Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Hémorragie sous-arachnoïdienne

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
Ressources du sujet

Qu’est-ce qu’une hémorragie sous-arachnoïdienne ?

« Sous » signifie dessous. L’arachnoïde est une couche de tissu qui recouvre votre cerveau. « Hémorragie » signifie saignement. Une hémorragie sous-arachnoïdienne est donc un saignement situé sous la couche de tissu arachnoïdien. Il s’agit d’une urgence médicale qui peut être fatale ou provoquer des lésions cérébrales à long terme.

  • Une hémorragie sous-arachnoïdienne se produit lorsqu’un vaisseau sanguin éclate dans votre cerveau.

  • Vous présentez un mal de tête soudain et sévère, et vous pouvez vous évanouir.

  • Les médecins peuvent réaliser une chirurgie pour essayer de stopper le saignement.

La détection de tout symptôme d’hémorragie sous-arachnoïdienne doit amener le patient à se rendre immédiatement aux urgences.

Éclats et ruptures : Causes de l’accident vasculaire cérébral hémorragique

Lorsque les vaisseaux sanguins du cerveau sont faibles, anormaux, ou sous une pression inhabituelle, un accident vasculaire cérébral hémorragique peut se produire. Lors d’un AVC hémorragique, un saignement dans le cerveau peut se produire, appelé hémorragie intracérébrale. Un saignement peut se produire entre la couche interne et la couche moyenne du tissu recouvrant le cerveau (dans l’espace sous-arachnoïdien), appelé hémorragie sous-arachnoïdienne.

Éclats et ruptures : Causes de l’accident vasculaire cérébral hémorragique

Quels sont les facteurs qui provoquent une hémorragie sous-arachnoïdienne ?

Une hémorragie sous-arachnoïdienne peut être provoquée par une blessure à la tête (par exemple à la suite d’un accident de voiture).

Une hémorragie sous-arachnoïdienne non provoquée par une blessure est généralement causée par une rupture d’anévrisme dans le cerveau.

Les anévrismes sont des renflements dans une région affaiblie de la paroi d’un vaisseau sanguin. Vous êtes généralement né(e) avec ces anévrismes. Parfois, les anévrismes se développent plus tard et sont dus à une hypertension artérielle présente pendant de nombreuses années. Vous pouvez présenter plus d’un anévrisme dans le cerveau.

Quels sont les symptômes d’une hémorragie sous-arachnoïdienne ?

Une rupture d’anévrisme provoque généralement :

  • Un mal de tête soudain et sévère (parfois appelé céphalée en coup de tonnerre)

  • Évanouissement

  • Confusion

Près de la moitié des personnes présentant une hémorragie sous-arachnoïdienne décèdent avant d’arriver à l’hôpital. Certaines personnes restent dans le coma ou restent inconscientes. Les personnes qui se réveillent peuvent être confuses et somnolentes, et présenter les séquelles suivantes :

  • Nuque raide

  • Vomissements et étourdissements

  • Convulsions

Vous pouvez récupérer complètement ou garder des lésions cérébrales.

Plus tard, si vous avez plus d’un anévrisme, ceux-ci peuvent éclater également, en provoquant une autre hémorragie.

Comment mon médecin saura-t-il si j’ai eu une hémorragie sous-arachnoïdienne ?

Les médecins suspecteront généralement une hémorragie sous-arachnoïdienne d’après vos symptômes. Pour vérifier leur hypothèse, ils réaliseront des tests immédiatement pour examiner si votre cerveau saigne et à quel endroit :

  • TDM ou IRM

  • Parfois, angiographie pour obtenir des images détaillées des vaisseaux sanguins à l’intérieur du cerveau

  • Parfois, une ponction lombaire (procédure qui consiste à prélever un liquide avec une aiguille fine et longue à partir de votre colonne vertébrale pour vérifier votre sang)

Comment les médecins traitent-ils une hémorragie sous-arachnoïdienne ?

Les médecins vont traiter les problèmes qui provoquent le saignement. Ils vous feront séjourner dans un hôpital ou un centre neurovasculaire où, peut-être, vous :

  • Devrez rester alité(e) sans activité

  • Recevrez des médicaments pour soulager votre mal de tête et prévenir la survenue d’un AVC ischémique (pas d’aspirine ni d’ibuprofène, car ils peuvent provoquer plus de saignements)

  • Des médicaments et des liquides pour maintenir une tension artérielle correcte

  • Parfois, les médecins placent un petit ressort métallique dans l’anévrisme qui fuit ou réalisent une chirurgie pour le refermer

  • Si vous présentez plusieurs anévrismes, en général les médecins les traiteront également, afin qu’ils ne saignent pas plus tard

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Ponction lombaire
Vidéo
Ponction lombaire
La moelle épinière est un faisceau de nerfs allant de la base du cerveau jusqu’au bas du dos...
Modèles 3D
Tout afficher
Colonne vertébrale et moelle épinière
Modèle 3D
Colonne vertébrale et moelle épinière

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT