Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Pharmacodynamie chez les sujets âgés

Par

J. Mark Ruscin

, PharmD, FCCP, BCPS, Southern Illinois University Edwardsville School of Pharmacy;


Sunny A. Linnebur

, PharmD, BCPS, BCGP, University of Colorado Anschutz Medical Campus

Dernière révision totale déc. 2018| Dernière modification du contenu déc. 2018
Cliquez ici pour l’éducation des patients
Ressources du sujet

La pharmacodynamie est définie comme l'action du médicament sur l'organisme ou comme la réponse de l'organisme au médicament; elle est affectée par la liaison au récepteur, les effets post-récepteurs, et les interactions chimiques (voir Interactions médicament-récepteur). Chez les personnes âgées, les effets de concentrations analogues de médicaments au niveau du site d'action (sensibilité) peuvent être plus importants ou plus faibles que chez les plus jeunes (voir tableau Effet du vieillissement sur la réponse aux médicaments). Ces différences peuvent être expliquées par des modifications de l'interaction médicament-récepteur, par des effets post-récepteurs ou par des réponses homéostatiques d'adaptation et, chez les patients plus fragiles, sont souvent dues à des pathologies d'organes.

Le patient âgé est particulièrement sensible aux effets des médicaments anticholinergiques. De nombreux médicaments (p. ex., les antidépresseurs tricycliques, la plupart des antihistaminiques sédatifs, les agents urinaires antimuscariniques, certains antipsychotiques, les antiparkinsoniens qui ont des effets atropiniques, de nombreux hypnotiques et produits pour le rhume en vente libre) ont des effets anticholinergiques. L'adulte âgé, en particulier en cas de trouble cognitif, est particulièrement prédisposé aux effets indésirables de tels médicaments au niveau du système nerveux central, et sa confusion et sa somnolence peuvent augmenter. Les anticholinergiques entraînent également fréquemment une constipation, une rétention urinaire (en particulier chez l'homme âgé qui présente une hyperplasie bénigne de la prostate), une vision trouble, une hypotension orthostatique et une sécheresse buccale. Même à faibles doses, ces médicaments peuvent augmenter le risque de coups de chaleur en inhibant la sudation. En général, les personnes âgées doivent éviter les médicaments qui ont des effets anticholinergiques lorsque cela est possible.

Tableau
icon

Effet du vieillissement sur la réponse aux médicaments

Classe

Médicament

Action

Effet du vieillissement

Antalgiques

Morphine

Effet antalgique aigu

Pentazocine

Effet antalgique

Anticoagulants

Héparine

Temps partiel de thromboplastine [= TPP,TCK, TCA, TPP]

Warfarine

Temps de prothrombine (temps de Quick [TQ])/INR

Bronchodilatateurs

Albutérol

Bronchodilatation

Ipratropium

Bronchodilatation

Médicaments cardiovasculaires

Antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II

Diminution de la PA

Diltiazem

Effet antihypertenseur aigu

Énalapril

Effet antihypertenseur aigu

Félodipine

Effet antihypertenseur

Isoprotérénol

Augmentation de la fréquence cardiaque

Augmentation de la fraction d'éjection

Veinodilatation

Nitroglycérine

Veinodilatation

Noradrénaline

Vasoconstriction aiguë

Phényléphrine

Veinoconstriction aiguë

Effet hypertenseur aigu

Prazosine

Effet antihypertenseur aigu

Propranolol (et autres bêta-bloqueurs)

Diminution de la fréquence cardiaque

Vérapamil

Effet antihypertenseur aigu, effets sur la conduction cardiaque

Diurétiques

Bumétadine

Augmentation du débit urinaire et de l'excrétion de Na

Furosémide

Latence et taille du pic de réponse diurétique

Hypoglycémiants oraux

Glyburide*

Effet hypoglycémique chronique

Psychotropes

Diazépam

Sédation

Diphenhydramine

Dysfonctionnement psychomoteur

Halopéridol

Sédation aiguë

Midazolam

Activité EEG

Sédation

Témazépam

Instabilité posturale

Effet psychomoteur

Sédation

Thiopental

Anesthésie

Triazolam

Sédation

Autres

Atropine

Vidange gastrique déficiente

Lévodopa

Effets indésirables

Métoclopramide

Sédation

= inchangé; = augmenté; = diminué.

*Les adultes âgés sont particulièrement sensibles à l'action hypoglycémiante des médicaments hypoglycémiants. L'hypoglycémie peut être difficile à reconnaître chez les personnes âgées.

Adapté et mis à jour d'après Cusack BJ, Vestal RE: Clinical pharmacology: Special considerations in the elderly. Dans Practice of Geriatric Medicine, edited by E Calkins, PJ Davis, and AB Ford. Philadelphia, WB Saunders Company, 1986, pp. 115–136; utilisé avec autorisation.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT