Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Commentaire : Qu’est-ce que le RGO ? Cinq conseils pour prévenir et réduire les brûlures d’estomac

Commentaire
11/25/20 Kristle Lee Lynch, MD, Perelman School of Medicine at The University of Pennsylvania

En ce moment, nous sommes nombreux à rêver d’un bon repas au restaurant. Il pourrait commencer par quelques hors-d’œuvre partagés pour la table, épicés ou riches en fromage, plus un cocktail ou un verre de vin. Viendrait ensuite un délicieux plat principal, suivi d’un bon café et d’un dessert. Ce qui ne nous fait pas rêver, cependant, ce sont les inévitables brûlures d’estomac et le reflux acide dont certains d’entre nous souffriraient après un tel repas.

Plus de 60 millions d’Américains souffrent de brûlures d’estomac au moins une fois par mois, selon le Collège américain de gastro-entérologie (American College of Gastroenterology). Les brûlures d’estomac sont un symptôme fréquent du reflux gastro-œsophagien (RGO). Le RGO est une affection qui se développe lorsqu’un reflux du contenu gastrique dans l’œsophage provoque des symptômes gênants et/ou des complications.

On ne doit pas tolérer ou ignorer le RGO

Les patients souffrant de RGO n’ont pas tous des brûlures d’estomac. Les autres symptômes moins fréquents du RGO comprennent des douleurs dans la gorge, des difficultés à avaler et de la toux. Ces symptômes, tout comme les brûlures d’estomac et les douleurs thoraciques, ne doivent pas être ignorés, surtout s’ils surviennent à d’autres moments que juste après un repas copieux.

Dans certains cas, ils peuvent signaler la présence d’autres affections. Chez les personnes plus jeunes, ces symptômes peuvent être causés par une œsophagite à éosinophiles, une affection allergique de l’œsophage qui provoque des difficultés à avaler chez les patients. Chez les patients plus âgés, ces symptômes pourraient signaler la présence d’un cancer de l’œsophage ou de problèmes cardiaques. En outre, en l’absence de traitement, le RGO peut également entraîner des complications, notamment une inflammation de l’œsophage, des ulcères et l’apparition dans l’œsophage de cellules anormales pouvant devenir cancéreuses.

Si vous présentez des symptômes prolongés associés au RGO, il est important d’en parler à un médecin afin de déterminer quelle en est la cause.

Qui est à risque de développer un RGO ?

Plusieurs facteurs augmentent la probabilité de développer un RGO et des symptômes qui y sont associés, en particulier des brûlures d’estomac. L’obésité, la prise de poids et la présence d’une hernie hiatale peuvent contribuer aux brûlures d’estomac, tout comme le tabagisme et certains médicaments. En outre, les petits plaisirs de la vie comme le chocolat, l’alcool et la caféine peuvent détendre les muscles de l’œsophage et augmenter le risque de RGO.

Compte tenu de ces facteurs, vous pouvez prendre certaines mesures pour réduire vos risques de souffrir de brûlures d’estomac et d’autres symptômes du RGO. Voici cinq conseils qui peuvent vous aider :

1. Évitez la position allongée pendant au moins 4 heures après avoir mangé

Lorsque vous êtes en position assise ou debout, il est plus facile pour le contenu de votre estomac de ne pas en ressortir. Profitez de l’effet de la gravité et évitez de vous allonger pendant quatre heures après un repas. Au bout de quatre heures, environ 90 % des aliments que vous avez mangés ont été digérés et ont quitté votre estomac. Cela s’applique aussi bien au fait de s’allonger sur le canapé ou le lit pour se détendre pendant la soirée, qu’au fait de se coucher pour la nuit. Un coussin triangulaire peut aider certaines personnes à rester confortablement en position assise.

2. Évitez les matières grasses (et les fibres)

Si vous mangez toute une pizza au pepperoni, il y a de fortes chances que vous ayez des brûlures d’estomac. Prendre des repas plus légers ne contenant pas d’aliments gras et acides peut être une bonne idée. Vous devez cependant surveiller aussi votre consommation de fibres. Les aliments riches en fibres, par exemple une grande assiette de salade, sont bons pour la santé, mais leur digestion prend également beaucoup de temps, ce qui peut entraîner des symptômes de RGO après le repas.

3. Évitez les leggings serrés

Les vêtements serrés peuvent être source de problèmes de reflux. Tout vêtement exerçant une pression sur l’estomac pousse le contenu de ce dernier dans la mauvaise direction. Le fait d’opter pour des vêtements amples à ceinture élastique peut être très efficace pour réduire la survenue de brûlures d’estomac et d’autres symptômes.

4. Trouvez un médicament efficace

Il existe plusieurs types de médicaments qui peuvent réduire l’acide gastrique et prévenir les symptômes plus fréquents de RGO. Demandez à votre médecin quels médicaments pourraient vous convenir. Il pourrait s’agir de médicaments en vente libre ou de médicaments sur ordonnance, comme les inhibiteurs de la pompe à protons ou les antihistaminiques H2.

5. Engagez-vous à changer vos habitudes de vie

Pour les personnes en surpoids souffrant de RGO, le moyen le plus efficace de soulager les symptômes est de perdre du poids. La recherche a montré que les patients qui traitent leur RGO en perdant du poids ont des scores de satisfaction envers leur vie plus élevés et une meilleure qualité de vie que ceux qui prennent des médicaments. 

Si vous venez juste de déguster un repas copieux, certains de ces conseils peuvent aider à prévenir ou à réduire les brûlures d’estomac qui peuvent être imminentes. Pour les personnes souffrant régulièrement de symptômes de RGO, il est toutefois essentiel de consulter un médecin et d’établir une stratégie de traitement. Il s’agit là d’une première étape pour profiter un peu plus de la vie et prévenir l’apparition de complications médicales pouvant être graves.

Pour en savoir plus sur le RGO, consultez la page des Manuels et les Faits en bref à ce sujet.