Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Myomes cervicaux

Par

Charlie C. Kilpatrick

, MD, MEd, Baylor College of Medicine

Dernière révision totale mai 2019| Dernière modification du contenu mai 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

Les myomes cervicaux sont des tumeurs lisses bénignes du col de l'utérus.

Les myomes cervicaux sont rares. Des myomes utérins (fibromes) peuvent habituellement coexister. Les grands myomes cervicaux peuvent obstruer partiellement les voies urinaires ou peuvent faire issue dans le vagin. Les myomes faisant issue dans le vagin peuvent parfois s'ulcérer, s'infecter et/ou saigner.

Symptomatologie

La plupart des myomes du col de l'utérus finissent par provoquer des symptômes. Le symptôme principal est l'hémorragie, qui peut être irrégulière ou sévère, qui peut parfois provoquer une anémie. Une dyspareunie peut être observée. L'infection peut causer des douleurs, des saignements ou des pertes.

Rarement, un prolapsus peut provoquer une sensation de pression ou de masse dans le bassin.

Les obstructions urinaires provoquent une retenue mictionnelle, une miction goutte à goutte ou une rétention urinaire; des infections urinaires peuvent se développer.

Diagnostic

  • Examen clinique

  • Parfois, imagerie

Le diagnostic des myomes cervicaux repose sur l'examen clinique. Les myomes cervicaux, en particulier s'ils sont prolabés dans le vagin, peuvent être visibles à aide d'un spéculum. Certains sont palpables lors d'un palper bimanuel abdomino-pelvien. L'échographie ou l'IRM peuvent faciliter le diagnostic.

Une échographie transvaginale ou l'IRM n'est effectuée que dans les cas suivants:

  • Pour confirmer un diagnostic incertain

  • Pour exclure une obstruction urinaire

  • Pour identifier les myomes supplémentaires

  • Pour faire la distinction entre un léiomyome sous-muqueux prolabé et un vrai léiomyome cervical

L'hémoglobine ou l'hématocrite sont mesurés pour exclure une anémie. La cytologie cervicale est effectuée pour exclure un cancer du col de l'utérus.

Traitement

  • Ablation de myomes symptomatiques

Le traitement des myomes cervicaux est comparable au traitement des fibromes. Les petits myomes asymptomatiques ne sont pas traités. La plupart des myomes cervicaux symptomatiques sont enlevés par myomectomie (en particulier, si la capacité de procréer est importante) ou, si la myomectomie est techniquement difficile, par hystérectomie.

Les myomes prolabés doivent être enlevés par voie transvaginale si possible.

Points clés

  • Les myomes cervicaux sont bénins.

  • La plupart des myomes cervicaux finissent par causer des symptômes, principalement des saignements; les gros myomes peuvent bloquer partiellement les voies urinaires ou se prolaber dans le vagin.

  • Diagnostiquer les myomes cervicaux par un examen clinique et parfois une échographie transvaginale ou l'IRM.

  • Pratiquer une exérèse chirurgicale des myomes cervicaux symptomatiques, généralement par myomectomie mais, si la myomectomie n'est pas possible, par hystérectomie.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment prendre en charge les hémorragies du post-partum
Vidéo
Comment prendre en charge les hémorragies du post-partum
Modèles 3D
Tout afficher
Accouchement vaginal
Modèle 3D
Accouchement vaginal

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT