Le Manuel MSD

Please confirm that you are not located inside the Russian Federation

honeypot link

Gazométrie artérielle (GA) et oxymétrie de pouls

Par

Rebecca Dezube

, MD, MHS, Johns Hopkins University

Dernière révision totale juil. 2019| Dernière modification du contenu juil. 2019
Cliquez ici pour la version professionnelle
Ressources du sujet

Cet examen permet de mesurer les taux d’oxygène et de dioxyde de carbone dans le sang artériel et de déterminer l’acidité (pH) du sang. Le prélèvement artériel par une aiguille peut être désagréable pendant quelques minutes. En général, le prélèvement se fait dans l’artère du poignet (artère radiale). Les taux d’oxygène et de dioxyde de carbone et les taux d’acidité sont de bons reflets de la fonction pulmonaire, parce qu’ils indiquent si l’oxygène passe bien dans le sang au travers des poumons et si le dioxyde de carbone est correctement éliminé.

Oxymétrie de pouls

L’oxygénation du sang peut être contrôlée sans prélever de sang, à l’aide d’un capteur placé sur le doigt ou un lobe d’oreille, technique appelée oxymétrie de pouls. Toutefois, dans les cas où il est nécessaire de mesurer le taux de dioxyde de carbone ou l’acidité du sang (par exemple, si la personne est dans un état grave), il faut habituellement pratiquer une gazométrie artérielle ou veineuse. Il existe des méthodes plus récentes pour mesurer le dioxyde de carbone, qui ne nécessitent pas de prélèvements sanguins, mais ces méthodes sont moins précises et ne sont pas toujours disponibles.

Les médecins peuvent pratiquer une oxymétrie de pouls pendant ou après que la personne se promène ou monte des escaliers, pour voir si l’effort induit une diminution des taux d’oxygène dans le sang.

REMARQUE : Il s’agit de la version grand public. MÉDECINS : Cliquez ici pour la version professionnelle
Cliquez ici pour la version professionnelle
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Testez vos connaissances
Déficit en alpha-1 antitrypsine
Le déficit en alpha-1-antitrypsine est une anomalie héréditaire dans laquelle l’absence ou le faible taux de l’enzyme alpha-1-antitrypsine causent des lésions aux poumons et au foie. Environ 10 à 20 % des personnes atteintes de ce déficit développent des symptômes dès la petite enfance. Parmi les propositions suivantes, laquelle est le plus souvent le premier symptôme qui apparaît chez les nourrissons ?
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID

Également intéressant

Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
Téléchargez l’application Manuel MSD. iOS ANDROID
HAUT