Le Manuel MSD

Please confirm that you are a health care professional

Chargement

Labyrinthite infectieuse

Par

Lawrence R. Lustig

, MD,

  • Howard W. Smith Professor and Chair, Department of Otolaryngology–Head and Neck Surgery
  • Columbia University Medical Center and New York Presbyterian Hospital

Dernière révision totale avr. 2020| Dernière modification du contenu avr. 2020
Cliquez ici pour l’éducation des patients

La labyrinthite purulente (suppurée) est une infection bactérienne de l'oreille interne, entraînant souvent une surdité et une perte de la fonction vestibulaire.

La labyrinthite purulente est habituellement observée lorsque des bactéries se propagent dans l'oreille interne au cours d'une otite moyenne aiguë sévère, d'une méningite purulente, d'un traumatisme provoquant une fracture labyrinthique avec infection ultérieure ou d'un cholestéatome évolutif.

Symptomatologie

Les symptômes de la labyrinthite purulente comprennent

  • vertige et nystagmus sévères

  • Nausées et vomissements

  • Acouphènes

  • Perte de l'audition d'importance variable

Douleur et fièvre sont fréquentes.

Diagnostic

  • TDM os temporal

  • Éventuellement IRM

Une labyrinthite suppurée est suspectée lorsque des vertiges, un nystagmus, une surdité neurosensorielle ou leur association apparaissent pendant un épisode d'otite moyenne aiguë. La TDM de l'os temporal met en évidence une érosion de la capsule otique ou d'autres complications d'otite moyenne aiguë, comme une mastoïdite suppurée. L'IRM peut être indiquée lorsque des symptômes de méningite ou d'abcès cérébral, comme une confusion mentale, un méningisme ou une fièvre élevée, sont présents; dans de tels cas, une ponction lombaire et des hémocultures sont également effectuées.

Traitement

  • Antibiotiques IV

  • myringotomie

  • Parfois tympanostomie

Le traitement de la labyrinthite purulente repose sur les antibiotiques adaptés à la méningite IV (p. ex., ceftriaxone 50 à 100 mg/kg IV 1 fois/jour avec un maximum de 2 g). La ceftazidime remplace souvent la ceftriaxone dans les infections nosocomiales pour couvrir P. aeruginosa. Les antibiotiques sont ajustés plus tard en fonction des résultats de la culture et de l'antibiogramme. Une paracentèse (et parfois la mise en place d'un aérateur transtympanique) est effectuée pour drainer l'oreille moyenne. Une mastoïdectomie peut être nécessaire.

Cliquez ici pour l’éducation des patients
REMARQUE : Il s’agit de la version professionnelle. GRAND PUBLIC : Cliquez ici pour la version grand public
Voir les

Également intéressant

RÉSEAUX SOCIAUX

HAUT