Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Décollement de la rétine

Par

Sonia Mehta

, MD, Vitreoretinal Diseases and Surgery Service, Wills Eye Hospital, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Ressources du sujet

Le décollement de la rétine est la séparation de la rétine neurosensorielle de l'épithélium pigmentaire sous-jacent. La cause la plus fréquente est une rupture de la rétine (une déchirure ou, plus rarement, un trou) (décollement rhegmatogène). Les symptômes en sont une diminution de la vision périphérique ou centrale, souvent brutale et décrite comme la survenue d’un voile sombre ou la " chute d’un rideau " dans le champ de vision. Les symptômes associés sont des troubles indolores de la vision, comprenant des points lumineux et une augmentation du nombre de corps flottants. La traction et le décollement séreux de la rétine (sans déchirure rétinienne) provoquent une perte de vision centrale ou périphérique. Le diagnostic repose sur l’examen du fond d’œil; l’échographie permet de déterminer la présence et le type de décollement de la rétine, s’il ne peut être vu à l’examen du fond d'œil. Un traitement immédiat est impératif si le décollement de la rétine rhegmatogène est aigu et menace la vision centrale. Le traitement du décollement rhegmatogène peut inclure la fermeture des déchirures rétiniennes (par laser ou cryothérapie), une indentation sclérale des déchirures, une rétinopexie pneumatique et/ou une vitrectomie.

Étiologie

Il existe 3 types de décollements: rhegmatogène, qui implique une déchirure rétinienne, tractionnel et séreux (exsudatif). La traction et le décollement séreux de la rétine n'impliquent pas de déchirure et sont appelés non rhegmatogènes.

Le décollement rhegmatogène est le plus fréquent. Les facteurs de risque sont les suivants:

  • Myopie

  • Antécédents de chirurgie de la cataracte

  • Traumatisme oculaire

  • Dégénérescence rétinienne palissadique

  • Des antécédents familiaux de décollement de la rétine

Le décollement de rétine tractionnel peut être provoqué par une traction vitréo-rétinienne due à une membrane fibreuse prérétinienne pouvant se former dans la rétinopathie diabétique proliférative ou la drépanocytose.

Le décollement séreux résulte de la transsudation de liquide dans l'espace sous-rétinien. Ses causes comprennent l'uvéite sévère, en particulier dans la maladie de Vogt-Koyanagi-Harada, les hémangiomes choroïdiens et les tumeurs choroïdiennes primaires ou métastatiques ( Cancers de la rétine).

Symptomatologie

Le décollement de la rétine est indolore. Les symptômes précoces du décollement rhegmatogène peuvent comprendre la perception d'images sombres ou irrégulières dues à des corps flottants dans le corps vitré (surtout en augmentation brutale), d'éclairs lumineux (photopsies) et une vision trouble. Quand le décollement s'étend, le patient se plaint souvent d'un voile, d'une sensation de grisaille ou de rideau dans son champ de vision. Si la macula est atteinte, l'acuité visuelle centrale s'effondre. Les patients peuvent avoir simultanément une hémorragie du corps vitré. Les décollements de rétine tractionnel et séreux (exsudatifs) peuvent provoquer une vision floue, mais peuvent aussi être asymptomatiques dans les stades précoces.

Diagnostic

  • L'ophtalmoscopie indirecte du fond d'œil, après dilatation pupillaire

Le décollement de la rétine doit être suspecté chez les patients, en particulier ceux à risque, qui présentent l’un des signes suivants:

  • Une augmentation soudaine ou changement des corps flottants

  • Des photopsies

  • Un rideau ou un voile altérant le champ visuel

  • Toute perte de vision subite et inexpliquée

  • Une hémorragie intravitréenne qui masque la rétine

L'ophtalmoscopie indirecte montre le décollement de la rétine et peut différencier les sous-types de décollement de rétine dans presque tous les cas. L’ophtalmoscopie directe du fond d’œil en utilisant un ophtalmoscope de poche peut manquer certains décollements de la rétine, qui peuvent être périphériques. L'examen de la périphérie du fond d'œil, soit par ophtalmoscopie indirecte avec dépression sclérale, la lampe à fente avec l'œil en position extrême du regard ou un verre à 3 miroirs, doit être effectué.

Quand une hémorragie intravitréenne (qui peut être due à une déchirure rétinienne), une cataracte, une opacité cornéenne, ou une lésion traumatique masquent la rétine, le décollement de la rétine doit être suspecté et une échographie B doit être réalisée.

Traitement

  • Obturation des déchirures rétiniennes

  • Indentation sclérale

  • Rétinopexie pneumatique

  • Vitrectomie

Bien que souvent localisés, les décollements de la rétine dus à une déchirure rétinienne, s'ils ne sont pas rapidement traités, peuvent s'étendre à toute la rétine. Tout patient chez qui le diagnostic de décollement de la rétine est suspecté ou établi doit être vu en urgence par un ophtalmologiste.

Pièges à éviter

  • En cas d'augmentation soudaine ou de changement des corps flottants; de photopsies; de rideau ou de voile sur le champ visuel; de perte soudaine et inexpliquée de vision; ou d'hémorragie du vitré qui cache la rétine, consulter un ophtalmologiste pour pratiquer une ophtalmoscopie indirecte urgente pour diagnostiquer un décollement de la rétine.

Le décollement rhegmatogène est traité selon une ou plusieurs méthodes, dépendantes de la cause et de la localisation de l'atteinte. Ces méthodes consistent dans l'obturation des déchirures rétiniennes par laser ou cryothérapie. L'indentation sclérale consiste à placer un morceau de silicone sur la sclérotique, qui indente la sclérotique et repousse la rétine vers l'intérieur, relâchant ainsi la traction vitréenne sur la rétine. Au cours de cette procédure, le liquide peut être évacué de l'espace sous-rétinien. La rétinopexie pneumatique (injection intravitréenne de gaz) et la vitrectomie sont d'autres traitements. Des déchirures de la rétine, sans décollement, peuvent être traitées par photocoagulation au laser ou cryopexie transconjonctivale. Presque tous les décollements rhegmatogènes peuvent être réappliqués chirurgicalement.

Les décollements non rhegmatogènes dus à une traction vitréo-rétinienne peuvent être traités par vitrectomie; les décollements transudatifs dus à une uvéite peuvent répondre aux corticostéroïdes systémiques ou à une immunodépression systémique (p. ex., méthotrexate, azathioprine, médicaments anti–TNF). En variante, les décollements transudatifs dus à l'uvéite peuvent être traités localement par une injection de corticostéroïdes périoculaires, une injection intravitréenne de corticostéroïdes ou un implant de dexaméthasone intravitréen. Les tumeurs primitives et métastatiques choroïdiennes exigent également un traitement. Les hémangiomes de la choroïde sont accessibles à la photocoagulation localisée ou à la thérapie photodynamique.

Points clés

  • Les facteurs de risque de décollement rhegmatogène de la rétine (le type le plus fréquent) comprennent la myopie, la chirurgie de la cataracte, les traumatismes oculaires, et la dégénérescence rétinienne palissadique.

  • Toutes les formes de décollement de la rétine finissent par brouiller la vision; les premiers symptômes de décollement rhegmatogène peuvent comprendre des corps flottants irréguliers (notamment en augmentation soudaine) et des éclairs de lumière (photopsies).

  • Adresser le patient à un ophtalmologiste pour effectuer une ophtalmoscopie indirecte urgente pour diagnostiquer un décollement de la rétine en cas d'augmentation soudaine ou de modification des corps flottants; de photopsies; de rideau ou de voile sur le champ visuel; de perte soudaine et inexpliquée de vision; ou d'hémorragie du vitré qui cache la rétine.

  • Le traitement du décollement rhegmatogène est effectué par fermeture des déchirures rétiniennes (par laser ou cryothérapie), par indentation sclérale des déchirures, par rétinopexie pneumatique et/ou par vitrectomie.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment pratiquer une canthotomie latérale
Vidéo
Comment pratiquer une canthotomie latérale
Glaucome
Vidéo
Glaucome
À l'intérieur de l'œil, il y a deux chambres remplies de liquide. Le liquide intraoculaire...

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT