ANDROID
iOS ANDROID
HAUT