Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Facteurs prédisposant aux bronchectasies

Facteurs prédisposant aux bronchectasies

Catégorie

Exemples et commentaires

Infections

Bactériennes

Haemophilus influenzae

Pseudomonas aeruginosa

Moraxella catarrhalis

Staphylococcus aureus

Streptococcus pneumoniae

Mycoplasma pneumoniae

Bordetella pertussis

Klebsiella spp

Mycosiques

Aspergillus spp

Histoplasma capsulatum

Mycobactériennes

Mycobacterium tuberculosis

Mycobactéries non tuberculeuses

Virales

Adénovirus

Virus herpes simplex

Grippe

Rougeole

Virus respiratoire syncytial

Pathologies congénitales

Déficit en alpha1-anti-trypsine

Il peut provoquer des bronchectasies s'il est profond

Dyskinésies ciliaires

Elles peuvent provoquer des bronchectasies, des sinusites, des otites moyennes et une infertilité masculine

50% des patients atteints de dyskinésie ciliaire primitive ont un situs inversus

Syndrome de Kartagener = triade clinique de dextrocardie, pathologie sinusienne, situs inversus

Mucoviscidose

Responsable d'une augmentation de la viscosité des sécrétions en raison d'un défaut de transport du Na et du Cl

Souvent compliquée par des colonisations à P. aeruginosa ou à S. aureus

Déficits immunitaires

Primitifs

Granulomatose chronique

Déficits du complément

Hypogammaglobulinémie, déficit immunitaire commun à expression variable

Secondaires

Infection par le VIH

Maladie hématologique maligne

Immunosuppresseurs

Obstruction des voies respiratoires

Cancer

Lésion endobronchique

Compression extrinsèque

Secondaire à une masse tumorale ou une adénopathie

Corps étranger

Inhalé ou intrinsèque (p. ex., broncholithe)

Bouchon mucoïde

Aspergillose bronchopulmonaire allergique

Post-opératoire

Après résection lobaire, due à la torsion du lobe restant

Connectivites et maladies systémiques

Polyarthrite rhumatoïde

Souvent cause de bronchectasies (fréquemment infracliniques), le plus souvent chez les sujets de sexe masculin et après une longue évolution de la polyarthrite rhumatoïde

Syndrome de Sjögren

Les bronchectasies sont probablement dues à l'augmentation de la viscosité du mucus bronchique qui conduit à l'obstruction et à l'infection chronique

Lupus érythémateux disséminé

Les bronchectasies, dont le mécanisme est peu clair, concernent jusqu'à 20% des patients

Maladie intestinale inflammatoire

Des complications bronchopulmonaires surviennent après l'apparition de la maladie intestinale inflammatoire jusque dans 85% des cas et avant l'apparition dans 10 à 15%

Les bronchectasies sont plus fréquentes dans la rectocolite hémorragique mais peuvent survenir dans la maladie de Crohn

Polychondrite (récidivante) atrophiante

Anomalies structurelles congénitales

Lymphatique

Syndrome des ongles jaunes

Trachéobronchique

Syndrome de Williams-Campbell (déficit en cartilage)

Trachéobronchomégalie (p. ex., syndrome de Mounier-Kuhn)

Vasculaire

Un séquestre pulmonaire (une malformation congénitale dans laquelle une masse non fonctionnelle du tissu pulmonaire ne communique pas avec l'arbre trachéobronchique et reçoit son approvisionnement en sang artériel par la circulation systémique)

Inhalation de toxiques

Ammoniac

Chlore

Dioxyde d'azote

Atteinte directe des voies respiratoires altérant leur structure et leur fonction

Autres

Transplantation

Peuvent être secondaires à des infections fréquentes dues à l'immunosuppression

Panbronchiolite diffuse

Syndrome rare impliquant une bronchiolite et une sinusite chronique

Adapté d'après Barker, AF: Bronchiectasis. The New England Journal of Medicine 346:1383–1393, 2002.