Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Adénomyose utérine

Par

Charlie C. Kilpatrick

, MD, MEd, Baylor College of Medicine

Dernière révision totale mai 2019| Dernière modification du contenu mai 2019
Cliquez ici pour l’éducation des patients

L'adénomyose utérine correspond à la présence de glandes de l'endomètre et du stroma de la musculature utérine; elle tend à provoquer une augmentation diffuse du volume de l'utérus.

Dans l'adénomyose, le tissu endométrial ectopique tend à induire une augmentation diffuse de volume de l'utérus (utérus globulaire). L'utérus peut doubler ou tripler de taille, mais généralement ne dépasse pas la taille d'un utérus à 12 semaines de gestation.

La prévalence réelle est inconnue, en partie parce que le diagnostic est difficile à établir. Cependant, l'adénomyose est le plus souvent détectée fortuitement au cours du bilan d'une endométriose, de fibromes ou de douleurs pelviennes. Une parité supérieure augmente le risque.

Symptomatologie

Les symptômes habituels de l'adénomyose utérine sont des saignements menstruels importants, une dysménorrhée, et une anémie. Une douleur pelvienne chronique peut également être présente.

Les symptômes peuvent disparaître après la ménopause.

Diagnostic

  • Habituellement échographie ou IRM

L'adénomyose utérine est suggérée par les symptômes et l'augmentation diffuse du volume de l'utérus chez des patientes qui n'ont pas d'endométriose ou de fibromes. L'échographie transvaginale et l'IRM sont couramment utilisées pour le diagnostic, bien que le diagnostic de certitude nécessite une histologie après l'hystérectomie.

Traitement

  • Hystérectomie

Le traitement le plus efficace pour l'adénomyose utérine est l'hystérectomie.

Il est possible d'essayer des traitements hormonaux similaires à ceux utilisés pour traiter l'endométriose. Le traitement par des contraceptifs oraux peut être essayé, mais est généralement inefficace. Un dispositif intra-utérin au lévonorgestrel peut permettre de contrôler la dysménorrhée et les saignements.

Points clés

  • Dans l'adénomyose utérine, l'utérus peut doubler ou tripler de taille.

  • Elle provoque souvent des saignements menstruels abondants, une dysménorrhée et une anémie et peut causer des douleurs pelviennes chroniques; les symptômes peuvent disparaître après la ménopause.

  • Diagnostiquer par échographie transvaginale et/ou IRM; cependant, le diagnostic de certitude nécessite une histologie après hystérectomie.

  • Le traitement le plus efficace est l'hystérectomie mais les traitements hormonaux (p. ex., les contraceptifs oraux) peuvent être essayés.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

Vidéos

Tout afficher
Comment prendre en charge les hémorragies du post-partum
Vidéo
Comment prendre en charge les hémorragies du post-partum
Modèles 3D
Tout afficher
Accouchement vaginal
Modèle 3D
Accouchement vaginal

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT