Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Métronidazole

Par

Brian J. Werth

, PharmD, University of Washington School of Pharmacy

Dernière révision totale juil. 2018| Dernière modification du contenu août 2018
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources du sujet

Le métronidazole est un antibiotique bactéricide. Il pénètre dans les parois cellulaires bactériennes, destructure l'ADN et inhibe la synthèse de l'ADN dans certains microrganismes.

Pharmacocinétique

Le métronidazole oral est bien absorbé. Il n'est habituellement administré en IV que si les patients ne peuvent pas être traités par voie orale. Il pénètre facilement dans les liquides de l'organisme et dans le LCR en concentrations élevées.

Le métronidazole est vraisemblablement métabolisé dans le foie et principalement excrété dans l'urine, mais son élimination n'est pas diminuée en cas d'insuffisance rénale. Cependant, les métabolites du métronidazole pouvant s'accumuler en cas d'insuffisance rénale terminale, il convient de surveiller les effets indésirables tels que des effets sur le système nerveux central (céphalées, convulsions) et périphérique (principalement engourdissements ou paresthésies des extrémités).

Indications

Le métronidazole est actif contre

Le métronidazole est principalement utilisé dans le traitement des infections dues à des bactéries anaérobies obligatoires souvent en association avec d'autres antimicrobiens. Le métronidazole est le médicament de choix en cas de vaginite bactérienne. Le médicament a d'autres utilisations cliniques (voir tableau Certaines des utilisations cliniques du métronidazole).

Tableau
icon

Certaines des utilisations cliniques du métronidazole

Indication

Commentaires

Des infections dues à des bactéries anaérobies obligatoires (p. ex., infections intra-abdominales, pelviennes, des tissus mous, parodontales et odontogènes; abcès du poumon)

Il est souvent utilisé en association avec d'autres antimicrobiens

Médicament de choix

Infections du système nerveux central (méningite, abcès cérébral)

Septicémie

Prophylaxie avant chirurgie intestinale, diarrhée induite par

Utilisation orale préférable

Ulcères gastroduodénaux dus à Helicobacter pylori

Pour le traitement et la prévention des rechutes

Utilisé avec d'autres médicaments

Utilisation topique ou orale

Contre-indications

Le métronidazole est contre-indiqué en cas d'antécédents de réaction allergique à ce médicament.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Des études de reproduction sous métronidazole dans certaines espèces animales ont montré un risque accru d'activité cancérogène. Aucune étude adéquate et bien contrôlée n'a été réalisée chez la femme enceinte. La plupart des études chez l'homme n'ont pas montré d'augmentation du risque de cancer, de malformations congénitales ou d'autres effets indésirables sur le fœtus après l'utilisation de métronidazole pendant la grossesse; cependant, dans certaines études, une fente labiale (avec ou sans fente palatine) a été rapportée chez les nouveau-nés de femmes ayant pris du métronidazole au cours du premier trimestre. Certains experts conseillent d'éviter le métronidazole au cours du premier trimestre, bien que le CDC's 2015 Sexually Transmitted Disease treatment guidelines indique qu'une seule dose de 2 g peut être utilisée à n'importe quel stade de la grossesse pour traiter la trichomonase.

Le métronidazole pénètre dans le lait maternel; son utilisation pendant l'allaitement n'est pas recommandée.

Effets indésirables

Les effets indésirables du métronidazole comprennent les suivants

  • Troubles gastro-intestinaux

  • Effets sur le système nerveux central et neuropathie périphérique

  • Effet Antabuse (disulfirame)

Des nausées, des vomissements, des céphalées, des convulsions, des syncopes, et d'autres effets sur le système nerveux central et une neuropathie périphérique peuvent être observés; une éruption cutanée, une fièvre et une neutropénie réversible ont été rapportées. Le métronidazole peut provoquer un goût métallique et des urines foncées. Un effet antabuse (disulfirame) (dont un flush, des céphalées, des nausées et des vomissements) peut survenir en cas d'ingestion d'alcool dans les 7 jours qui suivent l'utilisation.

Dosages

Le doses de métronidazole ne sont pas diminuées en cas d'insuffisance rénale mais sont habituellement diminuées de 50% en cas de maladie significative du foie.

Le métronidazole inhibe le métabolisme de la warfarine et peut augmenter son effet anticoagulant.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment se laver les mains
Vidéo
Comment se laver les mains
Modèles 3D
Tout afficher
SARS-CoV-2
Modèle 3D
SARS-CoV-2

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT