Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

Chargement
Les faits en bref

Syndrome des loges

Par

The Manual's Editorial Staff

Dernière révision totale avr. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les données détaillées
REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle

Qu’est-ce que le syndrome des loges ?

Le syndrome des loges est une augmentation de la pression due au gonflement d’un muscle lésé qui interrompt le flux sanguin vers ce muscle et les muscles adjacents.

Dans certaines parties du corps, une couche de tissu très solide enveloppe un groupe de muscles, de nerfs et de vaisseaux sanguins. Ce faisceau de tissu est appelé compartiment. Si un muscle lésé au sein de ce compartiment enfle, le tissu solide ne peut pas forcément s’étirer suffisamment pour permettre au muscle d’enfler comme il le devrait. Au lieu de cela, le gonflement augmente la pression dans le compartiment et peut interrompre le flux sanguin. En l’absence de sang, le tissu du compartiment se nécrose.

  • Le syndrome des loges est rare, mais il s’agit d’une complication très grave de certaines lésions.

  • Il survient généralement dans le cas d’une fracture d’un os situé dans l’avant-bras ou dans la partie inférieure de la jambe.

  • Le principal symptôme est une forte douleur, qui va en s’intensifiant, dans le membre lésé

  • En l’absence de traitement, les muscles se nécrosent et la personne développe une gangrène

  • Les médecins pratiquent une intervention chirurgicale pour couper la couche de tissu solide et ouvrir le compartiment, ce qui soulage la pression

  • Si le traitement n’est pas administré à temps, il est possible que les médecins doivent amputer le membre

Quelles sont les causes du syndrome des loges ?

Le syndrome des loges survient généralement dans les cas suivants :

  • Fracture, en particulier dans la partie inférieure de la jambe

  • Lésion avec écrasement d’un bras ou d’une jambe

Le syndrome des loges survient plus rarement dans les cas suivants :

  • Bandage ou plâtre trop serré

  • Morsure de serpent

  • Brûlure

  • Surdosage médicamenteux

Quels sont les symptômes du syndrome des loges ?

Le principal symptôme est :

  • Forte douleur, qui va en s’intensifiant, au niveau du membre lésé (la douleur est généralement plus forte que ce que l’on pourrait attendre de la lésion)

Autres symptômes possibles :

  • Douleur lors de la mobilisation des doigts ou des orteils du membre lésé

  • Douleur si intense que les médicaments ne la soulagent pas

  • Engourdissement des doigts ou des orteils du membre lésé

  • Peau pâle, froide et tendue

Comment les médecins peuvent-ils déterminer la présence d’un syndrome des loges ?

Les médecins :

  • Vérifient le pouls au niveau de la partie du corps lésée

  • Insèrent une aiguille dans le membre lésé pour mesurer la pression dans la zone entourant le muscle

Comment les médecins traitent-ils le syndrome des loges ?

Les médecins :

  • Retirent rapidement l’attelle, le plâtre ou tout autre dispositif exerçant une pression sur le membre

  • Généralement, pratiquent une intervention chirurgicale pour ouvrir le compartiment, ce qui soulage la pression et permet au sang d’affluer vers les muscles

  • Si les tissus sont nécrosés, une amputation du membre peut être nécessaire

Il est très important de traiter le syndrome des loges immédiatement, car il peut provoquer une infection potentiellement mortelle du bras ou de la jambe.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les

Également intéressant

Modèles 3D
Tout afficher
Colonne vertébrale et moelle épinière
Modèle 3D
Colonne vertébrale et moelle épinière

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT