Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Méningite bactérienne

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale janv. 2020| Dernière modification du contenu janv. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
Ressources du sujet

Qu’est-ce que la méningite bactérienne ?

La méningite est une infection de la fine couche de tissu recouvrant le cerveau et la moelle épinière. Cette couche de tissu constitue les méninges. Dans la méningite bactérienne, l’infection des méninges est provoquée par des bactéries. Si elle n’est pas traitée, la méningite peut endommager le cerveau et entraîner le décès. C’est pourquoi la méningite bactérienne constitue une urgence. La méningite provoquée par des virus (méningite virale) n’est généralement pas aussi dangereuse.

  • Les enfants plus âgés et les adultes atteints de méningite ont en général de la fièvre, des céphalées et une raideur de la nuque.

  • Les bébés et enfants de moins de 2 ans ont généralement de la fièvre et sont irritables, mais ils ne présentent pas de raideur de la nuque.

  • Lorsque la méningite s’aggrave, les personnes deviennent somnolentes et présentent une confusion, puis tombent dans le coma.

  • Pour diagnostiquer une méningite, les médecins réalisent une ponction lombaire.

  • Les médecins traitent la méningite bactérienne avec des antibiotiques dès que possible.

  • Il existe des vaccins pour la prévention des méningites.

La méningite bactérienne est dangereuse et peut entraîner de graves complications si elle n’est pas traitée. Si une personne pense qu’elle ou une personne de son entourage développe une méningite, il faut se rendre immédiatement à l’hôpital.

Tissus recouvrant le cerveau

Tissus recouvrant le cerveau

Quelles sont les causes de la méningite bactérienne ?

Une méningite bactérienne se développe lorsque des bactéries s’infiltrent dans le liquide situé entre le cerveau et la couche fine de tissu recouvrant le cerveau. Les bactéries peuvent avoir diverses origines :

Différents types de bactéries peuvent être à l’origine de la méningite. Les bactéries présentes dans l’organisme dépendent de l’âge, de la résistance du système immunitaire et de la manière dont l’infection a été contractée.

Quels facteurs augmentent le risque de développer une méningite bactérienne ?

La méningite bactérienne n’est pas courante, mais elle est plus probable en cas de :

  • Contact avec une personne présentant une méningite

  • Vaccination incomplète

Le risque est également plus élevé en cas de :

  • Système immunitaire affaibli

  • Chirurgie récente du cerveau ou de la moelle épinière

  • Malformation congénitale du crâne ou de la colonne vertébrale

Quels sont les symptômes de la méningite bactérienne ?

Les symptômes varient selon l’âge de la personne. À n’importe quel âge, les symptômes peuvent s’aggraver rapidement. Par conséquent, lorsque l’on pense qu’une personne présente des symptômes de méningite, il faut l’emmener consulter immédiatement.

Symptômes de méningite chez les nourrissons et les bébés

Au début, les bébés peuvent simplement avoir de la fièvre et ne pas sembler très malades. Toutefois, ils peuvent rapidement développer d’autres signes, tels que :

  • Éruption cutanée

  • Refus de manger

  • Être bizarrement de mauvaise humeur ou somnolents

Contrairement aux enfants plus âgés, la plupart des bébés de moins de 2 ans ne présentent pas de raideur de la nuque.

Symptômes de méningite chez les enfants plus âgés et les adultes

Les enfants plus âgés et les adultes commencent généralement par présenter des symptômes légers, similaires à ceux d’un rhume ou d’une autre infection virale. Peu après, ils peuvent présenter les symptômes suivants :

  • Fièvre

  • Céphalées constantes

  • Nuque raide

  • Parfois, éruption cutanée composée de taches ou de minuscules points violets

Lorsque la méningite s’aggrave, les enfants plus âgés et les adultes peuvent présenter :

  • Confusion ou diminution de l’éveil

  • Ils ont des convulsions

  • Coma

Quelles sont les complications de la méningite bactérienne ?

Les enfants qui survivent à une méningite bactérienne présentent parfois des complications cérébrales et nerveuses irréversibles telles que :

  • Surdité

  • Convulsions

  • Troubles de l’apprentissage

  • Augmentation de la quantité de liquide dans le cerveau (hydrocéphalie)

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une méningite bactérienne ?

Les médecins réalisent des examens à la recherche de bactéries dans le liquide entourant le cerveau et la moelle épinière (liquide céphalorachidien). Pour obtenir du liquide céphalorachidien, les médecins réalisent une :

Pour pratiquer une ponction lombaire, les médecins introduisent une aiguille longue et fine dans le bas du dos. Ils prélèvent une petite quantité de liquide céphalorachidien afin de l’analyser. Avant de réaliser la ponction lombaire, les médecins réalisent parfois une IRM ou une TDM.

Réalisation d’une ponction lombaire

Le liquide céphalorachidien circule dans un canal entre les membranes interne et intermédiaire (méninges) qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière. Pour prélever un échantillon de ce liquide, un médecin introduit une petite aiguille creuse entre deux os (vertèbres) dans la moelle épinière, en dessous du point où la moelle épinière se termine. En général, les personnes sont couchées sur le côté avec les genoux repliés vers le thorax. Cette position ouvre l’espace entre les vertèbres, pour que le médecin évite de heurter les os lorsqu’il introduit l’aiguille.

Les médecins prélèvent du liquide céphalorachidien dans des tubes à essai, puis l’envoient à un laboratoire pour l’analyser.

Réalisation d’une ponction lombaire

Comment les médecins traitent-ils la méningite bactérienne ?

Si les médecins suspectent une méningite bactérienne, ils administrent :

  • Un ou plusieurs antibiotiques par voie intraveineuse (IV)

Comme la méningite bactérienne peut s’aggraver rapidement, ils administrent les antibiotiques dès que possible, parfois même avant la fin des examens. Comme la méningite bactérienne peut entraîner de nombreux problèmes graves, la personne présentant une méningite bactérienne doit rester à l’hôpital, voire en unité de soins intensifs (USI).

Outre des antibiotiques, les médecins peuvent prescrire des corticoïdes. Les corticoïdes peuvent permettre de prévenir les complications en réduisant l’inflammation et le gonflement du cerveau et des nerfs.

La plupart des personnes guérissent totalement de la méningite bactérienne si elles sont traitées immédiatement. Le fait d’attendre trop longtemps avant de recevoir un traitement peut être dangereux et mettre en jeu le pronostic vital.

Comment prévenir la méningite bactérienne aiguë ?

Il existe deux mesures importantes :

  • Vaccins

  • Antibiotiques

Il existe des vaccins pour la prévention de certains types de méningites bactériennes. Certains vaccins sont recommandés pour tout le monde et sont inclus dans la vaccination infantile habituelle. D’autres vaccins sont destinés aux personnes à risque uniquement :

  • Enfants âgés de 2 à 10 ans ayant un système immunitaire affaibli

  • Étudiants vivant en internat

  • Jeunes recrues de l’armée

  • Personnes voyageant dans des régions où la méningite est fréquente

  • Personnes dont la profession les expose à un risque, comme les employés des laboratoires d’analyse biologique

Les médecins sont là pour vous indiquer quels vaccins sont conseillés pour les adultes et les enfants.

En cas de contact étroit avec une personne souffrant de méningite, les médecins administrent des antibiotiques afin de réduire le risque de contamination.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Ponction lombaire
Vidéo
Ponction lombaire
La moelle épinière est un faisceau de nerfs allant de la base du cerveau jusqu’au bas du dos...
Modèles 3D
Tout afficher
Colonne vertébrale et moelle épinière
Modèle 3D
Colonne vertébrale et moelle épinière

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT