Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

honeypot link

Trouble persistant de l'excitation génitale

(Trouble persistant de l'excitation génitale)

Par

Allison Conn

, MD, Baylor College of Medicine, Texas Children's Pavilion for Women;


Kelly R. Hodges

, MD, Baylor College of Medicine, Texas Children's Pavilion for Women

Dernière révision totale mars 2021| Dernière modification du contenu mars 2021
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Le trouble persistant de l'excitation sexuelle représente une excitation génitale importante, non souhaitée, sans provocation.

Le trouble persistant de l'excitation génitale est une maladie rare; il n'est pas inclus dans le Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, Fifth Edition (DSM-5) ou l'International Classification of Diseases, 10e édition (ICD-10).

La cause du trouble de l'excitation génitale persistante est inconnue. Elle peut être déclenchée par une activité sexuelle ou non sexuelle ou par aucun stimulus apparent. L'anxiété de récidive des épisodes de douleur peut perpétuer le trouble. On estime actuellement que les symptômes résultent de l'hypertonie du muscle pelvien.

Une excitation génitale, importante, impulsive, spontanée, non désirée (p. ex., des picotements, lancinant) se produit sans aucun désir sexuel ou excitation subjective. Les sensations persistent pendant des heures ou des jours et provoquent typiquement des symptômes très pénibles.

Le diagnostic de trouble persistant de l'excitation génitale repose sur les symptômes caractéristiques qui provoquent une détresse importante.

Traitement

Le traitement du trouble persistant de l'excitation génitale n'est pas bien défini. L'auto-stimulation de l'orgasme peut apporter un soulagement initialement, mais ce traitement devient généralement moins efficace au fil du temps et la plupart des femmes ressentent ce traitement comme pénible.

Une kinésithérapie du plancher pelvien par biofeedback peut être utile, surtout si associée à une thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (Mindfulness). Une forte dose d'un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine (ISRS) a été rapportée efficace, mais les données sont peu nombreuses.

La simple reconnaissance de l'existence de ce trouble, avec l'assurance qu'il peut guérir spontanément, peut être utile chez certaines femmes.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les
Testez vos connaissances
Violences domestiques
Aux États-Unis, quel est le pourcentage de couples dans lesquels l’on considère qu’il y a un comportement agressif ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
Téléchargez l’application Manuel MSD. ANDROID iOS
HAUT