Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Revue générale des troubles histiocytaires

Par

Jeffrey M. Lipton

, MD, PhD, Hofstra Northwell School of Medicine, Hempstead, NY;


Carolyn Fein Levy

, MD, Hofstra Northwell School of Medicine

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources du sujet

Les troubles histiocytaires sont des troubles cliniquement hétérogènes, qui résultent d'une prolifération anormale d'histiocytes, soit

  • Monocytes-macrophages (cellules de traitement de l'antigène)

  • Cellules dendritiques (cellules présentatrices d'antigènes)

Il est difficile de classer les syndromes histiocytaires (voir tableau Troubles histiocytaires) leur classement a d'ailleurs changé au cours du temps en fonction de l'évolution des connaissances sur la biologie de ces cellules pour le système actuel de classification. L'histiocytose à cellules de Langerhans est le trouble histiocytaire le plus fréquent. Il existe d'autres troubles histiocytaires rares tels que la maladie d'Erdheim-Chester, le xanthogranulome juvénile et d'autres dont certains sont à présent considérés comme des variantes de l'histiocytose à cellules de Langerhans.

Tableau
icon

Troubles histiocytaires

Catégorie

Troubles habituels*

Liés aux cellules dendritiques

Xanthogranulome juvénile

Maladie d'Erdheim Chester

Liés au macrophage

*D'autres troubles rares existent dans chaque catégorie.

†Comprend les troubles précédemment nommés granulome éosinophile, maladie de Letterer-Siwe et maladie d'Hand-Schüller-Christian

‡Également appelé histiocytose sinusale avec polyadénopathie

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT