Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Calendrier vaccinal chez l'enfant

Par

Michael J. Smith

, MD, MSCE, Duke University

Dernière révision totale déc. 2019| Dernière modification du contenu déc. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Ressources du sujet

Les vaccinations suivent le schéma recommandé par les Centers for Disease Control and Prevention, l'American Academy of Pediatrics, et l'American Academy of Family Physicians, et l'American College of Obstetricians and Gynecologists. Voir les tableaux Calendrier vaccinal recommandé pour les enfants de 0 à 6 ans, Calendrier vaccinal recommandé pour les 7-18 ans et Calendrier de vaccination de rattrapage pour les âges de 4 mois à 18 ans.

Les praticiens doivent également vérifier les CDC latest recommendations (également disponibles en tant que free mobile app), consulter le CDC's child–adolescent immunization schedules et catch-up immunization schedule, et consulter les déclarations du Advisory Committee on Immunization Practices (ACIP), les detailed recommendations and updates. Le statut vaccinal doit être réévalué à chaque consultation.

Pour les effets indésirables et les détails de l'administration de vaccins spécifiques, voir Revue générale des vaccinations.

Tableau
icon

Calendrier vaccinal recommandé de 0 à 6 ans

Vaccin

Naissance

1 mois

2 mois

4 mois

6 mois

9 mois

12 mois

15 mois

18 mois

19–23 mois

2–3 ans

4–6 ans

Hépatite B (HepB)[a]

1ère dose

2e dose

Voir note de bas de page *

3e dose

Voir note de bas de page *

Rotavirus (RV)[b]

1ère dose

2e dose

Voir note de bas de page [b]

1ère dose

2e dose

3e dose

Voir note de bas de page *

4e dose

Voir note de bas de page *

5e dose

1ère dose

2e dose

Voir note de bas de page [d]

Voir note de bas de page *

3e ou 4e dose[d]

Voir note de bas de page *

Voir note de bas de page †

1ère dose

2e dose

3e dose

Voir note de bas de page *

4e dose

Voir note de bas de page *

Voir note de bas de page †

1ère dose

2e dose

3e dose

Voir note de bas de page *

4e dose

Grippe (vaccin anti-grippal inactivé)[g]

Annuel, 1 ou 2 doses

Influenza(live-attenuated influenza vaccine [LAIV])

Annuel, 1 ou 2 doses

NOTE: le vaccin anti-grippal vivant atténué n'a pas été recommandé pour la saison grippale 2017-2018; le vaccin anti-grippal vivant atténué peut être utilisé pendant la saison grippale 2019-2020.

Voir note de bas de page [h]

1ère dose

Voir note de bas de page *

2e dose

Varicelle (VAR)[i]

1ère dose

Voir note de bas de page *

2e dose

Hépatite A (HepA)[j]

Voir note de bas de page †

Série de 2 doses[j]

Voir note de bas de page ‡

Vaccin contre le méningocoque (MenACWY-D pour les âges ≥ 9 mois; MenACWY-CRM pour les âges ≥ 2 mois)k

Voir note de bas de pages † et [k]

Voir note de bas de pages † et [e]

*= Tranches d'âges recommandées pour la vaccination de rattrapage.

= Tranches d'âges recommandées pour certains groupes à haut risque.

‡ = Tranches d'âges recommandées pour les rappels et pour certains groupes à haut risque.

Ce calendrier comprend des recommandations du CDC et de l'ACIP en vigueur au 5 février 2019. Une dose non administrée à l'âge recommandé doit être administrée à une consultation ultérieure, lorsque cela est indiqué et faisable. Un vaccin combiné doit être utilisé en lieu et place d'injections séparées, le cas échéant. Il faut prendre en compte l'évaluation du fournisseur, les préférences des patients et le risque d'événements indésirables. Les producteurs de vaccins doivent consulter les recommandations détaillées de l'ACIP statement for detailed recommendations. Les événements indésirables cliniquement significatifs qui suivent la vaccination doivent être signalés au Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) en utilisant ce site ou en appelant le 800-822-7967. Les cas suspects de maladies évitables par la vaccination doivent être signalés au service de santé national ou local. Si les enfants ont un retard vaccinal ou commencent tard, un calendrier de rattrapage doit être suivi (voir tableau Calendrier de vaccination de rattrapage pour les âges de 4 mois à 18 ans). Pour des informations sur les contre-indications et les précautions, voir the ACIP's Vaccine Recommendations and Guidelines: Contraindications and Precautions.

Pour le calcul des intervalles entre les doses, 4 semaines = 28 jours. Les intervalles ≥ 4 mois sont déterminés par mois civils.

Les doses de vaccin administrées ≤ 4 jours avant l'âge ou l'intervalle minimal sont considérées comme valables. Les doses administrées ≥ 5 jours avant l'intervalle minimum ou l'âge minimum ne sont pas considérées comme valables et doivent être répétées en fonction de l'âge. La dose répétée est administrée après la dose invalide, séparée par l'intervalle minimum recommandé. Pour des conseils complémentaires, voir tableau 3-1: Doses recommandées et ages minimaux et intervalles entre les doses de vaccin.

Dans des nombres (p. ex., 12–18 mois), le tiret signifie «de-à».

Pour des informations sur les sujets immunodéprimées, voir the ACIP's Vaccine Recommendations and Guidelines: Altered Immunocompetence.

Pour des informations sur les exigences en matière de vaccins de voyage, consulter le web site du CDC's Travelers' Health.

Pour des informations sur la vaccination pendant une épidémie d'une maladie évitable par la vaccination, contacter le service de santé local ou de l'Etat.

[a] Vaccin contre l'hépatite B (HepB). L'âge minimum est à la naissance.

À la naissance:

  • Si la mère est négative pour l'Ag de surface de l'hépatite B (HBsAg), administrer 1 dose dans les 24 h suivant la naissance chez les nourrissons médicalement stables de ≥ 2000 g. Dans le cas des nourrissons de < 2000 g, administrer 1 dose à l'âge d'1 mois ou avant la sortie de l'hôpital.

  • Si la mère est AgHBs positive, administrer HepB et 0,5 mL d'immunoglobulines anti-hépatite B (HBIG) sur des sites anatomiques distincts dans les 12 h suivant la naissance, quel que soit le poids à la naissance. Ces nourrissons doivent être testés pour l'HBsAg et les Ac (anti-HBsAg) entre 9 et 12 mois. Si la série HepB est retardée, tester 1 à 2 mois après la dernière dose.

  • Si le statut de l'HBsAg de la mère est inconnu, administrer le vaccin HepB à tous les nourrissons dans les 12 h après la naissance, quel que soit le poids de naissance. Si le nourrisson pèse < 2000 g, administrer 0,5 mL d'immunoglobulines (HBIG) anti-hépatite B en plus du vaccin HepB dans les 12 h suivant la naissance. Déterminer le statut de l'Ag de surface de l'hépatite B de la mère dès que possible, et si elle est HBsAg-positif, administrer 0,5 mL d'HBIG aux nourrissons de ≥ 2000 g dès que possible, mais au plus tard à l'âge de 7 jours.

Après la dose de naissance:

  • Administrer la 2e dose à l'âge de 1 à 2 mois et la troisième dose à l'âge de 6 à 18 mois. Le vaccin monovalent contre l'hépatite B doit être utilisé pour les doses administrées avant l'âge de 6 semaines.

  • L'administration d'un total de 4 doses de vaccin HepB est autorisée si un vaccin combiné contenant HepB est administré après la dose administrée à la naissance.

  • Les nourrissons qui ne reçoivent pas une dose de naissance doivent recevoir 3 doses d'un vaccin anti-HepB sur un calendrier de 0 mois, 1-2 mois et 6 mois en démarrant dès que possible (voir tableau Calendrier de vaccination de rattrapage pour les âges de 4 mois à 18 ans).

  • L'intervalle minimum entre la 1ère et la 2e dose est de 4 semaines et de 8 semaines entre la 2e et la 3e dose. La dose finale (3e ou 4e) de la série vaccinale HepB ne doit pas être administrée avant l'âge de 24 semaines et au moins 16 semaines après la première dose.

[b]Vaccin antirotavirus (RV). L'âge minimum est de 6 semaines pour le RV-1 (Rotarix®) et le RV-5 (RotaTeq)®.

  • Si RV-1 est utilisé, administrer 2 doses: aux âges de 2 et 4 mois.

  • Si le RV-5 est utilisé, administrer 3 doses: aux âges de 2, 4 et 6 mois.

  • Si une quelconque des doses d'une série était RV-5 ou est inconnue, 3 doses doivent être administrées.

  • L'âge maximum de la dernière dose est de 8 mois ou moins.

  • La vaccination ne doit pas être initiée chez le nourrisson âgé de 15 semaines, 0 jour ou plus âgé (voir tableau Calendrier de vaccination de rattrapage pour les âges de 4 mois à 18 ans).

[c] Anatoxine tétanique et diphtérique et vaccin anticoquelucheux acellulaire (DTaP [DTCa]). L'âge minimum est de 6 semaines, sauf pour les vaccins DTaP (DTCa)-VPI (vaccin antipolio inactivé) (Kinrix® et Quadracel®), qui nécessite un âge minimum de 4 ans.

  • Administrer une série de 5 doses de DTaP (DTCa) à 2, 4, 6, 15-18 mois et à 4-6 ans.

  • La 4e dose peut être administrée dès l'âge de 12 mois, à condition qu'au moins 6 mois se soient écoulés depuis la 3e dose.

  • Une quatrième dose administrée par inadvertance dès l'âge de 12 mois peut être comptée si elle a été administrée ≥ 4 mois après la troisième dose.

  • Une 5e dose de vaccin DTaP (DTCa) n'est pas nécessaire si la 4e dose a été administrée à ≥ 4 ans.

[d]Vaccin contre Haemophilus influenzaetype b (Hib). L'âge minimal est de 6 semaines.

  • En cas d'utilisation de PRP-T (ActHIB®), de PRP-T (Hiberix®) ou de DTaP (DTCa)-IPV/Hib (Pentacel®), administrer 4 doses à l'âge de 2, 4, 6 et 12-15 mois.

  • Si PRP-OMP (PedvaxHIB®) est utilisé, administrer 3 doses à l'âge de 2, 4 et 12–15 mois.

  • Administrer seulement 1 dose chez les enfants non vaccinés âgés de 15–59 mois.

Vaccination de rattrapage:

  • Première dose administrée à l'âge de 7 à 11 mois: administrer la 2e dose au moins 4 semaines plus tard et une 3e (finale) à l'âge de 12–15 mois ou 8 semaines après la deuxième dose (selon la date la plus tardive).

  • Première dose administrée entre l'âge de 12–14 mois: administrer la 2e dose (finale) au moins 8 semaines après la première dose.

  • Première dose administrée avant l'âge de 12 mois et 2e dose avant l'âge de 15 mois: administrer la troisième dose (finale) 8 semaines après la deuxième dose.

  • 2 doses de PedvaxHIB® administrées avant l'âge de 12 mois: administrer la 3e dose (finale) à l'âge de 12 à 59 mois et au moins 8 semaines après la 2e dose.

  • Non vacciné entre 15 et 59 mois: administrer 1 seule dose.

  • Pour d'autres recommandations de rattrapage, voir tableau Calendrier de vaccination de rattrapage pour les âges de 4 mois à 18 ans.

Pathologies qui augmentent le risque d'infection à Hib: les recommandations suivantes sont destinées aux enfants à risque accru d'infection à Hib. (Non immunisé/vacciné signifie que la série complète de routine n'a pas été administrée aux enfants âgés de < 14 mois ou qu'aucune dose n'a été administrée aux enfants âgés de ≥ 14 mois.)

  • Traitement par chimiothérapie ou radiothérapie: si les enfants âgés de 12 à 59 mois ne sont pas vaccinés ou n'ont reçu qu'1 seule dose avant l'âge de 12 mois, administrer 2 doses espacées de 8 semaines. S'ils ont reçu ≥ 2 doses avant l'âge de 12 mois, administrer 1 dose au moins 8 semaines après la dose précédente. Les doses de vaccin administrées dans les 14 jours du début de la thérapie ou pendant le traitement doivent être répétées au moins 3 mois après la fin du traitement.

  • Receveur d'une greffe de cellules souches hématopoïétiques: administrer la série de 3 doses avec des doses espacées de 4 semaines, quels que soient les antécédents de vaccination contre Hib. La série doit être commencée 6 à 12 mois après une greffe réussie.

  • Asplénie anatomique ou fonctionnelle, dont la drépanocytose: si les enfants âgés de 12 à 59 mois ne sont pas vaccinés ou n'ont reçu qu'une dose avant l'âge de 12 mois, administrer 2 doses espacées de 8 semaines. S'ils ont reçu ≥ 2 doses avant l'âge de 12 mois, administrer 1 dose au moins 8 semaines après la dose précédente. Les enfants non immunisés âgés de ≥ 5 ans reçoivent 1 dose.

  • Splénectomie élective: administrer 1 dose aux enfants non immunisés/vaccinés âgés de ≥ 15 ans; si possible, le vaccin doit être administré au moins 14 jours avant l'intervention.

  • Infection par le VIH: si les enfants âgés de 12 à 59 mois ne sont pas vaccinés ou n'ont reçu qu'une dose avant l'âge de 12 mois, administrer 2 doses espacées de 8 semaines. S'ils ont reçu ≥ 2 doses avant l'âge de 12 mois, administrer 1 dose au moins 8 semaines après la dose précédente. Les enfants non immunisés/vaccinés âgés de 5 à 18 ans reçoivent 1 dose.

  • Déficit en immunoglobuline, déficit précoce en composants du complément: si les enfants âgés de 12 à 59 mois ne sont pas vaccinés ou n'ont reçu qu'une dose avant l'âge de 12 mois, administrer 2 doses espacées de 8 semaines. S'ils ont reçu ≥ 2 doses avant l'âge de 12 mois, administrer 1 dose au moins 8 semaines après la dose précédente.

[e]Vaccins antipneumococciques. L'âge minimal est de 6 semaines pour le vaccin pneumococcique conjugué 13-valent (PCV13) et de 2 ans pour le vaccin pneumococcique polysaccharidique 23-valent (PPSV23).

  • Administrer 4 doses de vaccin pneumococcique conjugué 13-valent (PCV13) à l'âge de 2, 4, 6 et 12-15 mois.

Vaccination de rattrapage:

Pathologies qui augmentent le risque d'infection à pneumocoque: les recommandations suivantes sont destinées aux enfants âgés de 2 à 5 ans et présentant des pathologies qui les mettent en danger. Ces affections comprennent des affections cardiaques et pulmonaires chroniques, le diabète sucré, une fuite céphalo-rachidienne, un implant cochléaire et certaines affections immunodéprimantes (p. ex., drépanocytose, asplénie, infection à VIH, insuffisance rénale chronique, syndrome néphrotique, certains cancers, les traitements par immunosuppresseurs, les greffes d'organe solide, le myélome multiple). Pour des conseils complémentaires, voir ACIP's recommendations for use of the pneumococcal vaccine in children. Pour les recommandations chez les enfants âgés de 7 à 18 ans, voir tableau Calendrier vaccinal recommandé pour les enfants et les adolescents âgés de 7 à 18 ans).

  • Si possible, administrer les doses de PCV13 avant celles de PPSV23.

  • Si les enfants n'ont reçu que 3 doses, administrer 1 dose de vaccin pneumococcique conjugué 13-valent (PCV13) au moins 8 semaines après la dose précédente de PCV13. S'ils ont reçu < 3 doses, administrer 2 doses: à 8 semaines et à 16 semaines après la dose précédente.

  • Si les enfants n'ont pas reçu de VPP23, administrer 1 dose de PPSV23 au moins 8 semaines après une dose antérieure de PCV13. Les enfants immunodéprimés (voir plus haut) reçoivent une 2e dose 5 ans après la première.

[f]Vaccin polio inactivé Salk (VPI). L'âge minimal est de 6 semaines.

  • Administrer une série de 4 doses de vaccin polio inactivé à 2, 4, 6-18 mois et à 4-6 ans. La dose finale de la série doit être administrée au moment ou bien après le 4e anniversaire et au moins 6 mois après la dose précédente.

  • Lorsqu'un vaccin combiné contenant le vaccin antipolio inactivé est utilisé, ≥ 4 doses peuvent être administrées avant le 4e anniversaire, mais une dose est toujours recommandée après le 4e anniversaire et au moins 6 mois après la dose précédente.

  • Pendant les 6 premiers mois de vie, l'âge et les intervalles minimums ne sont recommandés que si le nourrisson est à risque imminent d'exposition au poliovirus circulant (p. ex., voyage vers une région d'endémie, ou en cas d'épidémie).

Vaccination de rattrapage:

  • Si ≥ 4 doses sont administrées avant l'âge de 4 ans, une autre dose doit être administrée entre 4 et 6 ans et au moins 6 mois après la dose précédente.

  • Une 4e dose n'est pas nécessaire si la 3e dose a été administrée à un âge ≥ 4 ans et au moins 6 mois après la dose précédente.

  • Pour d'autres recommandations au regard des rappels, Calendrier vaccinal de rattrapage pour les âges de 4 mois–18 ans.

Pour les séries contenant le vaccin antipoliomyélitique oral, le vaccin antipoliomyélitique oral seul ou un mélange vaccin antipoliomyélitique oral-vaccin antipolio inactivé:

  • Le nombre total de doses nécessaires pour compléter la série est le même que celui recommandé par le programme US IPV (vaccin polio inactivé).

  • Seul le vaccin antipoliomyélitique oral trivalent satisfait aux normes de vaccination des États-Unis. Pour des conseils complémentaires, sur l'évaluation des doses de vaccin antipoliomyélitique oral, voir the CDC's guidance for assessment of poliovirus vaccination status.

[g] Vaccin antigrippal (saisonnier). L'âge minimal est de 6 mois pour le vaccin antigrippal inactivé et de 2 ans pour le vaccin antigrippal vivant atténué. NOTE: le vaccin antigrippal vivant atténué n'a pas été recommandé pour la saison grippale 2017-2018; le vaccin anti-grippal vivant atténué peut être utilisé pendant la saison grippale 2019-2020.

  • Chez la plupart des enfants en bonne santé âgés de ≥ 2 ans, le vaccin anti-grippal vivant atténué ou le vaccin anti-grippal inactivé peuvent être utilisés. Cependant, le vaccin antigrippal vivant atténué ne doit pas être administré à certains enfants, dont les enfants souffrant d'asthme, les enfants âgés de 2-4 ans qui ont eu une respiration sifflante des 12 derniers mois, et les enfants qui ont d'autres pathologies médicales qui les prédisposent à des complications de la grippe. Pour toutes les autres contre-indications à l'utilisation du vaccin antigrippal vivant atténué, voir les ACIP 2019–2020 recommendations.

  • Administrer chaque année une formulation et une dose de vaccin antigrippal adaptées à l'âge et à l'état de santé du patient.

  • Les enfants âgés de 6 mois à 8 ans qui n'ont pas reçu ≥ 2 doses de vaccin antigrippal avant le 1er juillet 2019 doivent recevoir 2 doses séparées d'au moins 4 semaines.

  • Pour des conseils complémentaires, voir the ACIP's 2019–2020 recommendations.

[h]Vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole). L'âge minimal est de 12 mois pour la vaccination.

  • Administrer une série de 2 doses à 12-15 mois et 4-6 ans. La 2e dose peut être administrée dès 4 semaines après la première dose.

  • Vaccination de rattrapage: pour les enfants non vaccinés, administrer 2 doses à au moins 4 semaines d'intervalle.

  • Voyage international: administrer 1 dose de vaccin ROR aux nourrissons entre 6 et 11 mois qui voyagent à l'international. Revacciner ces enfants avec 2 doses de vaccin ROR: la première dose à l'âge de 12-15 mois (à l'âge de 12 mois si l'enfant vit dans une zone à haut risque) et la 2e dose administrée au moins 4 semaines après la dose précédente. Pour les enfants de ≥ 12 mois ou plus non vaccinés, administrer 2 doses à au moins 4 semaines d'intervalle avant le départ.

[i]Vaccin contre la varicelle. L'âge minimal est de 12 mois.

  • Administrer une série de 2 doses à 12-15 mois et 4-6 ans.

  • La 2e dose peut être administrée dès 3 mois après la première dose; une dose administrée après un intervalle de 4 semaines peut être comptée.

[j]Vaccin contre l'hépatite A (HEPA). L'âge minimal est de 12 mois.

  • Administrer 2 doses, espacées de 6 à 18 mois, entre le premier et le deuxième anniversaire. Une série commencée avant le 2e anniversaire doit être complétée même si l'enfant atteint l'âge de 2 ans avant l'administration de la 2e dose.

Vaccination de rattrapage:

  • Tout sujet âgé de ≥ 2 ans ou plus peut recevoir le vaccin HepA s'il le souhaite. Intervalle minimum recommandé entre les doses est de 6 mois.

Voyage international:

  • Administrer 1 dose de vaccin HepA aux nourrissons entre 6 et 11 mois qui voyagent à l'international. Puis administrer 2 doses, espacées de 6 à 18 mois, entre les âges de 12 et 23 mois.

Risque accru d'hépatite A: les enfants non vaccinés sont vaccinés s'ils sont à risque accru d'hépatite A. Les facteurs de risque comprennent

  • Voyage en régions d'endémies

  • Un trouble des facteurs de la coagulation

  • Traitement par des facteurs de la coagulation concentrés

  • Une maladie chronique du foie

  • Sans-abrisme

  • Contacts étroits anticipés (p. ex., les membres de la famille) d'un enfant adopté pendant les 60 premiers jours après l'arrivée aux États-Unis de l'enfant provenant d'une zone endémique

Pour des conseils complémentaires, voir CDC's Hepatitis A Vaccination: Information for Health Care Providers.

[k]Vaccins antiméningococciques des sérogroupes A, C, W, Y. L'âge minimum est de 2 mois pour MenACWY-CRM (Menveo®) et de 9 mois pour MenACWY-D (Menactra®). La vaccination de routine consiste en une série de 2 doses administrées entre 11-12 ans et 16 ans, mais le vaccin est administré aux enfants plus jeunes qui présentent un risque accru.

Dans le cas des enfants qui présentent une déficience persistante en composants du complément (dont ceux sous éculizumab) ou de ceux qui ont une asplénie anatomique ou fonctionnelle, une drépanocytose ou une infection par le VIH: l'un des moyens suivants peut être utilisé:

  • MenACWY-CRM: administrer une série de 4 doses aux âges 2, 4, 6 et 12 mois. Si la 1ère dose est administrée à l'âge de 7-23 mois, administrer 2 doses, avec la 2e dose administrée au moins 12 semaines après la 1ère dose et après le premier anniversaire après la naissance. Si la 1ère dose est administrée à l'âge ≥ 24 mois, administrer 2 doses séparées par au moins 8 semaines.

  • MenACWY-D: administrer 2 doses à au moins 12 semaines d'intervalle si les enfants ont entre 9 et 23 mois et à au moins 8 semaines d'intervalle si elles ont ≥ 24 mois. Si les enfants âgés de ≥ 24 mois ont une asplénie, une drépanocytose ou une infection par le VIH, administrer 2 doses espacées d'au moins 8 semaines. MenACWY-D doit être administré au moins 4 semaines après la fin de la série vaccinale pneumococcique conjuguée 13-valent (PCV13).

Dans le cas des enfants qui vivent ou voyagent dans des pays où la méningite à méningocoque est hyperendémique ou épidémique:

  • MenACWY-CRM: administrer 4 doses aux âges de 2, 4, 6 et 12 mois. Si la 1ère dose est administrée à l'âge de 7-23 mois, administrer 2 doses, avec la 2e dose administrée au moins 12 semaines après la 1ère dose et après le premier anniversaire après la naissance.

  • MenACWY-D: chez les enfants âgés de 9 à 23 mois, administrer 2 doses espacées d'au moins 12 semaines; la 2e dose peut être administrée dès 8 semaines après la première dose aux enfants qui voyagent.

  • Chez les enfants âgés de ≥ 2 ans, administrer 1 dose de MenACWY-CRM ou de MenACWY-D.

Le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) recommande également de vacciner les sujets identifiés comme étant à risque accru au cours d'une épidémie de méningite à méningocoques.

Pour des conseils complémentaires, voir ACIP's meningococcal vaccine recommendations, en particulier ACIP's recommendations for the use of MenACWY-CRM in children.

ACIP = Advisory Committee on Immunization Practices; CDC = Centers for Disease Control and Prevention; PRP-OMP = Neisseria meningitidis polyribosyl ribitol phosphate/outer membrane protein.

Adapté d'après the CDC: Recommended Child and Adolescent Immunization Schedule for ages 18 years or younger, United States, 2019. Disponible ici.

Tableau
icon

Calendrier vaccinal recommandé de 7 à 18 ans

Vaccin

7–10 ans

11–12 ans

13–15 ans

16 ans

17–18 ans

Hépatite B (HepB)[a]

Voir note de bas de page *

Voir notes de bas de pages † et [b]

Voir notes de bas de pages † et [c]

Voir notes de bas de pages * et [d]

Grippe(vaccin anti-grippal inactivé)[e]

Annuel, 1 ou 2 doses (âge 6 mois – 8 ans)

Annuel, 1 dose

Vaccin antigrippal vivant atténué[e]

Annuel, 1 ou 2 doses (âge 2 – 8 ans)

Annuel, 1 dose

NOTE: le vaccin anti-grippal vivant atténué n'a pas été recommandé pour la saison grippale 2017-2018; le vaccin anti-grippal vivant atténué peut être utilisé pendant la saison grippale 2019-2020.

Voir notes de bas de page * et [f]

Varicelle (VAR) [g]

Voir note de bas de page *

Hépatite A (HepA)[h]

Voir note de bas de page ‡

Vaccins méningococciques, quadrivalents (MenACWY-D et MenACWY-CRM)[i]

Voir note de bas de page †

Première dose

Voir note de bas de page †

2e dose

Voir note de bas de page †

Voir note de bas de page *

Tdap (TdCa)

Voir note de bas de page ‡

Voir note de bas de pages † et §

Voir note de bas de page [k]

Voir note de bas de page *

Voir notes de bas de page † et [l]

Voir note de bas de page §

*= Tranches d'âges recommandées pour la vaccination de rattrapage.

= Tranches d'âge recommandées pour certains groupes à haut risque.

‡ = Tranches d'âge recommandées pour les rappels et pour certains groupes à haut risque.

§ = Tranches d'âge recommandés pour les groupes ne présentant pas un risque élevé, mais pouvant recevoir le vaccin en fonction d'un jugement clinique.

Ce calendrier comprend des recommandations du CDC et de l'ACIP en vigueur au 5 février 2019. Une dose non administrée à l'âge recommandé doit être administrée à une consultation ultérieure, lorsque cela est indiqué et faisable. Un vaccin combiné doit être utilisé en lieu et place d'injections séparées, le cas échéant.

Les professionnels de la vaccination doivent consulter l'ACIP statement approprié pour des recommandations détaillées.

Les événements indésirables cliniquement significatifs qui suivent la vaccination doivent être signalés au Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) en utilisant ce site ou en appelant le 800-822-7967. Les cas suspects de maladies évitables par la vaccination doivent être signalés au service de santé national ou local. Si les enfants ont un retard vaccinal ou commencent tard, un calendrier de rattrapage doit être suivi (voir tableau Calendrier de vaccination de rattrapage pour les âges de 4 mois à 18 ans). Pour des informations sur les contre-indications et les précautions, voir the ACIP's Vaccine Recommendations and Guidelines: Contraindications and Precautions.

Pour le calcul des intervalles entre les doses, 4 semaines = 28 jours. Les intervalles ≥ 4 mois sont déterminés par mois civils.

Les doses de vaccin administrées ≤ 4 jours avant l'âge ou l'intervalle minimum sont considérées comme valables. Les doses administrées ≥ 5 jours plus tôt que l'intervalle minimum ou l'âge minimum ne sont pas considérées comme valables et doivent être répétées en fonction de l'âge. La dose répétée est administrée après la dose invalide, séparée par l'intervalle minimum recommandé. Pour des conseils complémentaires, voir tableau 3-1: Doses recommandées et ages minimaux et intervalles entre les doses de vaccin.

Pour des informations sur les personnes immunodéprimées, voir the ACIP's Vaccine Recommendations and Guidelines: Altered Immunocompetence.

Pour des informations sur les exigences en matière de vaccins de voyage, consulter le web site du CDC's Travelers' Health.

Pour des informations sur la vaccination pendant une épidémie d'une maladie évitable par la vaccination, contacter le service de santé local ou de l'Etat.

[a] Vaccin contre l'hépatite B (HepB).

  • Administrer la série de 3 doses à 0, 1–2 et 6 mois à des enfants non vaccinés.

  • Dans le cas des enfants dont la vaccination est incomplète, suivre les recommandations de rattrapage (voir tableau Calendrier de vaccination de rattrapage pour les âges de 4 mois à 18 ans).

  • Une série de 2 doses (séparées d'au moins 4 mois) de la formulation adulte de Recombivax HB® peut être utilisée chez les adolescents âgés de 11–15 ans.

[b]Vaccin conjugué contre Haemophilus influenzae type b (Hib).

  • Le vaccin Hib n'est généralement pas administré aux patients de > 5 ans. Cependant, il est administré aux enfants plus jeunes qui présentent un risque élevé.

  • Administrer 1 dose aux patients non vaccinés de ≥ 5 ans en cas d'asplénie anatomique ou fonctionnelle (dont la maladie drépanocytaire).

  • Administrer 1 dose aux patients non immunisés âgés de 5 à 18 ans s'ils sont infectés par le VIH.

  • Administrer une dose unique d'un vaccin qui contient Hib aux enfants non vaccinés et aux adolescents âgés de ≥ 15 ans qui subissent une splénectomie élective; si possible, le vaccin doit être administré au moins 14 jours avant l'intervention.

  • Dans le cas des patients âgés de ≥ 14 mois, non immunisés/vaccinés signifie qu'ils n'ont reçu aucune dose de vaccin anti-Hib.

[c]Vaccins conjugués contre le pneumocoque (vaccin anti-pneumococcique 13-valent [PCV13] et vaccin pneumococcique polysaccharidique 23-valent [PPSV23]).

Pathologies qui augmentent le risque d'infection à pneumocoque: les recommandations suivantes sont destinées aux enfants âgés de 6 à 18 ans et présentant des pathologies augmentant le risque de pneumococcie.

  • Administrer des doses de vaccin pneumococcique conjugué 13-valent (PCV13) avant le PPSV23 si possible.

Troubles cardiaques ou pulmonaires chroniques ou diabète sucré:

  • Si aucune dose de PPSV23 n'a été administrée, administrer 1 dose de PPSV23 au moins 8 semaines après une dose antérieure de vaccin pneumococcique conjugué 13-valent (PCV13).

Une fuite de liquide cérébrospinal ou un implant cochléaire:

  • Si aucune dose de PCV13 ou de PPSV23 n'a été administrée, administrer 1 dose de PCV13 suivie d'1 dose de PPSV23 au moins 8 semaines plus tard.

  • Si des doses de PCV13 ont été administrées mais pas de PPSV23, administrer 1 dose de PPSV23 au moins 8 semaines après la dose précédente de PCV13.

  • S'ils ont reçu du PPSV23 mais pas du PCV13, administrer 1 dose de PCV13 au moins 8 semaines après la dernière dose de PPSV23.

Certaines affections immunodéprimantes (p. ex., drépanocytose, autres hémoglobinopathies, déficit immunitaire, asplénie, infection par le VIH, insuffisance rénale chronique, syndrome néphrotique, certains cancers, traitement par immunosuppresseurs, transplantation d'organes solides, myélome multiple):

  • Si aucune dose de PCV13 ou de PPSV23 n'a été administrée, administrer 1 dose de PCV13 suivie de 2 doses de PPSV23; la première dose de PPSV23 est administrée 8 semaines après la dose de PCV13 et la 2e dose au moins 5 ans après la première dose de PPSV23.

  • Si des doses de PCV13 ont été administrées mais pas de PPSV23, administrer 2 doses de PPSV23; la première dose de PPSV23 est administrée 8 semaines après la précédente dose de PCV13 et la 2e dose au moins 5 ans après la première dose de PPSV23.

  • Si le PPSV23 a été administré mais pas le PCV13, administrer 1 dose de PCV13 au moins 8 semaines après la dose précédente de PPSV23 et une seconde dose de PPSV23 5 ans après la première dose de PPSV23 et au moins 8 semaines après la dose de PCV13.

Maladie chronique du foie ou alcoolisme:

  • Si aucune dose de PPSV23 n'a été administrée, administrer 1 dose de PPSV23 au moins 8 semaines après une dose antérieure de vaccin pneumococcique conjugué 13-valent (PCV13).

Si la série de PCV13 est incomplète, le nombre et le moment des doses additionnelles de PCV13 sont déterminés par l'âge auquel la première dose a été administrée. Pour des conseils complémentaires, voir ACIP's recommendations for use of the pneumococcal vaccine in children.

[d]Vaccin polio inactivé Salk (VPI).

Pour les séries contenant le vaccin antipoliomyélitique oral, le vaccin antipoliomyélitique oral seul ou un mélange vaccin antipoliomyélitique oral-vaccin antipolio inactivé:

  • Le nombre total de doses nécessaires pour compléter la série est le même que celui recommandé par le programme US IPV (vaccin polio inactivé).

  • Seul le vaccin antipoliomyélitique oral trivalent satisfait aux normes de vaccination des États-Unis. Pour des conseils complémentaires sur l'évaluation des doses de vaccin antipoliomyélitique oral, voir the CDC's guidance for assessment of poliovirus vaccination status.

[e]Vaccins antigrippaux (inactivé et vivant atténué).

  • Si les enfants âgés de 6 mois à 8 ans n'ont pas reçu ≥ 2 doses de vaccin antigrippal avant le 1er juillet 2019, administrer 2 doses séparées d'au moins 4 semaines.

  • Administrer 1 dose de vaccin antigrippal aux sujets âgés de ≥ 9 ans.

  • Le vaccin antigrippal vivant atténué n'était pas recommandé pour la saison 2017-2018. Il peut être utilisé pendant la saison 2019-2020.

  • Pour des conseils complémentaires, voir the ACIP's 2019–2020 recommendations.

[f]Vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR).

  • Vaccination de rattrapage: chez les enfants et les adolescents non vaccinés, administrer 2 doses espacées d'au moins 4 semaines.

[g]Vaccin contre la varicelle.

  • Si les sujets âgés de 7 à 18 ans ne présentent pas de signes d'immunité, administrer 2 doses de vaccin contre la varicelle, la 2e dose étant administrée 3 mois après la première dose chez l'enfant âgé de 7 à 12 ans et au moins 4 semaines après la première dose chez les adolescents de ≥ 13 ans. L'intervalle minimum dans les deux groupes d'âge est de 4 semaines.

  • Pour des conseils complémentaires, voir ACIP's recommendations for prevention of varicella.

[h]Vaccin contre l'hépatite A (HEPA).

Vaccination de rattrapage:

  • Tout sujet âgé de ≥ 2 ans ou plus peut recevoir le vaccin HepA s'il le souhaite; 2 doses sont administrées. Intervalle minimum recommandé entre les doses est de 6 mois.

Risque accru d'hépatite A: les enfants non vaccinés sont vaccinés s'ils ont à risque accru d'hépatite A. Les facteurs de risque comprennent

  • Voyage ou travail en régions d'endémies

  • Hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes

  • Utilisation de drogues illicites (injectées ou non)

  • Un trouble des facteurs de la coagulation

  • Traitement par des facteurs de la coagulation concentrés

  • Une maladie chronique du foie

  • Sans-abrisme

  • Contacts étroits anticipés (p. ex., les membres de la famille ou les baby-sitters réguliers) d'un enfant adopté pendant les 60 premiers jours après l'arrivée aux États-Unis de l'enfant provenant d'une zone endémique

Pour des conseils complémentaires, voir the CDC's Hepatitis A Vaccination: Information for Health Care Providers.

[i]Vaccins contre le méningocoque des sérogroupes A, C, W et Y (MenACWY-CRM [Menveo®] et MenACWY-D [Menactra®]):

  • Administrer une série de 2 doses à 11-12 ans et à 16 ans.

  • Si la première dose est administrée à l'âge de 13-15 ans, une dose de rappel doit être administrée à l'âge de 16-18 ans avec un intervalle minimum d'au moins 8 semaines après la dose précédente.

  • Si la première dose est administrée à 16–18 ans, une dose de rappel n'est pas nécessaire.

Dans le cas des enfants qui présentent une déficience persistante en composants du complément (dont ceux sous éculizumab) ou de ceux qui ont une asplénie anatomique ou fonctionnelle, une drépanocytose ou une infection par le VIH: l'un des moyens suivants peut être utilisé:

  • MenACWY-CRM: si la première dose est administrée à un âge ≥ 24 mois, administrer 2 doses espacées d'au moins 8 semaines.

  • MenACWY-D: administrer 2 doses à au moins 8 semaines d'intervalle si les enfants ont ≥ 24 mois. MenACWY-D doit être administré au moins 4 semaines après la fin de la série vaccinale pneumococcique conjuguée 13-valent (PCV13).

Recommandations de rattrapage pour les enfants qui vivent ou voyagent dans des pays où la méningite à méningocoque est hyperendémique ou épidémique:

  • Chez les enfants âgés de ≥ 2 ans, administrer 1 dose de MenACWY-CRM ou de MenACWY-D.

Le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) recommande de vacciner les sujets identifiés comme présentant un risque accru lors d'une épidémie de méningococcie. Le type de vaccin qu'ils doivent recevoir dépend du sérogroupe responsable de l'épidémie.

Pour des conseils complémentaires (y compris sur l'utilisation chez les patients à risque accru), voir l'ACIP meningococcal vaccine recommendations et The Pink Book: Meningococcal Disease.

[j]Anatoxines tétaniques et diphtériques et vaccin anticoquelucheux acellulaire Tdap (TdCa). L'âge minimal est de 11 ans pour la vaccination de routine et de 7 ans pour la vaccination de rattrapage.

  • Administrer 1 dose aux adolescents âgés de 11 à 12 ans.

  • Pour les adolescentes enceintes, administrer 1 dose par grossesse, de préférence entre 27 et 36 semaines de gestation. Le Tdap (TdCa) peut être administré quel que soit l'intervalle depuis la réception de la dernière injection de vaccin contenant l'anatoxine tétanique et diphtérique.

  • Si les adolescents âgés de 13-18 ans n'ont pas reçu le vaccin Tdap (TdCa), administrer 1 dose d'anatoxines tétanique et diphtérique (Td) de rappel tous les 10 ans par la suite.

  • Chez les enfants et les adolescents âgés de 7 à 18 ans qui ne sont pas complètement vaccinés par la série vaccinale DTaP (DTCa [diphtérie-tétanos-coqueluche acellulaire]) pédiatrique, administrer une dose de vaccin Tdap (TdCa) dans le cadre d'une série de rattrapage, de préférence la première dose. Si des doses supplémentaires sont nécessaires, utiliser le vaccin Td.

  • Les enfants qui ont reçu du Tdap par inadvertance à l'âge de 7–10 ans ou dans le cadre d'une série de rattrapage doivent recevoir la dose le Tdap de routine à l'âge de 11–12 ans.

  • Une dose de vaccin DTaP (DTCa) administrée par inadvertance aux enfants âgés de 7-10 ans peut être comptée dans la série de rattrapage. La dose habituelle de Tdap (TdCa) doit être administrée entre 11 et 12 ans. Si du DTaP (DTCa) est administré par inadvertance à des adolescents âgés de 11 à 18 ans, cette dernière injection peut être comptée comme la dose de Tdap (TdCa) chez l'adolescent.

[k]Vaccin contre le papillomavirus humain (HPV). L'âge minimal est de 9 ans.

  • La vaccination systématique contre le HPV est recommandé à l'âge de 11 ou 12 ans (on peut commencer à l'âge de 9 ans) et chez les patients non vaccinés ou insuffisamment vaccinés jusqu'à l'âge de 26 ans.

Le nombre de doses (2 ou 3 doses) dépend de l'âge à la première dose:

  • 9 à 14 ans: administrer une série de 2 doses à 0 et 6 à 12 mois. L'intervalle minimum est de 5 mois. Répéter l'opération si une dose est administrée trop tôt. Répéter la dose au moins 12 semaines après la dose invalide et au moins 5 mois après la première dose.

  • Âge ≥ 15 ans: administrer une série de 3 doses à 0, 1–2 mois et 6 mois. Les intervalles minimaux sont de 4 semaines entre la 1ère et la 2e dose, de 12 semaines entre la 2e et la 3e dose et de 5 mois entre la 1ère et la 3e dose. Si une dose est administrée trop tôt, répéter la dose à ou après l'intervalle minimum depuis la dose précédente.

  • Les sujets qui ont reçu une série complète valide par n'importe quel vaccin contre le HPV n'ont pas besoin de doses supplémentaires.

Situations spéciales:

  • Antécédents d'abus ou d'agression sexuelle: commencer la série à 9 ans.

  • Affections immunodéprimantes (dont infection par le VIH): administrer une série de 3 doses à 0 mois, 1 à 2 mois et à 6 mois à des patients âgés de 9 à 26 ans.

  • Grossesse: la vaccination pendant la grossesse n'est pas recommandée, mais il n'existe pas de preuve que le vaccin soit nocif. Aucune intervention n'est nécessaire chez les femmes à qui on a administré une dose de vaccin contre le HPV par inadvertance pendant une grossesse. Retarder les doses restantes jusqu'après la grossesse. Les tests de grossesse ne sont pas nécessaires avant la vaccination.

  • Pour des conseils complémentaires, voir ACIP's updated recommendations for the HPV vaccine.

[l]Vaccins contre le méningocoque du sérogroupe B (MenB [Bexsero®, Trumenba®]). L'âge minimal est de 10 ans.

  • Le vaccin MenB peut être administré à tout adolescent âgé de 16 à 23 ans (de préférence de 16 à 18 ans) qui le souhaite, même s'il ne présente pas un risque accru.

  • Administrer 2 doses de Bexsero® à au moins 1 mois d'intervalle.

  • Administrer 2 doses de Trumenba® à au moins 6 mois d'intervalle. Si la 2e dose est administrée avant 6 mois, administrer une 3e dose au moins 4 mois après la 2e dose.

  • Bexsero® et Trumenba® ne sont pas interchangeables.

  • Pour des conseils complémentaires, voir ACIP's meningococcal vaccine recommendations.

Pathologies qui augmentent le risque d'infection à méningocoque B: les recommandations suivantes sont destinées aux enfants et aux adolescents présentant des pathologies qui les mettent en danger. Ces affections comprennent l'asplénie anatomique ou fonctionnelle, la drépanocytose, le déficit persistant en composants du complément (dont la prise d'éculizumab).

  • Administrer 2 doses de Bexsero® à au moins 1 mois d'intervalle.

  • Administrer 3 doses de Trumenba® à 0 mois, 1–2 mois et 6 mois.

ACIP = Advisory Committee on Immunization Practices; CDC = Centers for Disease Control and Prevention.

Adapté d'après the CDC: Recommended Child and Adolescent Immunization Schedule for ages 18 years or younger, United States, 2019. Disponible ici.

Tableau
icon

Calendrier vaccinal de rattrapage pour les âges de 4 mois–18 ans

Vaccin

Âge minimum pour la dose 1

Intervalle minimum entre les doses 1 et 2

Intervalle minimum entre les doses 2 et 3

Intervalle minimum entre les doses 3 et 4

Intervalle minimum entre les doses 4 et 5

Pour les âges de 4 mois–6 ans

Hépatite B (HepB)[a]

Naissance

4 semaines

8 semaines et au moins 16 semaines après la 1ère dose

Âge minimum pour la dose finale: 24 semaines

Rotavirus (RV)[b]

6 semaines

Âge maximum pour la 1ère dose: 14 semaines, 6 jours

4 semaines

4 semaines[b]

6 semaines

4 semaines

4 semaines

6 mois

6 mois

6 semaines

4 semaines si la 1ère dose a été administrée à l'âge de < 12 mois

8 semaines (comme dose finale) si la 1ère dose a été administrée à l'âge de 12–14 mois

Aucune autre dose n'est nécessaire si la 1ère dose a été administrée à l'âge de 15 mois

4 semaines[d] si l'âge actuel est < 12 mois et que la première dose a été administrée à l'âge de < 7 mois et ≥ 1 dose précédente était PRP-T (ActHib®, Pentacel®, Hiberix®) ou inconnue

8 semaines et âge de 12 à 59 mois (dose finale)[d] si l'un des éléments suivants est présent:

  • L'âge actuel est < 12 mois et la première dose a été administrée entre 7–11 mois.

ou

  • L'âge actuel est de 12 à 59 mois et la première dose a été administrée à un âge < 12 mois et la 2e dose a été administrée à < 15 mois.

ou

  • Les 2 premières doses étaient du PRP-OMP (PedvaxHIB® Comvax®) et ont été administrées à l'âge < 12 mois.

Aucune autre dose n'est nécessaire si la dose précédente est administrée à l'âge de 15 mois

8 semaines (dose finale)

Nécessaire uniquement chez l'enfant âgé de 12–59 mois qui a reçu 3 doses avant l'âge de 12 mois

6 semaines

4 semaines si la 1ère dose a été administrée à l'âge de < 12 mois.

8 semaines (comme dose finale pour les enfants en bonne santé) si la 1ère dose a été administrée à l'âge de 12–14 mois

Pas de doses supplémentaires nécessaires chez l'enfant en bonne santé si la 1ère dose est administrée à un âge 24 mois

4 semaines, si l'âge actuel est < 12 mois et la dose précédente a été administrée à un âge < 7 mois

8 semaines (comme dose finale chez les enfants sains), si l'un des éléments suivants est présent:

  • La dose précédente avait été administrée entre 7 et 11 mois et l'âge actuel est 12 mois.

ou

  • L'âge actuel est ≥ 12 mois et au moins 1 dose a été administrée avant l'âge de 12 mois.

Pas de doses supplémentaires nécessaires chez l'enfant en bonne santé si la dose précédente est administrée à l'âge de 24 mois

8 semaines (dose finale)

Nécessaire uniquement chez l'enfant âgé de 12–59 mois qui a reçu 3 doses avant l'âge de 12 mois ou chez l'enfant à risque élevé qui a reçu 3 doses quel que soit l'âge

6 semaines

4 semaines[f]

4 semainesf si l'âge actuel est < 4 ans

6 mois comme dose finale si l'âge actuel est ≥ 4 ans

6 mois[f]

Âge minimum: 4 ans pour la dose finale

6 semaines

8 semaines [g]

Voir note de bas de page [g]

Voir note de bas de page [g]

12 mois

4 semaines

Varicelle (VAR)[i]

12 mois

3 mois

Hépatite A (HepA)[j]

12 mois

6 mois[f]

Pour les âges de 7–18 ans

Tétanos, diphtérie, coqueluche acellulaire Tdap (TdCa)[k]

7 ans [k]

4 semaines

4 semaines si la 1ère dose de DTaP (DTCa)/DT a été administrée à < 12 mois

6 mois (comme dose finale) si la 1ère dose de DTaP (DTCa)/DT ou DTaP (DTCa)/Td a été administré à 12 mois

6 mois si la 1ère dose de DTaP (DTCa)/DT a été administrée à l'âge < 12 mois

9 ans

Intervalles de dosage standard recommandés[l]

Hépatite A (HepA)[j]

N/A

6 mois

Hépatite B (HepB)[a]

N/A

4 semaines

8 semaines et au moins 16 semaines après la 1ère dose

Vaccin antipolio inactivé (VPI)[f]

N/A

4 semaines

6 mois[f]

Une 4e dose n'est pas nécessaire si la 3e dose a été administrée à un âge ≥ 4 ans et au moins 6 mois après la dose précédente

Une 4e dose de vaccin antipolio inactivé est nécessaire si toutes les doses précédentes ont été administrées à un âge < 4 ans ou si la 3e dose a été administrée < 6 mois après la 2e dose.

Méningococcique, conjugué ACWY[g]

N/A

8 semaines [g]

Rougeole, oreillons, rubéole (ROR)[h]

N/A

4 semaines

Varicelle (VAR)[i]

N/A

3 mois si l'âge est < 13 ans

4 semaines si âge est 13 ans

NOTE: chez l'enfant dont les vaccinations ont débuté en retard ou ont > 1 mois de retard, ce tableau donne les dates de rattrapage et les intervalles minimaux entre les doses (voir aussi the CDC's recommended catch-up immunization schedule). Une série vaccinale ne doit pas être redémarrée, indépendamment du temps qui s'est écoulé entre les doses. Utiliser la section appropriée pour l'âge de l'enfant.

Toujours utiliser cette table conjointement aux CDC child and adolescent immunization schedules, y compris leurs notes de bas de page (voir aussi tableau Calendrier vaccinal recommandé pour les 0 à 6 ans et tableau Calendrier vaccinal recommandé pour les 7-18 ans).

Les événements indésirables cliniquement significatifs qui suivent la vaccination doivent être signalés au Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) en utilisant ce site ou en appelant le 800-822-7967. Les cas suspects de maladies évitables par la vaccination doivent être signalés. Pour des informations sur les contre-indications et les précautions, the ACIP's Vaccine Recommendations and Guidelines: Contraindications and Precautions.

Pour le calcul des intervalles entre les doses, 4 semaines = 28 jours. Les intervalles ≥ 4 mois sont déterminés par mois civils.

Les doses de vaccin administrées ≤ 4 jours avant l'âge ou l'intervalle minimum sont considérées comme valables. Les doses administrées ≥ 5 jours plus tôt que l'intervalle minimum ou l'âge minimum ne sont pas considérées comme valables et doivent être répétées en fonction de l'âge. La dose répétée est administrée après la dose invalide, séparée par l'intervalle minimum recommandé. Pour des conseils complémentaires, voir tableau 3-1: Doses recommandées et ages minimaux et intervalles entre les doses de vaccin.

Pour des informations sur les exigences en matière de vaccins de voyage, consulter le web site du CDC's Travelers' Health.

Pour des informations sur la vaccination pendant une épidémie d'une maladie évitable par la vaccination, contacter le service de santé local ou de l'Etat.

[a]Vaccin contre l'hépatite B (HepB).

  • Administrer la série de 3 doses à des enfants non vaccinés.

  • Une série de 2 doses (séparées d'au moins 4 mois) de la formule adulte de Recombivax HB® peut être utilisée chez les adolescents âgés de 11 à 15 ans.

[b]Vaccin antirotavirus (RV).

  • La vaccination ne doit pas être initiée chez les nourrissons âgés de 15 semaines 0 jour. L'âge maximum est de 8 mois 0 jour pour la dose finale de la série vaccinale.

[c]Anatoxine tétanique et diphtérique et vaccin anticoquelucheux acellulaire (DTaP [DTCa]).

  • La 5e dose n'est pas nécessaire si la 4e dose a été administrée à un âge 4 ans.

[d]vaccin conjugué contre Haemophilus influenzae type b (Hib).

  • Première dose administrée à l'âge de 7–11 mois: administrer la 2e dose au moins 4 semaines plus tard et la 3e dose (finale) à 12-15 mois ou 8 semaines après la 2e dose (la date la plus tardive des deux).

  • Première dose administrée entre l'âge de 12–14 mois: administrer la 2e dose (finale) au moins 8 semaines après la première dose.

  • Première dose administrée avant l'âge de 12 mois et 2e dose administrée avant 15 mois: administrer la 3e dose (finale) 8 semaines après la 2e dose.

  • 2 doses de PRP-OMP (PedvaxHIB®, Comvax®) administrées avant 12 mois: administrer la 3e dose (finale) à l'âge de 12-59 mois et au moins 8 semaines après la 2e dose.

  • Non vacciné entre 15 et 59 mois: administrer 1 seule dose.

Pathologies qui augmentent le risque d'infection par Hib: les recommandations suivantes sont destinées aux enfants à risque accru d'infection à Hib. (Non immunisé/vacciné signifie que la série complète de routine n'a pas été administrée aux enfants âgés de moins de 14 mois ou qu'aucune dose n'a été administrée aux enfants âgés de ≥ 14 mois.)

  • Traitement par chimiothérapie ou radiothérapie: si les enfants âgés de 12 à 59 mois ne sont pas vaccinés ou n'ont reçu qu'1 seule dose avant l'âge de 12 mois, administrer 2 doses espacées de 8 semaines. Les doses de vaccin administrées dans les 14 jours du début de la thérapie ou pendant le traitement doivent être répétées au moins 3 mois après la fin du traitement.

  • Receveur d'une greffe de cellules souches hématopoïétiques: administrer la série de 3 doses avec des doses espacées de 4 semaines, quels que soient les antécédents de vaccination contre Hib. La série doit être commencée 6 à 12 mois après une greffe réussie.

  • Asplénie anatomique ou fonctionnelle, dont la drépanocytose: si les enfants âgés de 12 à 59 mois ne sont pas vaccinés ou n'ont reçu qu'une dose avant l'âge de 12 mois, administrer 2 doses espacées de 8 semaines. S'ils ont reçu ≥ 2 doses avant l'âge de 12 mois, administrer 1 dose au moins 8 semaines après la dose précédente. Les enfants et les adolescents non immunisés/vaccinés âgés de ≥ 5 ans reçoivent 1 dose.

  • Splénectomie élective: administrer 1 dose à des enfants non immunisés/vaccinés âgés de ≥ 15 ans; si possible, le vaccin doit être administré au moins 14 jours avant l'intervention.

  • Infection par le VIH: si les enfants âgés de 12 à 59 mois ne sont pas vaccinés ou n'ont reçu qu'1 dose avant l'âge de 12 mois, administrer 2 doses espacées de 8 semaines. S'ils ont reçu ≥ 2 doses avant l'âge de 12 mois, administrer 1 dose au moins 8 semaines après la dose précédente. Les enfants non immunisés/vaccinés âgés de 5 à 18 ans reçoivent 1 dose.

  • Déficit en immunoglobuline, déficit précoce en composants du complément: si les enfants âgés de 12 à 59 mois ne sont pas vaccinés ou n'ont reçu qu'une dose avant l'âge de 12 mois, administrer 2 doses espacées de 8 semaines. S'ils ont reçu ≥ 2 doses avant l'âge de 12 mois, administrer 1 dose au moins 8 semaines après la dose précédente.

[e]Vaccins antipneumococciques. L'âge minimal est de 6 semaines pour le vaccin pneumococcique conjugué 13-valent (PCV13) et de 2 ans pour le vaccin pneumococcique polysaccharidique 23-valent (PPSV23). Pour des conseils complémentaires, voir ACIP's recommendations for use of the pneumococcal vaccine in children.

  • Vaccination de rattrapage avec le PCV13: 1 dose pour les enfants en bonne santé âgés de 24 à 59 mois si les doses de PCV13 n'ont pas été complètes conformément au calendrier de rattrapage recommandé par l'ACIP.

Pathologies qui augmentent le risque d'infection à pneumocoque: voici des recommandations de rattrapage pour les enfants présentant des pathologies qui les mettent en situation de risque. Ces affections comprennent des affections cardiaques et pulmonaires chroniques, le diabète sucré, une fuite céphalo-rachidienne, un implant cochléaire et certaines affections immunodéprimantes (p. ex., drépanocytose, asplénie, infection à VIH, insuffisance rénale chronique, syndrome néphrotique, certains cancers, les traitements par immunosuppresseurs, les greffes d'organe solide, le myélome multiple).

  • Si possible, administrer les doses de PCV13 avant celles de PPSV23.

Chez les enfants âgés de 2 à 5 ans atteints d'une maladie qui augmente le risque:

  • Si 3 doses de PCV13 ont été administrées précédemment, administrer 1 dose de PCV13 au moins 8 semaines après la dose précédente.

  • Si < 3 doses de PCV13 ont été administrées précédemment, administrer 2 doses de PCV13 8 semaines après la dose précédente et à 8 semaines d'intervalle.

  • S'ils n'ont pas reçu de PPSV23, administrer 1 dose de PPSV23 au moins 8 semaines après la dernière dose de PCV13.

Dans le cas des enfants et les adolescents âgés de 6 à 18 ans atteints de troubles cardiaques ou pulmonaires chroniques ou de diabète sucré:

  • Si aucune dose de PPSV23 n'a été administrée, administrer 1 dose de PPSV23 au moins 8 semaines après une dose antérieure de PCV13.

Chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 18 ans présentant une fuite cérébrospinale ou un implant cochléaire:

  • Si aucune dose de PCV13 ou de PPSV23 n'a été administrée, administrer 1 dose de PCV13 suivie d'1 dose de PPSV23 au moins 8 semaines plus tard.

  • Si des doses (quelles qu'elles soient) de PCV1 ont été administrées mais pas de PPSV2, administrer 1 dose de PPSV2 au moins 8 semaines après la dose précédente de PCV1.

  • Si des doses (quelles qu'elles soient) de PPSV23 ont été administrées mais pas de PCV13, administrer 1 dose de PCV13 au moins 8 semaines après la dose précédente de PPSV23.

Dans le cas des enfants et des adolescents âgés de 6 à 18 ans souffrant de certaines affections immunodéprimantes (p. ex., drépanocytose, autres hémoglobinopathies, asplénie, infection par le VIH, insuffisance rénale chronique, syndrome néphrotique, certains cancers, traitement par immunosuppresseurs):

  • Si aucune dose de PCV13 ou de PPSV23 n'a été administrée, administrer 1 dose de PCV13 suivie de 2 doses de PPSV23; la première dose de PPSV23 est administrée 8 semaines après la dose de PCV13 et la 2e dose au moins 5 ans après la première dose de PPSV23.

  • Si des doses de PCV13 ont été administrées mais pas de PPSV23, administrer 2 doses de PPSV23; la première dose de PPSV23 est administrée 8 semaines après la précédente dose de PCV13 et la 5e dose au moins 5 ans après la première dose de PPSV23.

  • Si des doses (quelles qu'elles soient) de PPSV23 ont été administrées mais pas de PCV13, administrer 1 dose de PCV13 au moins 8 semaines après la dose précédente de PPSV23 et une seconde dose de PPSV23 5 ans après la première dose de PPSV23 et au moins 8 semaines après la dose de PCV13.

Chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 18 ans atteints d'une maladie hépatique chronique ou d'alcoolisme:

  • En l'absence de doses de PPSV23, administrer 1 dose de PPSV23 au moins 8 semaines après toute dose de PCV13 antérieure.

Si la série de PCV13 est incomplète, le nombre et le moment des doses additionnelles de PCV13 sont déterminés par l'âge auquel la première dose a été administrée. Pour des conseils complémentaires, voir ACIP's recommendations for use of the pneumococcal vaccine in children.

[f]Vaccin polio inactivé Salk (VPI).

  • Pendant les 6 premiers mois de vie, l'âge et les intervalles minimums ne sont recommandés que si le nourrisson est à risque imminent d'exposition au poliovirus circulant (p. ex., voyage vers une région d'endémie, ou en cas d'épidémie).

  • Si ≥ 4 doses sont administrées avant l'âge de 4 ans, une autre dose doit être administrée entre 4 et 6 ans et au moins 6 mois après la dose précédente.

  • Une 4e dose n'est pas nécessaire si la 3e dose a été administrée à un âge ≥ 4 ans et au moins 6 mois après la dose précédente.

  • Le vaccin polio inactivé n'est pas systématiquement recommandé pour les résidents des États-Unis de ≥ 18 ans.

Pour les séries contenant le vaccin antipoliomyélitique oral, le vaccin antipoliomyélitique oral seul, ou un mélange vaccin antipoliomyélitique oral-vaccin antipolio inactivé:

  • Le nombre total de doses nécessaires pour compléter la série est le même que celui recommandé par le programme US IPV (vaccin polio inactivé).

  • Seul le vaccin antipoliomyélitique oral trivalent satisfait aux normes de vaccination des États-Unis. Pour des conseils complémentaires sur l'évaluation des doses de vaccin antipoliomyélitique oral, voir the CDC's guidance for assessment of poliovirus vaccination status.

[g]Vaccins contre le méningocoque des sérogroupes A, C, W et Y (MenACWY-CRM [Menveo®] et MenACWY-D [Menactra®]

[h]Vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR).

  • Chez les enfants et les adolescents non vaccinés, administrer 2 doses espacées d'au moins 4 semaines.

[i]Vaccin contre la varicelle.

  • Si les sujets âgés de 7 à 18 ans ne présentent pas de signes d'immunité, administrer 2 doses de vaccin contre la varicelle, la 2e dose étant administrée 3 mois après la première dose chez l'enfant âgé de 7 à 12 ans et au moins 4 semaines après la première dose chez les adolescents de ≥ 13 ans. Chez les enfants âgés de 7 à 12 ans, la 2e dose peut être administrée dès 4 semaines après la première dose si nécessaire.

  • Pour des conseils complémentaires, voir ACIP's recommendations for prevention of varicella.

[j]Vaccin contre l'hépatite A (HEPA).

Risque accru d'hépatite A: les enfants non vaccinés sont vaccinés s'ils ont à risque accru d'hépatite A. Les facteurs de risque comprennent

  • Voyage ou travail en régions d'endémies

  • Hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes

  • Utilisation de drogues illicites (injectées ou non)

  • Un trouble d'un facteur de la coagulation

  • Traitement par des facteurs de la coagulation concentrés

  • Une maladie chronique du foie

  • Sans-abrisme

  • Contacts étroits anticipés (p. ex., les membres de la famille ou les baby-sitters réguliers) d'un enfant adopté pendant les 60 premiers jours après l'arrivée aux États-Unis de l'enfant provenant d'une zone endémique

Pour des conseils complémentaires, voir the CDC's Hepatitis A Vaccination: Information for Health Care Providers.

[k]Vaccins antitétaniques et antidiphtériques (Td) et anatoxines diphtériques et tétaniques associées au vaccin anticoquelucheux acellulaire (DcaT).

  • Si les adolescents âgés de 13 à 18 ans n'ont pas reçu de dcaT, leur administrer 1 dose, suivie d'un rappel Td tous les 10 ans.

  • Si les enfants et les adolescents âgés de 7 à 18 ans ne sont pas complètement vaccinés par le DTaP (DTCa [diphtérie-tétanos-coqueluche acellulaire]) , administrer 1 dose de DTaP (DTCa) dans la série de rattrapage, de préférence la première. Si des doses supplémentaires sont nécessaires, utiliser le vaccin Td.

  • Les enfants âgés de 7 à 10 ans qui ont reçu du Tdap (TdCa) par inadvertance ou dans le cadre de la série de rattrapage peuvent recevoir la dose usuelle de Tdap (TdCa) à 11-12 ans.

  • Une dose de vaccin DTaP (DTCa) administrée par inadvertance aux enfants âgés de 7-10 ans peut être comptée dans la série de rattrapage. La dose habituelle de Tdap (TdCa) peut être administrée entre 11 et 12 ans.

  • Une dose de vaccin DTaP (DTCa) administrée par inadvertance aux adolescents âgés de 11-18 ans peut être considérée comme une dose de DTaP (DTCa) pour adolescents.

[l]Vaccins contre le papillomavirus humain (HPV)

  • La vaccination systématique contre le HPV est recommandé pour tous les adolescents à l'âge de 11 ou 12 ans (on peut commencer à l'âge de 9 ans) et chez les patients non vaccinés ou insuffisamment vaccinés jusqu'à l'âge de 26 ans.

Le nombre de doses (2 ou 3 doses) dépend de l'âge à la première dose:

  • 9 à 14 ans: administrer une série de 2 doses à 0 et 6 à 12 mois. L'intervalle minimum est de 5 mois. Si une dose est administrée trop tôt, répéter la dose au moins 12 semaines après la dose invalide et au moins 5 mois après la première dose.

  • Âge ≥ 15 ans: administrer une série de 3 doses à 0, 1–2 mois et 6 mois. Les intervalles minimaux sont de 4 semaines entre la première et la deuxième dose, de 12 semaines entre la deuxième et la troisième dose et de 5 mois entre la première et la troisième dose. Si une dose est administrée trop tôt, répéter la dose à ou après l'intervalle minimum depuis la dose précédente.

  • Les sujets qui ont reçu une série complète valide par n'importe quel vaccin contre le HPV n'ont pas besoin de doses supplémentaires.

  • Pour des conseils complémentaires, voir ACIP's updated recommendations for the HPV vaccine.

ACIP = Advisory Committee on Immunization Practices; CDC = Centers for Disease Control and Prevention; N/A = non applicable; PRP-OMP = Neisseria meningitidis polyribosyl ribitol phosphate/outer membrane protein.

Adapté d'après the CDC: Catch-up immunization schedule for persons aged 4 months–18 years who start late or who are more than 1 month behind, United States, 2019. Disponible ici.

Plus d'information

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Revue générale de la transposition des grosses artères
Vidéo
Revue générale de la transposition des grosses artères
Modèles 3D
Tout afficher
Mucoviscidose: anomalie du transport des chlorures
Modèle 3D
Mucoviscidose: anomalie du transport des chlorures

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT