Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Vaccin diphtérie, tétanos, coqueluche

Par

Margot L. Savoy

, MD, MPH, Lewis Katz School of Medicine at Temple University

Dernière révision totale oct. 2020| Dernière modification du contenu oct. 2020
Cliquez ici pour la version professionnelle

Le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche est une association de vaccins contre ces trois maladies :

Pour plus d’informations, référez-vous au Bulletin d’information sur les vaccins TDCoq (diphtérie, tétanos, coqueluche) des CDC (Centers for Disease Control and Prevention [Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies]).

Le vaccin a deux formulations :

  • DTaP (diphtérie-tétanos-coqueluche) chez les enfants de moins de 7 ans

  • DTCoq (tétanos-diphtérie-coqueluche) pour les adolescents et les adultes

Le vaccin DTCoq contient des doses plus faibles de vaccins contre la diphtérie et la coqueluche, ce qui est indiqué par les lettres minuscules d et p en anglais (Tdap). Les doses inférieures sont adaptées aux adolescents et aux adultes. Il existe aussi un vaccin qui ne contient que les composants des vaccins contre le tétanos et la diphtérie (vaccin contre le tétanos et la diphtérie [DT] Vaccin contre le tétanos et la diphtérie Le vaccin contre la diphtérie et le tétanos (DT) protège l’organisme contre les toxines produites par les bactéries du tétanos et de la diphtérie, il ne protège pas contre les bactéries elles-mêmes... en apprendre davantage ).

Administration

Le vaccin DTaP est administré par injection dans un muscle. Dans le cadre de la vaccination infantile de routine Calendrier de vaccination infantile La plupart des médecins respectent le calendrier de vaccination recommandé par les centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC : voir... en apprendre davantage , cinq injections de DTaP sont administrées : généralement à l’âge de 2 mois, 4 mois, 6 mois, entre 15 et 18 mois, et entre 4 et 6 ans.

Le DTaP est suivi d’une dose de rappel de DTCoq unique administrée entre 11 et 12 ans et administrée aux personnes de 13 ans ou plus qui n’ont jamais reçu de DTCoq ou qui ne savent pas si elles l’ont reçu. Cette dose est suivie d’un rappel DT tous les 10 ans.

Les femmes enceintes reçoivent une dose de DTCoq au cours de chaque grossesse (de préférence entre 27 et 36 semaines de gestation). Après la grossesse, les femmes qui n’ont jamais reçu de DTCoq reçoivent une dose.

Certaines affections peuvent avoir une incidence sur la vaccination et la période de vaccination (voir également Qui NE DOIT PAS recevoir ces vaccins ? des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies [Centers for Disease Control and Prevention, CDC]). Si les personnes sont temporairement malades, les médecins attendent en général que la maladie ait disparu avant d’administrer le vaccin.

Effets secondaires

Au site d’injection peuvent apparaître une douleur, un gonflement et une rougeur. Les effets secondaires graves sont rares. Ceux-ci incluent une forte fièvre, des pleurs inconsolables, des problèmes cérébraux, des convulsions, un choc et une réaction allergique sévère.

Les effets secondaires graves sont généralement dus au vaccin contre la coqueluche. Si ces effets apparaissent, le vaccin contenant la coqueluche n’est plus utilisé. Au lieu de cela, le vaccin contre le tétanos et la diphtérie (qui ne contient pas le composant anticoquelucheux) est utilisé pour compléter la série de vaccinations.

Le vaccin DTaP ou DTCoq n’est pas répété si des convulsions surviennent dans les 3 jours suivant la vaccination ou si d’autres signes de dysfonctionnement cérébral apparaissent dans les 7 jours suivant l’injection du vaccin.

Informations supplémentaires

Il s’agit de ressources en anglais qui peuvent être utiles. Veuillez noter que LE MANUEL n’est pas responsable du contenu de ces ressources.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Voir les
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Coccidioïdomycose
Parmi les médicaments suivants, lequel est utilisé pour traiter les cas sévères de coccidioïdomycose progressive ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT