Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Contraceptifs hormonaux transdermiques et par anneaux vaginaux

Par

Frances E. Casey

, MD, MPH,

  • Virginia Commonwealth University Medical Center

Dernière révision totale sept. 2018| Dernière modification du contenu sept. 2018
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Un protocole de démarrage rapide, similaire à celui qui est utilisé pour les contraceptifs oraux, peut être utilisé pour les contraceptifs transdermiques (patch) et l'anneau vaginal. Si l'une des méthodes contraceptives est débutée à tout autre moment que les 5 premiers jours de règles, une méthode contraceptive d'appoint doit être utilisée simultanément pendant 7 jours.

Contraceptifs transdermiques

Un patch de transdermique 20 cm2 peut délivrer 150 mcg du progestatif norelgestromine (le métabolite actif du norgestimate) et 20 mcg d'éthinylœstradiol par jour dans la circulation systémique pendant 7 jours. Au bout d'1 semaine, le patch est retiré et un nouveau patch est appliqué sur une zone cutanée différente. Lorsque 3 patchs ont été utilisés, on n'applique pas de patch durant la 4e semaine afin de permettre des saignements de sevrage.

Les taux sanguins d' œstrogènes et de progestérone sont beaucoup plus constants avec le patch qu'avec les contraceptifs oraux. L'efficacité contraceptive globale, l'incidence des hémorragies et les effets indésirables du patch sont semblables à ceux des contraceptifs oraux, mais l'observance thérapeutique peut être meilleure avec le patch car il est appliqué de façon hebdomadaire et non pris tous les jours. Le patch peut être moins efficace chez la femme obèse de > 90 kg.

Les femmes doivent être invitées à utiliser une méthode contraceptive de sauvegarde en même temps pendant 7 jours si > 2 jours se sont écoulés depuis le moment où un nouveau patch devait être appliqué.

Anneaux vaginaux contraceptifs

Aux États-Unis, un seul type d'anneau vaginal est actuellement disponible. Cet anneau vaginal est souple, mou et transparent; il n'existe qu'en une seule taille qui est de 58 mm de diamètre et de 4 mm d'épaisseur. Chaque anneau libère 15 mcg d'éthinylœstradiol (œstrogène) et 120 mcg d'étonogestrel (progestatif) par jour. Ces hormones sont absorbées par l'épithélium vaginal. Avec un anneau vaginal, les taux sanguins d'hormones sont relativement constants.

Les femmes insèrent et retirent l'anneau elles-mêmes; l'ajustement par un médecin est inutile. L'anneau est généralement laissé en place pendant 3 semaines, puis retiré pendant 1 semaine afin de permettre les hémorragies.

L'efficacité contraceptive et les effets indésirables des anneaux vaginaux sont semblables à ceux des contraceptifs oraux, mais l'observance thérapeutique peut être meilleure avec les anneaux car ils sont insérés tous les mois et non pris de façon quotidienne.

Les femmes peuvent souhaiter retirer l'anneau vaginal à d'autres moments que chaque semaine pour permettre le saignement de sevrage. Cependant, si l'anneau est retiré pendant > 3 h, les femmes doivent être invitées à utiliser une méthode contraceptive de sauvegarde en même temps pendant 7 jours.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT