Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Pinguécula et ptérygion

Par

Melvin I. Roat

, MD, FACS, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University

Dernière révision totale oct. 2019| Dernière modification du contenu oct. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Ressources du sujet

La pinguécula et le ptérygion sont des proliférations bénignes de la conjonctive qui peuvent être dues à une irritation chronique actinique. Les deux apparaissent généralement à côté de la cornée en positions 3 h et/ou 9 h.

La pinguécula est une surélévation blanc jaunâtre située au niveau de la conjonctive bulbaire. Elle n'a aucune tendance à empiéter sur la cornée. Cependant, elle peut provoquer une irritation ou une tache inesthétique et, bien que cela soit rarement nécessaire, elle peut facilement être enlevée.

Un ptérygion représente une prolifération de la conjonctive empiétant sur la cornée et pouvant donc induire une modification de la réfraction (astigmatisme). Les symptômes peuvent comprendre des signes fonctionnels à type de sensations de corps étrangers et parfois une baisse de l'acuité visuelle. Le ptérygion est plus fréquent dans les climats ensoleillés, chauds et secs. Pour soulager les symptômes provoqués par le ptérygion, des larmes artificielles ou un traitement de courte durée avec des gouttes ou des pommades corticoïdes peuvent être prescrits. L'ablation est souvent indiquée en cas d'excroissance documentée, pour des raisons esthétiques mais surtout pour des raisons fonctionnelles afin de réduire l'irritation et de préserver la vision. La technique qui donne les meilleurs résultats en termes de récidive est l'ablation chirurgicale du ptérygion suivie d'une autogreffe conjonctivale et peut-être associée à des gouttes de cyclosporine.

Pinguécula et ptérygion

La pinguécula et le ptérygion sont des proliférations bénignes de la conjonctive qui peuvent être dues à une irritation chronique actinique. La pinguécula (gauche) est l'accumulation de tissus conjonctivaux à la jonction nasale ou temporale, de la sclère et de la cornée. Le ptérygion (droit) est un tissu conjonctif qui se vascularise, envahissant la cornée et qui peut diminuer la vision.

Pinguécula et ptérygion
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Glaucome
Vidéo
Glaucome
À l'intérieur de l'œil, il y a deux chambres remplies de liquide. Le liquide intraoculaire...
Comment irriguer l'œil
Vidéo
Comment irriguer l'œil

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT