Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Encéphalite

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale sept. 2018| Dernière modification du contenu sept. 2018
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce qu’une encéphalite ?

L’encéphalite est une inflammation du cerveau, généralement provoquée par une infection.

  • L’encéphalite peut survenir lorsqu’un virus infecte directement le cerveau ou lorsqu’un virus ou une réaction immunitaire mal orientée déclenchent une inflammation cérébrale.

  • Symptômes habituels : fièvre, céphalées, ainsi que somnolence ou confusion

  • Les médecins réalisent une IRM et une ponction lombaire.

  • Les médecins traitent les symptômes et prescrivent parfois des corticoïdes ou des médicaments antiviraux.

Quelles sont les causes de l’encéphalite ?

Causes les plus fréquentes de l’encéphalite :

  • Infection virale

De nombreux virus différents peuvent être responsables d’une encéphalite. À savoir :

Certains de ces virus sont transmis par des piqûres d’insectes, tels que moustiques ou tiques. La rage est transmise par des morsures d’animaux.

Parfois, un virus provoque à tort une attaque du système immunitaire contre les tissus du cerveau (réaction auto-immune). Par conséquent, le cerveau devient enflammé. Cela se produit généralement quelques semaines après avoir contracté certaines infections virales.

Quels sont les symptômes de l’encéphalite ?

Les premiers symptômes dépendent de ce qui est à l’origine de l’encéphalite. De nombreux virus provoquent en premier lieu des symptômes intestinaux et pseudogrippaux. La personne peut avoir des nausées et vomir. Elle peut présenter des maux de gorge, un écoulement nasal et une toux.

Lorsque le cerveau devient enflammé, la personne présente généralement :

  • Fièvre

  • Céphalées

  • Somnolence

  • Modifications de la personnalité ou confusion

En cas d’encéphalite sévère, la personne peut présenter des convulsions ou tomber dans le coma. Certaines personnes meurent.

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’une encéphalite ?

Les médecins suspectent une encéphalite d’après les symptômes. Ensuite, les médecins réalisent généralement :

  • IRM

  • Ponction lombaire (utilisation d’une longue aiguille pour prélever du liquide céphalorachidien dans le bas du dos)

Dans de rares cas, les médecins doivent prélever un échantillon (biopsie) de tissu cérébral et l’analyser pour trouver la cause de l’encéphalite.

Comment les médecins traitent-ils l’encéphalite ?

Pour certains types d’encéphalite virale, les médecins administrent des médicaments antiviraux. Ils peuvent administrer des corticoïdes si l’encéphalite est provoquée par une réaction auto-immune.

Certaines causes de l’encéphalite n’ont pas de traitement spécifique. Les médecins traitent les symptômes et placent la personne en réanimation (avec une sonde d’intubation par exemple) jusqu’à la disparition de l’infection. Il faut en général 1 à 2 semaines.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Ponction lombaire
Vidéo
Ponction lombaire
La moelle épinière est un faisceau de nerfs allant de la base du cerveau jusqu’au bas du dos...
Modèles 3D
Tout afficher
Colonne vertébrale et moelle épinière
Modèle 3D
Colonne vertébrale et moelle épinière

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT