Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Troubles du métabolisme du pyruvate

Par

Matt Demczko

, MD, Sidney Kimmel Medical College of Thomas Jefferson University

Dernière révision totale juil. 2018| Dernière modification du contenu juil. 2018
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public

L'incapacité à métaboliser le pyruvate entraîne une acidose lactique et toute une série d'anomalies du système nerveux central.

Le pyruvate est un substrat important du métabolisme glucidique. Les troubles du métabolisme du pyruvate font partie des troubles du métabolisme glucidique.

Déficit en pyruvate déshydrogénase

La pyruvate déshydrogénase est un complexe multi-enzymatique responsable de la production d'acétyl CoA à partir du pyruvate pour le cycle de Krebs. Son déficit induit l'élévation du pyruvate et de ce fait l'élévation des taux d'acide lactique. La transmission se fait sur un mode autosomique récessif ou lié à l'X.

Les manifestations cliniques sont de gravité variable mais comprennent une acidose lactique et des malformations du système nerveux central et d'autres anomalies postnatales telles que des lésions kystiques du cortex cérébral, du tronc cérébral et des noyaux gris centraux; une ataxie; et un retard psychomoteur.

Le diagnostic de déficit en pyruvate déshydrogénase est confirmé par une étude enzymatique sur fibroblastes cutanés et/ou par analyse de l'ADN. (Voir aussi examens pour les troubles héréditaires suspectés du métabolisme.)

Il n'y a pas de traitement véritablement efficace du déficit en pyruvate déshydrogénase, bien qu'un régime alimentaire pauvre en glucides ou cétogène et une supplémentation en thiamine puissent être efficaces chez certains patients.

Déficit en pyruvate carboxylase

La pyruvate carboxylase est une enzyme importante de la néoglucogenèse à partir du pyruvate et de l'alanine générée dans le muscle. Le déficit peut être primitif ou secondaire à un déficit en holocarboxylate synthétase, en biotine ou en biotinidase; dans les 2 cas l'hérédité est autosomique récessive et toutes 2 conduisent à une acidose lactique.

L'incidence du déficit primaire est < 1/250 000 naissances mais peut être plus importante dans certaines populations amérindiennes. Un retard psychomoteur avec convulsions et spasticité est la manifestation clinique majeure. Les anomalies biologiques comprennent une hyperammoniémie, une acidose lactique, une acidocétose, des niveaux plasmatiques élevés de lysine, de citrulline, d'alanine et de proline et une augmentation de l'excrétion de l'α-cétoglutarate.

Le déficit secondaire est cliniquement similaire, avec hypotrophie (retard de croissance), épilepsie, à d'autres aciduries organiques.

Le diagnostic de déficit en pyruvate carboxylase est confirmé par étude enzymatique sur culture de fibroblastes ou par analyse de l'ADN.

Il n'y a pas de traitement efficace du déficit en pyruvate carboxylase, mais il faut administrer une supplémentation en biotine à raison de 5 à 20 mg par voie orale 1 fois/jour à certains patients qui ont un déficit primaire et à tous ceux qui ont un déficit secondaire.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment faire une réanimation néonatale
Vidéo
Comment faire une réanimation néonatale
Modèles 3D
Tout afficher
Mucoviscidose: anomalie du transport des chlorures
Modèle 3D
Mucoviscidose: anomalie du transport des chlorures

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT