Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Maladie pieds-mains-bouche

Par

Brenda L. Tesini

, MD, University of Rochester School of Medicine and Dentistry

Dernière révision totale sept. 2019| Dernière modification du contenu sept. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Ressources du sujet

Le syndrome pied-main-bouche est un trouble fébrile habituellement dû au virus coxsackie A 16, à l'entérovirus 71 ou d'autres entérovirus. L'infection entraîne une éruption vésiculeuse sur les mains, les pieds et la muqueuse orale. La maladie main-pied-bouche atypique due au coxsackievirus A6 provoque souvent une forte fièvre avec des lésions papulovésiculeuses évoluant en lésions vésico-bulleuses et en bulles qui sont largement distribuées sur le corps.

La maladie est plus fréquente chez les jeunes enfants. L'évolution de la maladie est similaire à celle de l'herpangine. (Voir aussi Revue générale des infections à entérovirus.)

De grandes épidémies de maladie dues à l'entérovirus 71 (EV-71) sont survenues dans la région Asie-Pacifique depuis 1997. La maladie due à EV-71 est plus grave que celle qui est due à d'autres entérovirus.

Les enfants ont un mal de gorge ou des douleurs pharyngées, et peuvent refuser de manger. La fièvre est fréquente. Les vésicules sont réparties sur la muqueuse buccale et linguale, les paumes des mains et la plante des pieds, et, parfois sur les fesses ou les organes génitaux; les vésicules de la maladie main-pied-bouche typique sont habituellement bénignes et de courte durée.

Manifestations de la maladie pieds-mains-bouche

La maladie pieds-mains-bouche atypique a 4 présentations distinctes:

  • Des lésions vésiculobulleuses étendues

  • Un eczéma coxsackium avec des lésions concentrées dans des zones de peau eczémateuse

  • Une éruption cutanée de type Gianotti-Crosti (des papules érythémateuses à sommet plat, discrètes et multiples, distribuées de façon symétrique sur le visage, les fesses et la surface d'extension des membres)

  • Des lésions purpuriques

L'onychomadèse (chute indolore de l'ongle) est fréquente pendant la convalescence. La méningite aseptique peut compliquer la maladie pieds-mains-bouche atypique, mais la plupart des patients guérissent sans complication.

L'infection par entérovirus 71 (EV-71) peut être accompagnée de manifestations neurologiques graves (p. ex., la méningite, encéphalite, paralysies ressemblant à la poliomyélite). La morbidité et la mortalité sont nettement plus élevées avec EV-71 qu'avec le virus coxsackie A 16 ou d'autres entérovirus. Une récente maladie neurologique associée au groupe EV-71 a été observée aux États-Unis en 2018 (1).

Le diagnostic de la maladie main-pied-bouche est habituellement clinique.

Le traitement de la maladie pieds-mains-bouche est symptomatique. Il comprend une hygiène bucco-dentaire méticuleuse (à l'aide d'une brosse à dents souple et de bains de bouche eau-sel), un régime mou qui ne comprend pas d'aliments acides ou salés et des mesures topiques (voir traitement de la stomatite).

Trois vaccins EV-71 inactivés sont actuellement disponibles en Chine, mais aucun n'est encore approuvé aux États-Unis. Les vaccins contre Coxsackie A16 sont également en développement préclinique.

Référence

  • 1. Messacar K, Burakoff A, Nix WA, et al: Notes from the field: enterovirus A71 neurologic disease in children — Colorado, 2018. MMWR Morb Mortal Wkly Rep 67(36): 1017–1018, 2018. doi: 10.15585/mmwr.mm6736a5.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Revue générale de la maladie de Lyme
Vidéo
Revue générale de la maladie de Lyme
Modèles 3D
Tout afficher
SARS-CoV-2
Modèle 3D
SARS-CoV-2

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT