Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Causes de néphrite tubulo-interstitielle chronique

Causes de néphrite tubulo-interstitielle chronique

Cause

Exemples

Néphropathie des Balkans

Maladies kystiques

Maladie kystique acquise

Médicaments

Antalgiques*

Antinéoplasiques (cisplatine et nitroso-urée)

Plantes chinoises (en raison de l'acide aristolochique)

Immunosuppresseurs (cyclosporine et tacrolimus*)

Lithium*

Granulomateuse

Hématologique

Néphropathie héréditaire en relation avec l'hyperuricémie et la goutte

Idiopathique

Immunologique

Rejet de greffe rénale

Néphrite tubulo-interstitielle liée aux IgG4

Infection

Parenchymateuse rénale:

Systémique

Mécanique

Uropathie obstructive

Néphropathie mésoaméricaine§

––

Métabolique

Hypokaliémie chronique

Cystinose

Hypercalcémie, hypercalciurie

Hyperoxalurie

Hyperuricémie*, hyperuricosurie

Néphrite radique

Toxines

Acide aristolochique

Métaux lourds (p. ex., arsenic, bismuth, cadmium, chrome, cuivre, or, fer, plomb, mercure, uranium)

Vasculaire

Athéro-embolisme

HTA

Thrombose de la veine rénale

*Causes fréquentes.

Contenu dans certaines plantes médicinales utilisées en médecine traditionnelle chinoise.

Yamaguchi Y, Kanetsuna Y, Honda K, et al: Characteristic tubulointerstitial nephritis in IgG4-related disease. Hum Pathol 43(4):536-549, 2012. doi: 10.1016/j.humpath.2011.06.002.

§Correa-Rotter R, Wesseling C, Johnson RJ: CKD of unknown origin in Central America: The case for Mesoamerican nephropathy. Am J Kidney Dis63(3):506-520, 2014. doi: 10.1053/j.ajkd.2013.10.062.