Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Cancer anal

Par

Minhhuyen Nguyen

, MD, Fox Chase Cancer Center, Temple University

Dernière révision totale juin 2019| Dernière modification du contenu juin 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Ressources du sujet

On observe 8580 cas de cancers de l'anus par an aux États-Unis, cause d'environ 1160 décès (1). Le symptôme principal est un saignement au cours de la défécation. Le diagnostic repose sur l'endoscopie. Le traitement peut comprendre l'exérèse, la chimiothérapie et la radiothérapie.

Le carcinome malpighien anorectal (à cellules malpighiennes non kératinisées ou à cellules basaloïdes) représente 3 à 5% des cancers du côlon distal. D'autres tumeurs malignes telles que le carcinome basocellulaire, la maladie de Bowen (carcinome malpighien intraépidermique), la maladie de Paget extra-mammaire, le carcinome cloacogénique et le mélanome malin sont plus rares. Les autres tumeurs comprennent le lymphome et différents sarcomes. Les métastases se font le long des vaisseaux lymphatiques du rectum et dans les aires ganglionnaires inguinales.

Les facteurs de risque du cancer de l'anus sont les suivants:

Les personnes pratiquant la sodomie sont une population à risque. Le patient atteint d'une infection HPV peut présenter une dysplasie se développant au sein d'un épithélium anal d'aspect normal ou légèrement anormal (néoplasie intraépithéliale anale, de grade histologique I, II ou III). Ces troubles sont plus fréquents chez le patient infecté par le VIH (voir Épithéliomas malpighiens de l'anus et de la vulve). Les dysplasies de grades plus élevés peuvent évoluer vers un carcinome invasif. On ignore encore si l'identification et l'éradication précoce améliorent les résultats à long terme; par conséquent, les recommandations de dépistage ne sont pas claires.

Références générales

Symptomatologie

Un saignement lors de la défécation est le symptôme initial le plus fréquent du cancer de l'anus. Certains patients ressentent des douleurs, ont un ténesme, ou une sensation d'évacuation incomplète. On peut déceler une masse au toucher rectal.

Diagnostic

  • Sigmoïdoscopie ou coloscopie

  • Parfois, biopsie

Une sigmoïdoscopie flexible ou une anoscopie rigide ou une sigmoïdoscopie est effectuée pour évaluer la région. Une biopsie de la peau par un dermatologue ou un chirurgien pourrait être nécessaire pour des lésions situées près de la jonction pavimento-cylindrique (ligne Z). En cas de rectorragie, il est impératif d'éliminer une lésion cancéreuse, même s'il existe des causes évidentes d'hémorragies telles que des hémorroïdes ou une maladie diverticulaire.

Une classification par stades par TDM, IRM, ou PET est conseillée.

Traitement

  • La chimiothérapie d'association et la radiothérapie

  • Parfois, résection chirurgicale

L'association de la chimiothérapie et de la radiothérapie est la thérapie initiale dans la plupart des cas et obtient un pourcentage élevé de guérison dans les carcinomes épidermoïdes et cloacogéniques.

L'amputation abdominopérinéale est indiquée lorsque la radiothérapie et la chimiothérapie n'aboutissent pas à la régression complète de la tumeur ou la maladie récidive.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Revue générale de la rectocolite hémorragique
Vidéo
Revue générale de la rectocolite hémorragique
Modèles 3D
Tout afficher
Canal anal
Modèle 3D
Canal anal

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT